NUMERO : Mai – Juin 2015

Le serpolet et le carvi

 

LE SERPOLET (Thymus serpyllum) SERPOLET – Wild thyme

Plante aromatique tapissante qui aime les zones ensoleillées, arides, sèches et calcaires. Les paysagistes l’utilisent comme couverture de sol en place de pelouses pour ses qualités couvrantes, rustiques et odoriférantes.

Qualités alimentaires et vertus thérapeutiques

  • Contient du thymol et du carvacrol
  • Anti-infectieux, antifongique, antiputride, dépuratif.
  • Antibactérien, antiviral, antitussif,
  • Antiparasitaire, vermifuge chez les enfants.
  • Stimulant général,
  • Désinfectant des voies digestives et pulmonaires.
  • Cicatrisant

États et troubles de santé pouvant en bénéficier

  • Fatigue générale, nerveuse, psychique.
  • Grippe, bronchite, toux quinteuse convulsive, angine (gargarisme),
  • Asthme, emphysème, sinusite, rhinite (fumigation).
  • Névralgie faciale (compresses).
  • Cystite, infections urinaires hautes.
  • Hémorragie utérine (irrigation de tisane).
  • Ballonnement,  atulences, fermentations intestinales, éructations.
  • Gangrène, dermites, plaies suppurantes et malodorantes.
  • Eczéma.
  • Ivresse : l’infusion dissipe l’alcool.
  • Inflammation des gencives (bains de bouche)

Utilisations

  • Arôme variable selon les sols : odeur de thym, d’origan, de citron ou de mélisse.
  • Il assaisonne viande et poisson, aliments gras et indigestes, ragoûts et mijotés de légumes, coulis de tomates, marinades et court-bouillons.
  • Selon Ste Hildegarde de Bingen, « quand on a le cerveau fatigué, réduire du serpolet en poudre, le mélanger à de la farine d’épeautre et de l’eau pour faire une galette… : en manger souvent permettra au cerveau de mieux fonctionner… ».

Cueillette / Conservation : Récolté avant la pleine oraison, séché dans un lieu très aéré.

LE CARVI (Carum carvi) CARAWAY

Parfois appelé « cumin allemand », « cumin des prés » ou « faux anis », le carvi pousse dans l’Europe toute entière. Il est proche du fenouil, de l’anis et de l’aneth. Selon le Dr Fritz Weiss, c’est la plante carminative la plus fiable dont nous disposons.

Qualités alimentaires et vertus thérapeutiques

  • Contient de la carvone.
  • Régularise les sécrétions stomacales, la digestion.
  • Neutralise l’odeur de l’ail.
  • Stimule l’appétit.
  • Améliore les règles.
  • Favorise les sécrétions lactées.

États et troubles de santé pouvant en bénéficier

  • Ballonnements, aérophagie, spasmes de l’intestin et de l’estomac.
  • Indigestion.
  • Aérophagie.
  • Inappétence.
  • Parasitose intestinale

Utilisations culinaires :

  • Ses feuilles tendres, hachées aromatisent salades, choucroute, viande de mouton ou de porc, de canard ou d’oie, charcuterie, sauce tomate. Elles peuvent être utilisées comme du persil. Sa racine s’accommode comme le panais ou le navet.
  • Ses graines aromatisent le pain de seigle, la pâtisserie et certaines liqueurs traditionnelles, s’associent au fromage (Münster), aux poissons et crustacés. Elles s’emploient dans certains desserts (pommes), le pain d’épices, apportent une saveur exceptionnelle aux purées de topinambours, tartes de potimarron et rendent plus digeste une purée de haricots blancs.

Cueillette / Conservation :

  • Cueillir le matin et conserver à l’abri de la lumière.
  • Réduit en poudre, le carvi perd rapidement ses qualités aromatiques.

Note :

  • Le carvi est une plante bisannuelle qui croît à l’état sauvage en Europe (épice des pays « froids »),
  • ● Le cumin est une plante annuelle cultivée principalement en Inde (épice des pays « chauds »).

Jean-Claude Rodet