NUMERO : Juil-Aout 2011

Le Tribulus terrestris… la plante du désir, mais pas seulement

L’été est installé et pour retrouver ou conserver une sexualité épanouie, deux choix peuvent s’offrir à vos clients : la méthode « petite pilule bleue », pas toujours bien supportée par tous et la méthode « Tribulus terrestris », plus douce et surtout plus naturelle !

Un peu de botanique

Encore appelée croix de Malte à cause de la ressemblance de ses fruits à cette dernière, cette plante apprécie les lieux secs et l’air salé. Elle rampe au ras du sol pour s’étendre sur plus d’un mètre de circonférence. Ses fleurs sont petites et rares, et parfois même cachées par les feuilles ovales disposées en alternance sur la tige. C’est une plante vivace tropicale originaire de l’Inde et cultivée depuis des millénaires par les chinois, les américains et les africains non pas pour ses graines pointues et résistantes, ni pour ses longues tiges rampantes, mais traditionnellement pour ses fruits qui ont la particularité d’augmenter la libido et d’améliorer les dysfonctionnements érectiles !

Avant tout… un tonique

Le Tribulus terrestris est avant tout un excellent tonique physique et sexuel, et c’est d’ailleurs quasiment la seule raison pour laquelle vos clients vous la demande mais ses vertus ne s’arrêtent pas là… En effet, après quelques semaines de cures des effets positifs s’observent :
● Une amélioration du désir et des performances sexuelles tant chez les hommes que chez les femmes,
● Une amélioration de la fatigue générale,
● Une augmentation du potentiel musculaire et énergétique,
● Une action positive sur le coeur et les vaisseaux sanguins,
● Une normalisation d’un taux un peu élevé de LDL-cholestérol,
● Et même une réduction de l’inflammation chronique de la prostate (prostatite).

Pourquoi un tel succès ?

C’est l’association de toutes les substances actives présentes dans la plante qui en fait un extraordinaire végétal : des flavonoïdes, des tanins, des alcaloïdes, des glucosides etc… Tous réunis pour faire de cette plante un véritable concentré actif !

Un phytomodulateur hormonal

Le terme phytomodulateur désigne une plante ou la partie d’une plante susceptible d’induire, par stimulation de certains organes, une ou plusieurs modifications hormonales. Le Tribulus fait partie de cette classe. Ce n’est pas une hormone mais il semble en avoir tous les effets car ses saponines se lient aux récepteurs de l’hypothalamus, qui va lui-même stimuler l’hypophyse. A son tour, celui-ci va donner l’ordre d’augmenter le taux de LH (hormone lutéinisante) qui permettra la production de testostérone libre. Ces effets sur la stimulation hormonale ont été rapportés par une étude sur 8 hommes et 8 femmes volontaires sur seulement cinq jours à raison de 250 mg, trois fois par jour. Son action est donc rapide et efficace dans la plupart des cas.
NB : le Tribulus ne fait que réguler des taux hormonaux anormalement bas sans jamais dépasser les normes physiologiques. Il est donc de type adaptogène, c’est à dire qu’il s’adapte à chaque individu pour rétablir au mieux des taux hormonaux en dessous des moyennes personnelles.

Améliorer la fertilité

De par son action sur la production d’hormones, telles la testostérone et la LH et donc sur la stimulation de l’ovulation, cette plante est indiquée pour les couples qui désirent avoir des enfants et qui n’y parviennent pas. Il ne s’agit pas d’une solution miracle mais, avant d’entamer de longues procédures, l’homme et la femme pourront faire un ou deux mois de cures afin de mettre toutes les chances de leur côté.

Et la fatigue générale ?

Outre sa capacité à augmenter certains taux hormonaux, cette plante s’avère également efficace dans les cas de fatigue, léthargie et manque d’intérêt pour les activités quotidiennes avec une amélioration de 45 % des symptômes ! Si vos clients se sentent fatigués et en manque de motivation, faites-leur faire une cure avant ou pendant les vacances pour leur redonner tonus et vitalité.

Un incroyable succès dans les salles de sport

Pour les sportifs, et pas seulement ceux du dimanche, il va permettre un accroissement de la force et de la masse musculaire au détriment de la masse grasse, avec une meilleure récupération après l’effort. Non dopant, il s’impose donc en maître pour tous les sportifs afin d’augmenter le volume des muscles et améliorer la fonction cardiaque, sans crainte d’un contrôle anti-dopage.

Des études à l’appui :

Plusieurs études cliniques réalisées entre autre à l’institut de recherche pharmaceutique de Sofia en Bulgarie sur des extraits de cette plante, ont rapporté une augmentation des taux de testostérone et de DHEA chez les sujets ayant pris quotidiennement 750 mg de ce végétal. En effet, à ce dosage et pendant deux à trois mois, le Tribulus augmenterait d’environ 30 % le taux de testostérone et ceci sans effet secondaire. La conséquence directe va se manifester par une amplification de la libido, autant chez l’homme que chez la femme. N’hésitez donc pas à le conseiller à vos clientes qui ont la libido en berne car elle permettra non seulement un accroissement de leur désir sexuel mais pourra aussi soulager quelques uns de leurs symptômes si elles sont en période de ménopause : diminution de la fréquence et de l’intensité des bouffées de chaleur, régulation de l’instabilité de l’humeur.

Comment le conseiller ?

Comme toutes les plantes, et pour obtenir des résultats rapides, il est toujours préférable de privilégier les extraits standardisés, et pour cette plante en particulier, de bien la choisir avec au minimum à 40 % de tribulosides. Vous pouvez donc conseiller à vos clients de 250 à 750 mg par jour, de préférence le matin. La durée de la cure sera variable selon l’effet souhaité : pour une baisse de libido passagère, seulement quelques semaines suffisent, mais contre les signes de l’andropause, un trimestre entier minimum de cure peut s’avérer très positif.