NUMERO : sept-Oct 2005

agencement – 12 Conseils pour faire une bonne cave en bio

  • N°1 – Bien choisir l’emplacement de votre cave ( à l’entrée du magasin ou au fond à condition que celle-ci doit soit bien repérée )
  • N°2 – Bien choisir les matériaux de votre rayonnage. Peu importe les matériaux (bois, métal…). Il doit simplement être en adéquation avec l’ambiance générale du magasin. Pour des raisons écologiques les matériaux nobles comme le bois peuvent être recommandés.
  • N°3 – Donner une ambiance particulière à votre cave. (associer les couleurs, délimiter votre cave physiquement : soit par une cloison et/ou un revêtement de sol différents (ex : parquet, moquette).- de belles affiches ou décorations sont les bienvenues…
  • N°4 – Jouer sur l’effet de gamme ( un nombre minimum de référence est indispensable au développement de votre cave … ) 30 références minimum. Certains distributeurs spécialisés proposent des « cartes clé en main ».
  • N°5 – choisir la meilleure des implantations : par catégorie (région, appellation …) ou par couleur ( rouge, rosé, blanc…) selon votre espace l’implantation par couleur est préconisée. Pensez à mettre les vins plus chers en haut et les 1er prix en bas.
  • N°6 – bien identifier les vins ( appellations, type de production… ) – mise en place de « stop rayon – information »
  • N°7 – Dynamiser vos ventes en proposant deux foires aux vins ( automne – printemps ) et des opérations promotionnelles avec des remises significatives. Ces promotions peuvent être présentées directement sur une mini palette au milieu de la cave (selon les espaces)
  • N°8 – Créer régulièrement des évènements, faite vivre votre cave ( dégustations et animations par des viticulteurs – soirées découvertes par des œnologues)
  • N°9 – Pour une meilleure gestion de votre espace, de votre linéaire et une meilleure visibilité , une présentation debout de vos bouteilles peut être envisagée. Toutefois, les grands crus doivent être stockés à plat.
  • N°10 – Gérer les ruptures, les éviter ou les provoquer pour faire découvrir de nouveaux vins à vos clients  (attention : les amateurs de vins sont fidèles…).
  • N°11 – Veiller à l’habillage parfait de vos bouteilles (une étiquette mal positionnée, déchirée et ou tachée fait mauvais effet).
  • N°12 – Proposer le maximum de contenants : bouteilles 75 cl, 37,5 cl et du BIB (ba

 

• Réglementation « Foires aux Vins » deux règles sont à respecter :
– La disponibilité des produits : dès qu’un vin est proposé dans un dépliant publicitaire, il doit être disponible en magasin. Eviter donc la mise en avant de vins en quantité confidentielle et prévoyer du stock .
– Les allégations publicitaires : vérifiez que vos documents publicitaires correspondent bien avec ce que vous présentez en magasin. Les anomalies les plus fréquentes concernent les distinctions obtenues lors de concours, l’information sur les prix, la présentation et l’étiquetage :
ex : absence de médailles sur l’étiquetage des vins présentés sur les catalogues comme ayant été primés lors de concours vinicoles, différences de millésimes entre celui annoncé dans la publicité et celui figurant sur l’étiquetage, erreurs de prix entre les prix affichés en rayon et les prix annoncés sur le catalogue, l’emploi injustifié de la mention « vin bio »…
• Le marché du BIB est en pleine expansion (95 millions de litres). Il est le deuxième conditionnement vendu par la grande distribution française. Les vins de pays, représentent 60 % des ventes, dont 66 % en rouge. Cependant, ce sont les AOC qui ont le plus progressé en 2004 avec +36 % en volume. (source CIVL)