Allemagne, Belgique, Espagne, Grèce…

Partagez cet article

Le magasin Veritas d’Altafulla, sur la côte méditerranéenne, au sud de Barcelone, ouvert durant l’été 2020. Photo courtoisie Veritas.

Comment se porte le marché bio chez nos voisins européens ? Les équipes de Bio Linéaires y répondent dans le prochain numéro de votre magazine* (sortie prévue le 26 février 2021). Vous découvrirez un aperçu d’une grande partie du marché européen représentant un marché de près de 30 milliards d’euros.

À lire aussi -> Le panorama des distributeurs bio en France et en Belgique dans Bio Linéaires n°91

Si l’Allemagne annonce une belle performance en 2020, que vous découvrirez en détail dans les pages de Bio Linéaires N°94, la Belgique demeure toujours aussi innovante dans le secteur de la distribution des produits biologiques. Comme beaucoup de marchés européens, la Belgique connaît une distribution spécialisée bio en pleine mutation, avec des concentrations au niveau des grossistes historiques. Ces changements entraînent la création et le repositionnement d’acteurs du marché de gros.

À lire aussi -> Färm lance son indicateur de durabilité

L’Espagne, une croissance régulière

Septième marché bio d’Europe, l’Espagne maintient un niveau de croissance régulier depuis plusieurs années malgré la crise économico-sanitaire de 2020. Le marché y est dominé par du bio présent partout en GMS, mais avec un assortiment réduit et une agressivité en matière de prix. Les magasins spécialisés bio offrent une richesse d’assortiment 100 % bio avec, pour Veritas, un engagement d’appliquer une « TVA » de 4 % (au lieu de 10 ou 21 %) sur les produits d’hygiène féminine et les couches bébés. Notons la naissance à Barcelone de Biomarket, le premier marché de gros en Espagne et le deuxième en Europe exclusivement consacré aux produits biologiques et notamment les fruits et légumes.

À lire aussi -> La distribution spécialisée bio en Allemagne progresse pendant la crise du coronavirus

Focus sur la distribution des produits naturels et bio en Grèce 

La forte crise économique de 2008 qui a touché de plein fouet la Grèce a eu des conséquences sur l’évolution du marché de la bio. Si culturellement les magasins de proximité ont la préférence des consommateurs, la GMS – selon l’Agence Bio – concentre dans le pays près de 70 % de la vente des produits biologiques.

* Bio Linéaires n° 94 de Mars / Avril 2021. Pour commander ce numéro : Bio Linéaires.

Partagez cet article