NUMERO : Mars/Avril 2012

Allemagne : Neuform, un bon départ pour l’avenir

Dès 2009, Neuform a pu inverser la tendance négative et engranger pour la première fois des résultats positifs après plusieurs années consécutives de baisse, notamment en raison de l’abandon du système de rétribution de commissions dont elle dépendait vis à vis des producteurs. La Neuform VDR eG a terminé l’année 2010 sur un chiffre record d’environ 1,8 milliard d’euros grâce à une opération immobilière, la vente de son siège à Oberursel. Les résultats du premier semestre 2011 ont été meilleurs tant du côté des producteurs que des détaillants, avec un taux de croissance pratiquement à deux chiffres. L’Assemblée Générale extraordinaire qui s’est tenue en mars 2011 a décidé de regrouper le réseau Neuform International et Lorenz & Lihn, sous une même structure ReformHandelsKontor AG. En 2010, pour la première fois depuis des années, les détaillants ont vu leur chiffre d’affaires augmenter de 1,4 % pour atteindre 595 millions d’euros.

Mettre l’accent sur les magasins

Le processus de fusion s’est nettement ralenti. La nouvelle génération ayant pris le relais, des fermetures vont se poursuivre, certaines en particulier chez Vitanova, RHH (Reformhaus Handels GmbH) ou Gut Gekauft, chez Vitalia et Bacher. L’un des facteurs importants qui a permis à Neuform de se repositionner sur le marché a été de mettre l’accent sur les magasins : la société conseil Wieselhuber und Partner a mis au point sous le slogan ‘Gesund Genießen Schön’ (Santé Bien-être Beauté) un système modulaire qui s’applique et s’adapte de façon différente aux magasins selon leur taille. Le concept est au coeur même de leurs compétences et reprend les trois composants de base qui en ont fait leur succès à savoir : de l’alimentation bio et des aliments avec des ingrédients sains, de la médecine naturelle et des compléments alimentaires, ainsi que des cosmétiques bio et naturels.

30 nouveaux aménagements

À l’heure actuelle une trentaine de magasins ont été aménagés selon ce concept et marchent plutôt bien. C’est la société Assmann qui s’occupe de l’aménagement à proprement parler. Le concept est fait pour que le nouvel aménagement ne soit pas trop coûteux par rapport aux mesures de rénovation habituelles, a déclaré Rainer Plum qui siège au conseil d’administration depuis le mois de juillet dernier. Nous allons convaincre d’autres magasins de l’utilité du concept.

Le magasin de produits diététiques et naturels Liwell à Oberursel)

À cela il convient d’ajouter que d’autres aménagements ont été réalisés avec l’aide du bureau d’études der Petzinger, et que certains travaux à l’image de ce qui s’est fait chez Liwell à Oberursel, ou encore dans le magasin qui a reçu le prix du magasin diététique et naturel de l’année, le magasin Merk à Kaufbeuren (voir photo), sont des rénovations modernes particulièrement bien réussies.
Rainer Plum a non seulement entrepris une série de nouvelles mesures pour améliorer la communication et le marketing de la filière : il a fait repartir le journal ‘Reformhauskurier’ sur de nouvelles bases, lancé une campagne publicitaire de grande envergure, crée un nouveau site internet avec une boutique en ligne et une page Facebook. Mais il a aussi donné le coup d’envoi de formations en partenariat avec les associations professionnelles de la filière. Un plan de formation qui devrait démarrer à l’automne 2012 a été établi. Citons une autre initiative qui concerne la qualité et l’application de nouvelles directives ; de nouvelles directives cosmétiques qui s’appuient sur les normes du BDIH- et celles de Natrue sont en cours de conversion. Les directives applicables à l’alimentation, la médecine naturelle, les compléments alimentaires et leur révision régulière, sont au programme de 2012.

Autres nouveautés du réseau

le logo aux trois pointes n’est plus le symbole de la marque Neuform : il équivaut à un signe de qualité sur l’emballage. Cette nouvelle étape s’est accompagnée d’un mouvement d’ouverture réciproque :
– les producteurs en contrat d’exclusivité de longue date avec Neuform se sont davantage tournés vers d’autres commerces spécialisés bio,
– Neuform se sont plus que jamais ouverts vers d’autres producteurs biologiques.

 
… suite…
Bon nombre de producteurs biologiques (probablement des transformateurs Demeter classiques) à l’image de Bauck, Beutelsbacher, Holle ou Voelkel approvisionnent depuis des dizaines d’années les magasins de diététique et de produits naturels, alors que des producteurs du réseau coopératif Neuform tels que Granovita, Heirler, Rabenhorst, Salus ou Tartex avaient jusque il y a peu, l’exclusivité de la distribution dans les magasins du réseau. D’après Rainer Plum, Tartex qui s’est associée avec Allos, est la seule parmi toutes les anciennes marques dans le pré carré des magasins de produits diététiques et naturels, à avoir su imposer sa marque chez les détaillants biologiques.

D’autres marques propres aux magasins de diététique et de produits naturels

ne se trouvent qu’en assortiment limité chez les détaillants de produits biologiques, malgré leur référencement important dans leur propre réseau. Ceux qui les produisent vont certainement poursuivre leurs efforts pour y être plus présents. À l’inverse Allos, Rapunzel et d’autres producteurs biologiques ont réussi à conserver leur place dans les magasins de produits diététiques et naturels, mais n’ont qu’une position d’appoint si on les compare aux autres marques traditionnellement présentes dans ces derniers et n’ont pour finir, conquis qu’une très faible part du marché des magasins de produits diététiques et naturels dans leur ensemble. Selon Rainer Plum, cela ne peut qu’être bon pour les affaires si les producteurs cherchent à travailler étroitement avec la coopérative et de ce fait ont envie de profiter à l’avenir de nos prestations qu’il s’agisse du journal interne au réseau, des campagnes publicitaires nationales, des offres de formation à l’échelon régional, ou de la formation initiale et continue à la Reformhaus Fachakademie.

En 2012 Neuform fêtera ses 125 ans.

Ce jubilé sera marqué tout au long de l’année par des articles dans le Reformhauskurier. Ils traiteront de l’histoire de la filière, dresseront des portraits de pionniers divers tant du côté des détaillants que du côté des producteurs, et feront l’éloge de la filière pour ses services aux consommateurs et ses produits. Le tout sera couronné par des animations commerciales dans les magasins dans une ambiance rétro, nostalgique par exemple. Le point fort du jubilé aura lieu au moment de l’Assemblée Générale qui se tiendra au mois de juin à Oberursel, ainsi qu’à Berlin fin 2012 autour d’une grande fête commémorative.

Les annonces communautaires à grande diffusion, permettent de faire venir la clientèle dans les magasins de produits diététiques et naturels

2011 : hausse des ouvertures de magasins

bio en Allemagne surtout dans les chaînes Selon notre confrère allemand Bio-Marché.Info, en 2011, il y a eu 68 nouvelles ouvertures de magasins bio en Allemagne (en France 97). Ce sont les chaînes de magasins qui ont le plus ouvert de points de vente avec 54 ouvertures contre 14 pour les détaillants indépendants. C’est le même constat en matière de surface de vente : environ 80 % (2010 : 53 %) des surfaces de vente nouvellement créées sont imputables à Alnatura, Bio Company, Denn’s Bio et les autres (au total 25.775 m²). On compte à l’heure actuelle 19 chaînes de magasins bio en Allemagne qui totalisent 336 points de vente. La nouvelle venue étant la munichoise Grüner Markt qui a été réintégrée dans les statistiques des supermarchés bio et magasins de produits diététiques et naturels de la chaîne Vitalia reprise en 2010 par la famille Greither après l’épisode de la liquidation judiciaire. La surface totale de vente pour l’ensemble des chaînes de magasins bio s’élève à 174 100 m², ce qui représente en moyenne 518 m² par magasin.
Plus de la moitié des magasins en réseau…
Environ 53 % des magasins spécialisés ou des supermarchés bio font partie d’un réseau. 13 chaînes de magasins se sont développées au niveau de leur activité en 2011 et ont ouvert pour le moins un nouveau magasin. Denn’s Bio est en tête avec 23 nouveaux points de vente, suivi de Alnatura avec 9 nouveaux supermarchés. La surface de vente moyenne de ces nouvelles ouvertures est de 496 m², soit 27 m² de plus (environ 6 %) que celle détenue par les détaillants indépendants qui avoisinent les 469 m². Enfin, la surface moyenne de l’ensemble des nouvelles ouvertures est estimée à 490 m².

Informations fournies par le site
Auteur : Kai Kreuzer/ Corinna Offeneÿ