NUMERO : sept -oct 2011

Allemagne : premier marché européen

Selon la dernière étude du BÖLW intitulée «données du marché des détaillants en alimentation santé », on compterait en Allemagne 2346 points de ventes commercialisant des produits biologiques. Dans ce chiffre, il est pris en compte les 302 magasins situés dans une ferme effectuant au moins 50.000 euros d’achats bio par an et les 400 supermarchés Bio ayant une surface de plus de 400 m².

Tendance à l’augmentation

Les résultats indiquent que la tendance va vers des magasins spécialisés plus grands. En effet, même si les magasins de moins de 400 m² sont majoritaires en nombres avec 1644 points de vente, ils ne représentent que 42 % du marché, tandis que les 400 supermarchés de plus de 400 m² s’approprient 51 % des ventes. Il est prévisible que les plus petits magasins soient contraints de fermer s’ils ne se spécialisent pas ou ne s’agrandissent. Pour les magasins à la ferme, leur part de marché en valeur reste faible avec 7 %.

Des différences selon les régions

On constate une concentration importante de magasins bio dans le sud de l’Allemagne avec en tête la Bavière qui possède la densité la plus élevée, suivie du Bade-Wurtemberg. Berlin est la région avec la plus forte densité de détaillants.

Les détaillants, moteur de la croissance en 2010

En 2010, comme en 2009, c’est encore 55 à 60 nouveaux supermarchés de produits biologiques qui ont été ouverts à la fois par des propriétaires ou des chaînes de magasins. Contrairement à 2009, le secteur de la bio en 2010 a été particulièrement « boosté » par les détaillants. Les produits frais ont connu une croissance des ventes de plus de 10 % et la croissance totale du secteur de la distribution spécialisé a atteint environ 8 %.

Répartition magasins bio en nombre 2010

Répartition du CA selon types de magasins bio 2010

Forte progression des réseaux bio allemands en 2010

En 2010, les réseaux allemands se sont clairement positionnés devant les détaillants indépendants en terme de nouvelles ouvertures, avec 36 nouveaux magasins (55 %) pour les premiers contre 29 (45 %) pour les seconds. La différence dans la taille des surfaces de vente est similaire : environ 53 % (en 2009 / 61 %) des surfaces nouvellement créées sont à mettre au compte d’Alnatura, Bio Company, Denn’s Bio et autres (au total environ 16.829 m²). Le nombre de réseaux allemands est de 17 pour un total de 262 magasins. Pour être considéré comme réseau, une entreprise doit détenir au moins cinq magasins. Selon ces critères, près de 45 % des supermarchés et magasins spécialisés bio font partie d’une chaîne de magasins.

Les 12 premiers fillalistes (nombre de magasins en 2010) source www.bio-marche.info