NUMERO : jan-fev 2010

Alternative Bio 2009 : une marque collective pour une bio cohérente…

Une demande des producteurs…

C‘est en 2007, à la demande des paysans bio du réseau FNAB (Fédération Nationale d’Agriculture Biologique) et avec en perspective la disparition du contrôle officiel des règles françaises le 1er janvier 2009, que le travail sur une marque nationale est né. Bien que ces pratiques ne soient plus garanties règlementairement, c’étaient pourtant elles qui donnaient au projet bio français toute sa cohérence. De plus, les différentes enquêtes menées ont confirmé que la majorité des producteurs interrogés n’avait pas l’intention de changer ses pratiques, bien qu’elles ne soient plus encadrées par la réglementation officielle.

…et du reste de la filière

Les producteurs ont rapidement été rejoints par plusieurs acteurs majeurs du reste de la filière comme Biocoop, Pronatura, Bioconsom’acteurs, ou encore Déméter France, … . Depuis février 2009, transformateurs, distributeurs, consommateurs, et marques privées forment ensemble l’association appelée Alternative Bio 2009. En effet, les attentes des partenaires fondateurs de la démarche vont dans le sens d’une bio toujours plus soucieuse de son impact environnemental et social, garantissant un niveau constant de qualité pour leur santé et celle des générations à venir… des exigences qui vont bien au-delà du cadre fixé par le règlement européen. Dans la lignée des valeurs de l’agriculture biologique, Alternative Bio 2009 souhaite mettre en place un modèle qui ait du sens, et permette une agriculture biologique à taille humaine au sein de filières transparentes et solidaires.

Une dynamique partagée

Cette nouvelle marque en création s’inscrit dans la lignée des démarches déjà existantes en France et dans d’autres pays européens. Des partenariats et systèmes d’équivalences sont d’ailleurs déjà envisagés. En effet, la plupart des pays européens ont depuis longtemps mis en place des marques privées pour garantir leurs spécificités (Allemagne, Italie, Angleterre…). Pour la plupart d’entre elles, ces marques vont bien plus loin que les demandes réglementaires européennes.

Les missions d’Alternative Bio 2009

L’association s’est donné 1 an pour mettre en place sa marque collective. A ce jour, le cahier des charges est quasiment terminé. Celui-ci se base sur le règlement européen (socle commun de la marque) auquel s’ajoutent les anciennes règles françaises de l’élevage, ainsi que des points supplémentaires comme la nonmixité bio/conventionnel sur la ferme, l’alimentation 100 % bio des animaux, ou encore des règles très strictes concernant l’absence d’OGM dans les produits.

Un niveau supplémentaire d’objectifs de progrès fait également partie du projet global. Les opérateurs souhaitant utiliser la marque devront donc signer une charte reprenant les fondamentaux de la bio et vers lesquels tendre. Les producteurs devront également réaliser un diagnostic global de leur exploitation comprenant des objectifs sociaux, environnementaux, et économiques chers à la marque. S’en suivront des journées de partage permettant à chaque maillon de la filière de se rencontrer et de déterminer ensemble des solutions pour permettre à chacun de s’améliorer.

Parallèlement, les principes de contrôle et d’obtention de la marque sont fixés. Un seul contrôle annuel aura lieu durant la visite officielle réalisée par l’organisme de contrôle habituel des opérateurs. Le nom et le logo sont actuellement en finalisation et seront communiqués début janvier 2010 lorsqu’Alternative Bio 2009 changera de nom, de statuts et de mission pour devenir l’association gestionnaire de marque…

Pour en savoir plus, s’inscrire à la newsletter, soutenir le projet ou suivre ses évolutions :
www.alternativebio2009.fr
Contact : Alternative Bio 2009
40 Rue de Malte 75011 Paris
Aurélie Schneider 01 43 38 23 01