NUMERO : N°65 -Mai Juin 2016

Bio-emploi.com et le recrutement 2.0

Sept ans après son lancement (en août 2009) nous avons lancé en ce début d’année une nouvelle version de votre site spécialisé dans l’emploi de la filière bio et diététique.

Dans le fond, peu de choses ont changé. Les annonceurs peuvent déposer des annonces d’emploi et les candidats peuvent postuler. Alors quels changements ? Et surtout pourquoi ces changements ?

L’évolution digitale

Lorsque j’ai débuté dans ce métier, nous n’avions que peu d’outils à notre disposition… Le minitel, pour trouver des numéros de téléphone et la presse qui diffusait les annonces d’emploi à des tarifs qui s’apparentaient plus à des coûts de communication qu’à des coûts de recrutement… Puis internet est arrivé avec son flux énorme d’informations et les réseaux sociaux… Nous vivons désormais dans une société de l’instant… Nous avions remarqué déjà que nous recevions de plus en plus de CV envoyés depuis des smartphones. Quoi de plus simple et de plus rapide, en effet, que de voir une annonce et d’y répondre dans la rue, en buvant un café ou sur une serviette de plage en cliquant sur « envoyer » et joindre un CV.

Nous avions un grand nombre de CV mais parfois, voire souvent, ils n’étaient pas qualitatifs. De même, parfois, un seul CV était envoyé en réponse à plusieurs offres. « Merci de transmettre mon CV aux offres dont voici les références » et il fallait transmettre un même CV à plusieurs annonceurs…

Notre monde évolue vite et nous nous devions de suivre cette évolution. Certes, on compare souvent une embauche avec un mariage. Il suffit de regarder comment se passent aujourd’hui les rencontres sur sites. Dans l’immédiateté aussi. Des applications sur votre téléphone vous permettent de visualiser des visages et d’un geste rapide vous pouvez décider de rencontrer ou jeter à la poubelle une personne. Il faut, vous en conviendrez, beaucoup de chance pour tomber sur le ou la partenaire idéale de cette façon !

Un formulaire à remplir désormais indispensable

Face à ce constat, les entreprises ont enfin réagi. Le recrutement digital est en effet la nouvelle tendance et il faut s’y adapter sans pour autant se contenter d’un Cv envoyé à la va-vite, mais en tentant de qualifier un minimum ces flots instantanés. Dans un article récent, il était question d’une grande enseigne de la distribution conventionnelle et de son nouveau site d’emploi. Un million de CV reçus par an dont 700 000 par voie digitale. Submergés par cette masse de données et incapables de faire un tri correct, ils se trouvaient en difficultés à pourvoir les différents postes qu’ils avaient.

Comment ont-ils réagis ? Comme nous, en renouvelant leur outil.  Vous pouvez toujours postuler depuis votre Smartphone, mais il est INDISPENSABLE de remplir un formulaire de candidature. 15 minutes maximum pour renseigner des champs qui ne sont pas là pour vous faire perdre du temps mais pour nous permettre d’être plus efficace dans le traitement de votre candidature et dans les propositions qui pourront vous être adressées.

En complétant certains critères (localisation géographique, fourchette de salaire, type de contrat recherché…) le traitement de vos données personnelles permettra une meilleure réponse à vos attentes et à proposer à des annonceurs éventuels des CV qui répondent aussi à certains critères.

Face à ces changements inévitables des habitudes des recruteurs et surtout des candidats, il est primordial de réhumaniser l’acte de postuler à une offre d’emploi. Un CV n’est pas un sésame à un poste, mais se doit d’être le reflet de votre parcours, de vos motivations et de vos attentes. Derrière un CV se trouve un individu et derrière une annonce se trouve une nouvelle possibilité d’orienter votre parcours professionnel.

Alors, annonceurs et candidats, à vos claviers ! (que l’on trouve aussi sur un Smartphone) et prenez le temps de renseigner les champs nécessaires à valider la bonne adéquation avec les postes à pourvoir.

Jean de Paredes
Tél. : 06 10 90 26 68

www.bio-emploi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here