Brigitte Marmone, une carrière au service de la bio

Partagez cet article

Brigitte Marmone, présidente du directoire de La Vie Claire, a profité de ce Natexpo 2020 pour dire au revoir aux professionnels de la bio. Après 19 ans à la tête de La Vie Claire, Brigitte Marmone va prendre sa retraite. Bio Linéaires a profité du salon pour dérouler, avec elle, le fil d’une carrière riche dédiée à la bio.

Brigitte Marmone, 40 ans au service de la bio dont la moitié à la tête de La Vie Claire. Photo Laura Duponchel – Bio Linéaires.

Bio Linéaires : Ce Natexpo 2020 est pour vous très particulier !
Brigitte Marmone : C’est très émouvant de quitter l’entreprise, tous mes collaborateurs, les fournisseurs, les gens du marché avec lesquels j’ai noué de beaux liens depuis 40 ans. Je quitte avec énormément de regret la bio ! On a fait une belle évolution de la bio avec des belles valeurs ; j’espère que les magasins bio sauront garder ces valeurs fortes, ce n’est pas juste du business avec des produits AB, c’est une façon d’être, de se comporter, une éthique. Mais je ne pars pas complètement, je reste actionnaire et au conseil de surveillance de La Vie Claire.

BL : Quel regard portez-vous sur votre carrière ?
B. M. : Avant La Vie Claire, j’ai commencé comme jeune chef de produit chez Distriborg, où j’ai lancé la marque Bjorg en 88. Puis après la liquidation de La Vie Claire époque Tapie, j’ai repris La Vie Claire sur la demande de Régis Pelen qui avait créé Distriborg. A l’époque, nous avions 80 magasins et faisions 10 millions de chiffre d’affaires. Nous avons lancé un nouveau concept de magasin sur 300 m2 développé en propre, déménagé de Paris à Lyon avant de retrouver l’équilibre en 2005. Nous avons alors développé les franchises et magasins en propre ainsi que notre marque qui est un vecteur de différenciation.

BL : Que représente La Vie Claire pour vous ?
B. M. : J’ai toujours senti qu’il y avait quelque chose de très fort avec La Vie Claire, avec les livres d’Henri-Charles Geffroy, qui était un visionnaire. Je suis extrêmement fière de mes équipes qui ont fait un travail incroyable toutes ces années. J’ai eu aussi l’honneur de lancer la première marque bio en GMS, avec Bjorg, puis de m’occuper de la première qui a existé en réseau spécialisé, La Vie Claire.

Partagez cet article

2 Commentaires

    • Cher Pierrick,
      Rappel, Régis Pelen était le propriétaire de Distriborg lorsqu’il à acheté La Vie claire à M.Tapie. Mais depuis Distriborg a été vendu à Wessanen en 2000 sans La Vie Claire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here