Allemagne : premier marché européen

Avec un chiffre d’affaires de 5,8 milliards d’euro en 2010, l’Allemagne est le premier marché bio européen en matière de consommation. Elle est aussi dans le peloton de tête dans le domaine de la production car elle a atteint la barre fatidique, comme l’Espagne et l’Italie, des 1 million d’ha en bio (1.001.211 ha). En ce qui concerne la distribution spécialisée, après avoir souffert en 2009, celle-ci se réorganise et reprend peu à peu du terrain sur les autres canaux…

La distribution spécialisée focus sur les réseaux…

La définition de « magasins en réseaux » n’est pas toujours évidente à donner. Par exemple, en Allemagne, certains cabinets d’étude estiment qu’un groupe de points de vente est considéré comme un « réseau » s’il compte au moins 5 magasins. Depuis que nous publions en 2004, chaque année les chiffres des réseaux organisés, nous ne tenons pas compte que du nombre. En effet, nous intégrons d’autres critères : l’historique de l’enseigne, le statut juridique, le nombre de salariés, la représentativité du chiffre d’affaires, etc. Avec l’arrivée de nouveaux opérateurs, nous intégrerons donc dans nos prochaines éditions de nouveaux réseaux. Dans la présentation qui suit, nous analysons les 8 principaux…

La distribution spécialisée bio française…

La distribution spécialisée connait depuis plusieurs années une évolution importante. En effet, en 1995 on estimait son chiffre d’affaires à 146 millions d’euros contre 1,222 milliard en 2010. Même si durant ces 15 dernières années le marché bio total français a été multiplié par près de 10 et que la grande distribution s’est impliquée fortement dans ce secteur, on constate que le circuit spécialisé a bien résisté. En effet, sa part de marché est passé de 40% en 1995 à 37% en 2010. Rapide tour d’horizon sur l’évolution du secteur.

Marché bio : analyse et perspectives…

Le chiffre d’affaires du marché bio européen en 2009 représentait 18,4 milliards d’euros. À la lecture des premiers chiffres de 2010, il devrait encore connaitre une augmentation mais de moindre importance. Toutefois, celle-ci semble différente selon les pays en fonction de l’impact de la crise économique. Par exemple, en France et en Allemagne, la consommation des produits biologiques a continué de progresser respectivement de 10,8% et 3%, tandis que la consommation en Grande Bretagne a régressé de 5,9%. Focus sur la distribution et la consommation des produits bio à travers certains pays...

Chiffres 2011 : Suite Bio Linéaires N° 39…

Dans notre précédent numéro vous avez eu l’occassion de découvrir les principaux chiffres de la distribution spécialisée en 2011. Depuis, certaines entreprises nous ont transmis des informations supplémentaires. Vous les trouverez ci-dessous.

Étude sur les 100 plus fortes ventes en CA 2007/ 2008

L’analyse des 100 meilleures ventes sur une année complète est riche d’enseignements. Le premier d’entreeux confirme la spécificité des magasins spécialisés. Les 100 meilleures ventes représentent, finalement, une part faible du chiffre d’affaires global. Les spécialistes ont besoin d’un assortiment riche et varié afin d’assurer leur pérénité. Ces ventes représentent 7,9 % du CA (en 2007 comme en 2008, résultat très stable). Pour rappel, une de nos précédentes analyses sur 4 mois indiquait les 500 meilleures ventes à 37,85 % du CA. Nous pouvons estimer que ces ventes représentent l’un des postes importants des actes d’achat des clients fidèles.

30 % des produits bio consommés en France seraient importés

Beaucoup de médias reprochent à la filière bio une proportion trop importante de produits d’importation dans les linéaires. 40%, 50% voire 70% ! On entend souvent des chiffres qui ne correspondent pas vraiment à la réalité. En effet, selon les secteurs, les approvisionnements à l’extérieur de la France sont plus ou moins développés. Il est important de faire la part des choses et de bien analyser ce que nous sommes capables de produire sur le sol français et ce qui ne l’est pas. Rappelons que la France a importé dans le conventionnel plus de 4 millions de tonnes de fruits et légumes et qu’une partie vient de l’importation pour compléter l’offre et élargir le calendrier de commercialisation. Après étude on s’aperçoit que la typologie des importations bio est proche du conventionnel et qu’elles représentent environ 30% …

+ 12 % de préparateurs bio…

En 2008, 7398 entreprises de transformation et de distribution sont certifiées. Depuis 1995, l’observatoire national de l’agriculture biologique recense les entreprises de préparation et de distribution certifiées en agriculture biologique. La forte augmentation constatée depuis 2006 résulte principalement de l’évolution de la réglementation puisque depuis le 1er juillet 2005, l’obligation de certification a été étendue aux distributeurs de produits biologiques. En 2008, le nombre de distributeurs certifiés était de 1 772, en progression de +29%, ce qui représente près d’un quart des 7 398 opérateurs certifiés bio en 2008, en aval des productions à la ferme. La définition de préparateurs n’inclut pas les producteurs qui transforment leurs produits à la ferme sauf si ces derniers s’approvisionnent à plus de 50% hors de leur exploitation.