NUMERO : mars-avr 2008

Chouchoutez vos pieds !


Les mycoses

c’est une a ection provoquée par des champignons parasites. Elles se situent entre les orteils « le pied d’athlète » ou encore sous les ongles. Les mycoses aiment la chaleur, l’humidité et l’obscurité. Les facteurs favorisant sont la transpiration excessive ou encore la pratique sportive qui entraîne

• une sudation liée à l’exercice physique

• la contamination inter humaine par les sols humides des douches, piscines, vestiaires

• le port de chaussures fermées en plastique ou en tissu synthétique Ne pas oublier qu’une alimentation carencée en vitamines ou un mauvais état intestinal favorisent ce genre de problèmes. On appliquera l’huile essentielle de géranium rosat, de palmarosa ou de tea tree ainsi que du pépin de pamplemousse.

Les cors et les durillons

Ils résultent de l’épaississement de la peau à des endroits de frottement. En phytothérapie traditionnelle, on fait des cataplasmes quotidiens de feuilles de lierre ou d’écorce de saule préalablement trempées dans du jus de citron pendant plusieurs heures.

Les verrues

Ce sont des virus du groupe des papillomes humains qui sont à l’origine des verrues plantaires. La contamination se fait par contact direct de verrue ou par les sols de piscine, salle de bain… contaminés eux mêmes par des squames à partir de lésions mêmes minimes. Le dé cit en magnésium facilite la transmission Les verrues se développent très profondément au cours de la pression de la marche. Elles peuvent être insensibles ou douloureuses.

L’homéopathie est d’un bon secours dans le traitement des verrues. L’huile de thuya (réservée à la pharmacie) ainsi que le suc de chélidoine, appliqués en externe sont souvent e caces sur les verrues. Le dermatologue utilise la cryothérapie (neige carbonique ou azote liquide) pour les brûler.

Les crevasses

sont souvent dues à une peau trop sèche ou au port de claquettes, de mules qui accentuent les microtraumatismes d’appui du talon et favorisent la formation de crevasses. Les podologues conseillent de ne pas trop utiliser les râpes ou les pierres ponces qui, certes, diminuent les callosités du talon, mais accentuent les  ssures. Les baumes au calendula, à la consoude, aux produits de la ruche, le beurre de karité, l’huile d’amande douce, l’huile de calophylle inophyle, l’huile essentielle de benjoin sont d’excellents agents de réhydratation ou de cicatrisation de l’épiderme blessé.

Les bons gestes pour assurer le confort de nos pieds

• toilette quotidienne au savon dans une eau tiède : 35° étant la température idéale

• essuyer avec soin les espaces entre les orteils • passer régulièrement une crème hydratante

• éviter les bains de pieds prolongés à l’eau chaude. Au-delà de 5 minutes, la peau se ramollit et il y a risque de plaies

• couper régulièrement les ongles doits avec une pince sans attaquer les angles • acheter de bonnes chaussures adaptées à la morphologie de notre pied, d’une hauteur de talon ne dépassant pas 4,5cm pour les femmes et 2,5 cm pour les hommes avec une préférence pour le cuir.

• marcher pieds nus le plus souvent possible pour développer certains muscles qui assurent la mobilité des chevilles

Pourquoi des pieds fatigués ?

L’origine de la fatigue des pieds est souvent musculaire

• une mauvaise position dans la chaussure provoque une surcharge musculaire

• les troubles veineux font gonfl er les pieds

• la surcharge pondérale, le port de chaussures trop étroites, des talons trop hauts favorisent la fatigue

Les massages : les soins préférés des pieds !

Un massage se pratique avec des huiles végétales telles l’huile de sésame, de noyau d’abricot (pour les peaux sèches), l’huile de jojoba (tous types de peau), l’huile d’amande douce auxquelles on peut ajouter des huiles essentielles de menthe, de sauge sclarée, de tea tree, de cyprès. Particulièrement riche en terminaisons nerveuses, les pieds envoient des signaux au cerveau. Un massage des pieds va donc avoir des répercussions physiques et mentales. Celui-ci va consister à détendre, étirer, stimuler, diminuer la douleur, les tensions, les raideurs des orteils, de la plante des pieds, de la cheville par des mouvements d’e eurage, de pétrissage, de tapotements, de rotation…

* poème de Raymond Ozanne publié par l’UFSP (Union Française pour la Santé di Pied)