NUMERO : Septembre – Octobre 2014

Compléments alimentaires : Les différentes familles de compléments

Tonus-vitalité

Ce sont généralement les plus faciles à conseiller et surtout, ils constituent la plus grande famille qui va de la vitamine C aux différents ginsengs (coréen, péruvien, indien…) en passant par la gelée royale, les algues, le guarana et les complexes multivitamines et minéraux qui constituent la base du conseil en CA.

 

Sommeil-stress

Dans ce domaine, les plantes sont d’une efficacité incroyable, à condition de trouver celle qui convient le mieux à votre client : passiflore, aubépine, valériane, eschscholzia, safran, Griffonia simplicifolia…

Viennent s’ajouter à celles-ci les oméga-3, la mélatonine, le gaba, les vitamines du groupe B et bien sûr le magnésium.

 

Digestion- Détox

Au niveau intestinal, les probiotiques sont la base du conseil. Ils peuvent être conseillés en cure longue (3-6 mois) ou à chaque changement de saison, et couplés aux prébiotiques, à la L-glutamine ou à l’Aloès.

Côté détox on retrouve les plantes dépuratives qui agissent sur le couple foie-vésicule biliaire et sur les fonctions rénales : radis noir, artichaut, sève de bouleau, chardon marie, desmodium, aubier de tilleul, chrysanthellum.

Et contre les troubles dyspeptiques : coriandre, enzymes végétales (bromélaïne, papaïne…), curcuma, lithothamne.

 

Défenses immunitaires

On différencie généralement les compléments à conseiller :

  • En prévention : vitamine C, D3, zinc, spiruline, échinacée, geléeroyale, pollen, champignons de l’immunité (shiitaké…)
  • Dès les premiers signes de refroidissements : huile d’origan, extraitde pépin de pamplemousse, propolis, astragale, thym, eucalyptus.

 

Ménopause – Andropause

Certaines plantes :

  • Soulagent les désagréments féminins, type sensations de chaleur dans la journée ou la nuit : Cimicifuga, trèfle rouge, gattilier, sauge…
  • Stimulent les performances sexuelles masculine : Tribulus terrestris, Maca, Ginkgo biloba, Avoine, Ashwagandha…
  • Protègent la prostate : Serenoa repens (saw palmetto), ortie, extrait de graines de courge, prunier d’Afrique, lycopène, extrait de grenade.

Minceur

Pour perdre du poids, plusieurs sous-catégories existent :

  • Les modérateurs d’appétit (chrome),
  • Les substances qui augmentent la thermogenèse (cétones de framboise, thé vert, guarana, noix de cola, maté),
  • Celles qui diminuent l’absorption des graisses alimentaires (konjac, ispaghul, nopal) et des glucides (café vert),
  • Celles qui améliorent le métabolisme des lipides (CLA),
  • Et enfin celles qui drainent l’excès d’eau (piloselle, pissenlit).

 

Beauté

Cette catégorie inclue les compléments à visée anti-âge (acide hyaluronique, collagène, huile de bourrache) et les complexes spécifiques peau – cheveux et ongles.

 

Vision

Ce secteur est toujours représenté par les antioxydants spécifiques : lutéine, astaxanthine et autres caroténoïdes.

 

Solaire

Ils sont devenus incontournables des peaux pâles et sensibles. Ils se conseillent 2 à 3 semaines avant les premières expositions pour préparer la peau, pour limiter les méfaits des UV sur la peau et les yeux (en complément d’une crème solaire !) et encore pendant 2 à 3 semaines après pour conserver une peau hâlée.

 

Circulation

Les demandes à visée circulatoire peuvent être satisfaites en axant les conseils sur le Ginkgo biloba, la vigne rouge, le marronnier d’inde…

 

Articulation –  Ossature

Dans le domaine articulaire, il existe ceux qui :

  • Soulagent la douleur (Harpagophytum, Boswellia, curcuma, oméga- 3, SAMe, prêle, reine des prés, saule) et
  • Ceux qui permettent à l’organisme de s’auto-réparer (acide hyaluronique, silicium, collagène, chondroïtine, glucosamine).
  • Au niveau ossature, on retrouve : vitamine D3, huile de foie de morue, silicium, qu’ils soient pour les enfants ou les personnes âgées.

 

Bien-être urinaire

Il s’agit aussi bien de la canneberge pour les infections à répétition de la femme que des compléments énumérés ci-dessus pour limiter l’adénome de la prostate qui engendre des difficultés à la miction.

 

Angélique Houlbert
Nutritionniste