NUMERO : N°63 -janvier-février 2016

CURCUMAXX : la quintessence de 4000 ans de bienfaits naturels

Partagez cet article

En sanskrit, parmi les nombreux noms du curcuma figurent « mangal prada » (ce qui porte chance) ou encore « pavitra » (sacré), qui illustrent bien l’aura particulière dont bénéficie cette plante.

Curcuma longa est sans doute une des rares plantes pouvant afficher une longue liste d’usages aussi différents qu’appréciés : épice, colorant alimentaire ou textile, agent conservateur et anti-oxydant, maquillage traditionnel, sans oublier, entre autres, ses bienfaits comme plante médicinale et nutriment actif. C’est dans ce dernier domaine que Curcumaxx s’investit, pour en sublimer tout le potentiel.

Une plante à la réputation qui n’est plus à faire

Originaire du sud ou du sud-est de l’Asie, le curcuma est une plante à rhizome, tige souterraine à partir de laquelle on obtient la poudre. Il est cultivé depuis l’Antiquité en Inde et son usage y est vieux de plusieurs millénaires. D’abord employé comme colorant, il fut ensuite utilisé pour ses propriétés médicinales : des poteries datées de 2.500 avant notre ère contenant des traces de curcuma, d’ail et de gingembre ont été retrouvées près de New Dehli. Il est devenu un des ingrédients importants de l’ayurveda – la médecine traditionnelle indienne, qui associe entre autres les remèdes naturels (plantes, minéraux) et l’alimentation – notamment pour ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Il est aussi utilisé traditionnellement en médecine chinoise, contre la douleur, la congestion sanguine, etc. La médecine occidentale le découvrit au 17e siècle, avec également de nombreux usages.

Plus récemment, en 1999, l’Organisation Mondiale de la Santé lui a consacré une monographie qui acte – en faisant référence aux résultats de l’Agence du Médicament du gouvernement allemand – que l’efficacité du rhizome de curcuma sur les troubles digestifs est confirmée par des études cliniques. Par ailleurs, comme on le sait, c’est aussi une des épices utilisées dans la cuisine indienne, mais aussi indonésienne et japonaise. Il est d’ailleurs un des ingrédients caractéristiques du régime des habitants de l’île d’Okinawa, dont la santé particulière a suscité l’intérêt de la communauté scientifique.

Près de 10 ans de recherches bibliographiques

La création de Curcumaxx fin 2011 s’inscrit dans le droit fil des découvertes de plus en plus nombreuses, et parfois surprenantes, des nombreuses propriétés de ce rhizome. Une création souhaitée par Christophe Lépine, son fondateur, avec un seul but : proposer des produits efficaces basés sur le curcuma, ingrédient qui pour lui n’est toujours pas utilisé à sa juste valeur, et qui présente un potentiel encore largement inexploité : « Pendant plus de 15 ans, j’ai travaillé dans des laboratoires pharmaceutiques et chez des fabricants de produits naturels, époque à laquelle j’ai découvert le curcuma. Résultat : durant près de 10 ans, j’ai fait d’innombrables recherches bibliographiques, je me suis rapproché de pharmaciens spécialistes de la phytothérapie, suis entré en contact avec des scientifiques français ayant fait leur thèse sur le curcuma, avec des chercheurs américains, etc. »

Christophe Lépine, gérant de la société Phytobiofarm et créateur de la marque Curcumaxx.

« Cette recherche a porté sur la détermination des besoins journaliers en curcuminoïdes en fonction des différents bienfaits reconnus du curcuma, résumés dans la phrase officielle ‘‘le curcuma est traditionnellement utilisé dans les troubles fonctionnels, digestifs, d’origine hépatique et pour stimuler l’appétit’’. Plus largement, on peut dire que le curcuma est effectivement un allié de la sphère digestive, entre autres du foie, de la vésicule biliaire, mais également du système musculaire et articulaire. Il aide de plus à réduire le stress oxydatif, étant à la fois un anti-oxydant et un protecteur cellulaire, ce qui dépasse largement le simple rôle d’anti-radicalaire. En effet, un anti-radicalaire n’agit que sur les causes, alors qu’un anti-oxydant agit sur les conséquences. Pour la détermination de ces apports journaliers, et pour en extrapoler des formulations, j’ai été aidé par un naturopathe et par un pharmacien ».

 

Le curcuma est un allié de la sphère digestive et du système musculaire
et articulaire.

Du rhizome au curcuma et aux curcuminoïdes

L’intérêt qu’a suscité le curcuma dans le monde entier est venu d’un constat simple : de même que certaines populations présentent une meilleure santé parce qu’elles tirent profit du « régime méditerranéen » ou du « régime crétois », ou à l’autre bout du monde du « régime Okinawa », il y a de toute évidence une « exception indienne » en matière de vieillissement cellulaire et pour certaines pathologies. Parmi les causes de cette situation particulière au sous-continent indien, le curcuma fut vite identifié, car il y est consommé tous les jours.

Consommé tous les jours (ici un curry de chou-fleur), le curcuma est une des raisons de « l’exception indienne » en matière de santé.

« Le principe actif du curcuma, ce sont les curcuminoïdes, explique Christophe Lépine. Mais attention, dans le rhizome, on trouve seulement 3 % de curcuminoïdes, 12 % dans les meilleurs cas. Et dans le curcuma du commerce utilisé comme épice, cette teneur oscille entre 1 et 5 % à peine ! Rien à voir avec notre extrait concentré à 95 % de curcuminoïdes. Les principes actifs principaux du rhizome sont en effet ces curcuminoïdes, qui se répartissent principalement en curcumine (75 % dans notre extrait), bidesméthoxycurcumine (18 %) et desméthoxycurcumine (2 %), qui correspondent aux 95 % garantis dans notre extrait, comme évoqué à l’instant et participent tous les trois à l’action du produit. La prise quotidienne recommandée de notre extrait représente, en termes de dosage, l’équivalent de près de 20 cuillères à soupe de poudre alimentaire par jour ! ».

Un extrait élaboré avec minutie

Christophe Lépine a décidé de ne développer exclusivement que des produits à partir de curcuma, positionnant son entreprise en spécialiste de cette plante, qu’elle approvisionne principalement en Inde : « Le rhizome matière première est bien entendu contrôlé en amont par Ecocert, sur place, et de nouveaux contrôles sont faits à l’arrivée en France sur l’extrait, avant le passage en douane. Les contrôles portent sur des paramètres classiques, comme l’absence de plomb, mercure et autres métaux lourds, mais nous concernant, nous vérifions aussi notre minimum exigé de 95 % de curcuminoïdes. Dans la pratique, cette teneur est en moyenne de 97 %. Nous sommes les seuls en France à proposer un curcuma bio dont la teneur en curcuminoïdes est autant préservée, le dosage étant bien sûr aussi vérifié en bout de chaîne, dans le produit fini ».

C’est avec le souci permanent de faire des produits efficaces que Curcumaxx a élaboré ses formules, en les faisant valider par un biologiste-chimiste indépendant pour qu’elles soient conformes à la concentration minimale permettant de faire les allégations autorisées. En l’occurrence, le dosage quotidien apporté par les produits Curcumaxx, soit 931 mg/jour d’actifs pour le buvable et 770 mg/jour pour les gélules, correspond à ces préconisations, qui sont de 600 à 800 mg/jour de curcumine.

 Une gamme originale

En quelques années à peine, de petite société débutant avec un seul produit, l’entreprise s’est ainsi hissée à un niveau de réel spécialiste des différents bénéfices que le curcuma peut apporter, comme le raconte encore M. Lépine : « Alors qu’il existait déjà sur le marché des gélules, nous avons lancé notre premier produit, la Solution buvable 750 ml sur support de glycérine naturelle de colza, avec ainsi une excellente biodisponibilité. Son agréable goût sucré apporté par cette glycérine, et son efficacité reconnue par les utilisateurs, lui ont fait rapidement rencontrer le succès. La demande se portant sur un produit bio, nous avons alors lancé le Bio 4, toujours en solution buvable, en surdosant le curcuma pour maintenir la teneur en curcuminoïdes malgré la perte des actifs due à l’extraction à l’alcool bio. Depuis, nous sommes passé à une méthode d’extraction aqueuse plus efficace ».

En solution buvable ou en gélules, seul ou associé à d’autres actifs, Curcumaxx est la réponse à de nombreux besoins.

« Ensuite, parce que le buvable n’attire pas tout le monde et que certains consommateurs préfèrent des produits plus nomades, nous avons lancé les gélules, mais là aussi avec un dosage correspondant donc aux préconisations autorisant les allégations. Et nous avons aussi continué à développer la gamme, buvable ou gélules, en partant du principe de l’association du curcuma, pour travailler sur le long terme, avec d’autres ingrédients pour une efficacité immédiate. Ainsi les gélules Sommeil, avec de la passiflore, de la mélisse, de la valériane et de l’aubépine. Ou en buvable, d’une part Curcuma’diab, avec de l’écorce de cannelle et de la radicelle de malt, ingrédient encore très rare en France, et d’autre part Curcuma’Kol, avec de la levure de riz rouge et du coenzyme Q10. Des formules qui rencontrent elles aussi un très grand succès ».

Les patchs, innovation absolue

En 2013, Curcumaxx a présenté un produit unique sur le marché, les patchs, dosés à 1000 mg de curcumine : « Nous en avons eu l’idée tout simplement parce qu’un sportif de haut niveau, un ‘‘trailer’’, utilisait avec grande satisfaction notre curcuma liquide en application locale. Résultat : ces patchs autocollants qui aident à réduire les inflammations de façon ciblée, et sont donc parfaits pour les sportifs ou les personnes sollicitant leurs muscles ou leurs articulations au travail. Notre grande fierté : ce produit a été classé dispositif médical par l’ANSM, ce qui montre que notre dossier était convaincant. Ces patchs ont d’ailleurs aussi séduit Vincent Hurtelle, un triathlète handisport, ainsi que le trailer Julien Jorro que nous sponsorisons tous les deux ».

Les patchs Curcumaxx, offre absolument unique sur le marché.

Convaincre est justement une chose que Curcumaxx a visiblement à cœur : « Pour aider à la vente de notre gamme, nous avons rédigé des dossiers de formation produit par produit, ainsi qu’un dossier technique sur les curcuminoïdes, très didactique. Et pour faire connaître notre marque, nous faisons chaque mois un encart pleine page dans le mensuel gratuit le plus répandu, avec renvoi systématique vers les magasins. Nous participons aussi à la plupart des grands salons consommateurs, soit nous-mêmes, soit avec des partenaires, là aussi pour renvoyer vers les magasins qui sont nos clients. L’histoire de notre curcuma ne fait donc que commencer, d’autant que sa qualité est reconnue, comme le démontre aussi notre partenariat avec l’association Ressources », conclut Christophe Lépine.

Partagez cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here