Décroissance marquée sur plusieurs rayons en GMS

Partagez cet article

Selon notre partenaire IRI, le marché global en GMS amorce une décroissance sur plusieurs rayons (frais libre service, épicerie…), sur la période du 22 au 28 mars 2021, par rapport à 2020 qui fut une période exceptionnelle en raison du premier confinement. Des chiffres donc prévisibles mais à relativiser car il est évidemment difficile de faire une comparaison entre un mois de mars 2020 hors-norme et cette année.

Lors de la deuxième semaine du confinement strict de 2020, les PGC FLS avaient retrouvé des niveaux de ventes et de croissance (+6,6 % vs 2019) plus mesurés. Ainsi, mécaniquement, leur évolution à 1 an est, sur la période du 22 au 28 mars 2021, nettement moins négative que la semaine précédente (-18,8 % du 14 au 21 mars 2021 vs 2020).

La baisse est toutefois notable en entretien (-16,5 %), au rayon surgelés (-16,1 %), crèmerie (-12,8 %) et en DPH (Droguerie, Parfumerie, Hygiène) avec -7,5 % vs 2020. Seul le rayon liquides est en croissance et, dans une moindre mesure, le frais laitier libre service.

Le panier moyen, en magasin d’une superficie supérieure à 400 m, baisse également de 43 % par rapport à 2020, il est toutefois 7 % plus élevé que le panier moyen en 2019.

De fait, IRI préfère prendre 2019 comme année de référence pour mieux comprendre les performances des PGC FLS. Il en ressort que la croissance marque le pas la semaine dernière. Ce décrochage est lié à l’évolution de la taille des paniers qui progresse « seulement » de +7 % (vs +11 % vs en moyenne depuis le début de 2021) ; le trafic magasin se maintient à un niveau désormais « normal » (-8 %), analyse IRI.

 

Partagez cet article