Des hubs régionaux pour réduire les déchets d’emballage en amont de la filière vrac

Réseau Vrac lance en partenariat avec plusieurs de ses adhérents, « Hub Vrac », un concept de plateforme mutualisable et modulaire à l’échelle régionale permettant le nettoyage, le reconditionnement et le réemploi des emballages de conditionnement des produits vrac utilisés en amont de la filière. 

Après plusieurs mois de préparation, Réseau Vrac a démarré le pilote du projet début février 2021 en région Ile-de-France avec 20 acteurs engagés à ses côtés : 9 commerçants, 6 fournisseurs, 4 prestataires externes, 1 place de marché vrac. Ce projet pourrait, s’il se généralisait aux autres régions, réduire la production massive d’emballages jetables de conditionnement de produits vrac, un enjeu pour la filière qui s’est donné comme objectif de contribuer à la réduction des déchets d’emballages jetables des produits vrac tout au long de la chaîne de valeur et pas seulement au moment de l’acte d’achat en magasin. «  Si du côté des consommateurs, la vente en vrac permet de réduire les déchets d’emballages, en amont de la chaîne d’approvisionnement, on n’y arrive pas encore totalement : les produits vrac que l’on retrouve dans les commerces ont été, eux, livrés dans des emballages en plastique, en carton, en kraft… rarement réemployables et parfois même non recyclables. Un point d’amélioration de la filière identifié par les professionnels et qui fait l’objet d’un chantier d’action prioritaire par l’association, dès ses débuts  », souligne Célia Rennesson, directrice de Réseau Vrac.

Comment est née l’idée de Hub vrac régional ?  

En 2019, des premiers groupes de travail ont été organisés par l’association afin d’identifier les principales problématiques commerçants et fournisseurs sur cette question. Assurer la protection des produits lors du transport mais aussi leurs propriétés organoleptiques, permettre l’optimisation du stockage dans les réserves des magasins… A la suite de cette première phase, Réseau Vrac a lancé en 2020 un groupe de travail plus opérationnel, co-animé avec Petrel, qui accompagne les industriels et distributeurs vers la gestion circulaire des emballages. L’idée de créer des « Hubs Vrac régionaux » est née dès la première réunion de travail qui rassemblait commerçants, fournisseurs, fabricants d’emballages et logisticiens.

Comment se passe l’expérimentation ? 

WeBulk, adhérent de l’association et place de marché dédiée au vrac, s’est portée volontaire pour servir de support pour le pilote et prendre en charge le coût d’une première expérimentation. Trois livraisons distinctes de produits vrac dans des emballages de conditionnement réemployables seront effectuée en février, mars et avril, auprès des commerçants participants et qui ont pu passer commande parmi une vingtaine de références de produits secs en vrac. Une fois vides, les emballages de conditionnement réemployables, seront récupérés lors de la livraison suivante puis nettoyés et séchés. Ils seront de nouveau disponibles pour y conditionner des produits vrac et livrés aux commerces lors de la tournée suivante. Les emballages de conditionnement réemployables sont tracés tout du long grâce à la solution informatique de Pétrel : la boucle est bouclée ! 

Des premiers résultats attendus avant l’été

Les premiers résultats de cette expérimentation sont attendus avant l’été. Ils permettront d’évaluer la praticité du système pour les utilisateurs, de vérifier la bonne tenue des produits, de calculer l’impact sur la réduction des déchets d’emballages, les émissions de CO2 et de bâtir un modèle économique viable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here