NUMERO : sept-oct 2013

Distribution des produits biologiques : les spécificités de chaque canaux

Selon les catégories de produits bio, la part de chacun des circuits de distribution varie

Dans le secteur des fruits et légumes bio, 42 % des ventes sont effectuées par le biais des magasins spécialisés, devant les grandes surfaces alimentaires (31 %) et la vente directe (26 %). Le reste étant vendu par les détaillants en fruits et légumes.

En revanche, dans le secteur de la crèmerie, 68 % des ventes de lait et autres produits laitiers/œufs sont effectuées par le biais des grandes surfaces alimentaires, devant les magasins bio (24 %) sachant que la vente directe est estimée à 8 %.

S’agissant de l’épicerie sucrée et salée, 57 % des ventes sont effectuées en magasins spécialisés et 43 % en GSA.

La vente directe est spécialement développée dans les secteurs du vin et des fruits et légumes, devant les fromages et autres produits laitiers, ainsi que la viande avec les ventes en caissettes.

 

 

Le hit-parade des produits les plus vendus selon les circuits

La gamme des produits alimentaires bio vendus en magasins spécialisés bio est très large avec des milliers de références.

Les produits d’épicerie sucrée et salée y occupent la première place, devant les fruits et légumes, le rayon crèmerie et le pain. En super et hypermarchés (GSA), le rayon crèmerie l’emporte (œufs, lait, autres produits laitiers), devant l’épicerie, les produits carnés, les fruits et légumes et le pain.

La vente directe des producteurs aux consommateurs se développe selon différentes formules (vente à la ferme, paniers en Amap ou autres), sur les marchés, et aussi avec la création de magasin de producteurs.

Les ventes assurées par les artisans‐commerçants concernent majoritairement le vin, ainsi que le pain et les produits carnés.