E-commerce : Les Comptoirs de la Bio passent à la vitesse supérieure

Partagez cet article

Christophe Choquet, directeur de la communication enseigne du groupement Les Comptoirs de la Bio.

Les Comptoirs de la Bio ont lancé officiellement le click & collect en juin 2020 avant de proposer, dès le mois suivant, la livraison à domicile sur toute la France. D’abord en pré-test dans le magasin-pilote de Montauban, ces deux services ont été déployés avec les adhérents du réseau à la mi-novembre. Bio Linéaires fait le point avec Christophe Choquet, directeur de la communication enseigne des Comptoirs de la Bio.

Depuis plusieurs mois, le groupement Les Comptoirs de la Bio s’est emparé du sujet du e-commerce, « un service aujourd’hui incontournable qui répond à une évolution de la consommation », appuie Christophe Choquet, directeur de la communication de l’enseigne. Objectif pour chaque magasin : traiter les commandes en click & collect et en livraison à domicile. « On veut également favoriser des modes de livraison régionaux avec des acteurs locaux que nos adhérents ont la liberté de choisir, idéalement avec des véhicules électriques et adaptés s’il s’agit de très courts trajets. Nos adhérents peuvent aussi, s’ils le souhaitent, l’internaliser, c’est-à-dire effectuer eux-mêmes les livraisons ». Toutefois, le magasin reste prioritaire : « on favorise le contact magasin parce qu’il y a du conseil. Le e-commerce est un service complémentaire qui répond à une attente globale », précise Christophe Choquet.

La préparation de commandes, mode d’emploi

Comment ça se passe ? Exemple dans le magasin Les Comptoirs de la Bio de Montauban : “Le système informe qu’il y a une nouvelle commande, précise si c’est un retrait en magasin ou en livraison à domicile, ce qui implique que la commande soit effectuée avant une heure précise pour qu’elle puisse être récupérée par notre prestataire de livraison et assurer la livraison en 24h. Le temps de préparation évolue en fonction du volume de la commande, sachant qu’entre une commande click & collect et en livraison à domicile, on passe du simple au double, mais on a calculé qu’il fallait en moyenne 30 minutes pour réaliser une commande dans de bonnes conditions », détaille Christophe Choquet.

Chaque magasin libre de s’organiser comme il le souhaite

« Chaque adhérent reçoit un guide e-commerce, il est briefé et formé en amont pour pouvoir s’approprier ce service, avec un suivi. Pour le cas de Montauban, toute l’équipe est briefée pour utiliser le système », ajoute Christophe Choquet qui rappelle que chaque magasin est libre d’organiser ce service comme il le souhaite. Et l’assure, externaliser la préparation de commandes « n’est pas envisagé car l’objectif est que nos adhérents bénéficient de ce service et donc traitent les commandes, en click & collect et en livraison à domicile, en local ». Si 20 magasins étaient connectés à fin 2020, « 20 magasins supplémentaires le seront dans les semaines à venir. Le déploiement suivra ensuite son cours au fil des mois et tout au long de l’année  », conclut Christophe Choquet.

Retrouvez les premiers chiffres du click & collect en magasin bio dans Bio Linéaires n°93, en version consultable pour nos abonnés (ICI) ou à acheter au numéro pour les non-abonnés (ICI).

Partagez cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here