NUMERO : Nov-Déc 2009

Entreprises …

«Les Rescapés» d’Accent bio

Ou comment aider les producteurs du Sud-ouest. C’est la devise de la Sté Accent bio spécialisée dans la distribution de fruits secs. En effet, les pruneaux de la région d’Agen ont subi de violents orages de grêle et une grande partie des récoltes ont été endommagées. Même si cela n’altère en rien la saveur de ceux-ci, certaines prunes présentent des petites taches à la surface de la peau, conséquence de l’impact des grêlons sur le fruit. Afin d’aider les producteurs et pour éviter tout gaspillage, la Sté Accent bio a décidé d’accepter ces lots et de les proposer à la vente, sous la dénomination «Les Rescapés».

Biofournil et Pôle emploi

« Je commence demain », une émission de France Télévision parrainée par Pôle emploi, est une série de 50 programmes courts qui teste tous les métiers dans les secteurs qui recrutent. Du boulanger au diagnostiqueur immobilier, Jérôme Bonaldi présente en 2 minutes les informations relatives à chaque métier (formation, recrutements, qualités requises…) et teste pour vous le métier en question. Dans la filière pain, le Pôle-emploi met à l’honneur le métier de boulanger et a choisi Biofournil pour le représenter. Une équipe de France 2, accompagnée de Jérôme Bonaldi, est venu en juillet tourner un reportage sur le métier de Denis Maudet, chef d’équipe boulanger à Biofournil.

L’huilerie Bio Planète fête ses 25 ans

Dans les années 80, le père de l’actuelle gérante Judith Moog, ingénieur agronome, s’installe dans le Sud de la France avec une conviction profonde pour l’agriculture biologique. Sur le « Domaine de la Planète » qui donnera son nom à la future entreprise, il cultive d’abord des céréales pour se tourner ensuite vers la fabrication d’huiles alimentaires, et fonde en 1984 la première huilerie exclusivement bio d’Europe. 25 ans plus tard avec la même passion et un succès grandissant, Judith Moog et Jérôme Stremler, associés depuis cinq ans, dirigent l’entreprise audoise qui compte aujourd’hui une trentaine d’employés. Innover et perfectionner sans cesse, telle est la devise de Bio Planète. Que ce soit pour les produits essentiels au quotidien, pour les saveurs nouvelles ou les huiles « santé », l’huilerie cherche constamment à répondre aux attentes des consommateurs. Ainsi, Bio Planète restructure sa gamme d’une trentaine d’huiles en CLASSIQUES pour un usage quotidien, GOURMET pour une cuisine créative et VITALITE pour un apport santé. L’excellence des matières premières, la maîtrise de méthodes de fabrication artisanales et la rigueur des processus de contrôle sont prioritaires. En outre, produire des huiles biologiques va de pair avec un engagement pour le développement de la filière bio au niveau régional et national et avec une démarche de commerce équitable que l’entreprise communique au travers de son logo « Unis & Bio » : il illustre en effet l’engagement et la volonté de Bio Planète d’établir des partenariats solides avec ses fournisseurs, partenariats basés sur le dialogue, la transparence et la garantie du respect des droits sociaux que ce soit en France ou dans le monde.

Nature et Aliments sponsorise « la transat en soliDaire »

Le spécialiste depuis 1913 de la fabrication d’entremets, aides culinaires et potages est aussi une aventure humaine et solidaire avec des convictions d’entreprise fortes pour accueillir la différence et soutenir les diversités. Dans le sillage de ses ancêtres qui avaient répondu à la demande de l’ONU de 1 % pour le développement dans les années 60, la quatrième génération reverse 1 % des ventes de sa gamme entremets à l’association « Bolivia Inti» qui oeuvre pour mettre le solaire au service du développement. Cette année, le parrainage se veut également des personnes handicapées. En effet, Nat-Ali reversera 1 % de ses ventes de la gamme potages à l’association « la mer en soliDaire » qui milite pour changer notre regard sur le handicap. Pour lancer ce parrainage, Nat-Ali sponsorise le voilier PODORANGE, bateau accompagnateur et bateau reporter de la « Mini-transat 6.50 » La Rochelle/ Salvador de Bahia au Brésil, avec à son bord, Gilles et Maxime polyhandicapés. A suivre sur www.mer-solidaire.com.

Biomonde Solidarité se conjugue au futur !

Le jeudi 24 septembre, Biomonde Solidarité célébrait dans ses murs et avec ses partenaires le début d’une nouvelle ère pour son réseau de 138 magasins bio … En effet, près de 80 partenaires de Biomonde Solidarité ont répondu présent au cocktail d’inauguration organisé le 24 septembre par ce groupement de magasins bio. L’occasion était rêvée : la coopérative avait pour la première fois la possibilité de rassembler chez elle tous ceux qui ont contribué à sa construction et qui travaillent aujourd’hui avec elle : représentants de la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique, de la Fédération des Enseignes du Commerce Associé, fournisseurs et grossistes référencés, etc. … Tous étaient au rendez-vous pour se réjouir, avec les administrateurs et les magasins Biomonde, du chemin parcouru depuis 2008.
Solidarité, Communication, Développement
Mais l’heure n’était pas à la rétrospective… Le mot d’accueil d’Estelle Franchet, Directrice générale, a donné le ton de cette soirée placée sous le signe de la vitalité et de la convivialité : « Nous nous sommes lancés dans de nombreux chantiers qui nous tiennent à coeur. Tout d’abord, la définition avec l’association Alternative Bio 2009, d’un nouvel identifiant bio, plus en adéquation avec nos idéaux ». La coopérative travaille également à son « plan de développement stratégique » : nouvelle identité visuelle, « Charte de Services », informatique et communication communes sont au programme pour cette fin d’année 2009. A terme, « Biomonde Solidarité évoluera progressivement vers 300 magasins et une marque commune, mais veut rester un réseau à taille humaine qui garde ses valeurs de

Nouveau siège social chez BIOCOOP

Pour poursuivre son développement, le siège de BIOCOOP SA COOP a été transféré dans le centre de la capitale. Il est dorénavant situé 9 -11, avenue de Villars à Paris dans le 7ème et comporte environ 1300 m² de bureaux.

Vitasana : +15 % de visiteurs

Avec 1830 visiteurs, le salon belge Vitasana a connu une hausse de fréquentation de plus de 15 % par rapport 2008. N’ayant pas à ce jour les résultats de l’enquête de satisfaction menée auprès des exposants et des visiteurs nous pouvons tout de même dresser un bilan plutôt positif suite à la mise en place de la nouvelle organisation. Tout d’abord, on a pu constater un réel professionnalisme de la part des exposants qui ont présenté des stands qualitatifs et conviviaux avec de nombreuses dégustations produits. Rappelons que les principaux distributeurs nationaux ont répondu présent à ce Rendez-vous. Côté visiteurs, 90 % semblent intéressés pour revenir l’an prochain et attendent que les conférences ou les séminaires s’orientent vers des sujets plus proches de leurs préoccupations quotidiennes comme, le merchandising, la formation, l’information réglementaire, le management …
La France : pays à l’honneur
Pour la première fois cette année, les organisateurs avait mis à l’honneur un pays étranger : la France. C’est pourquoi, parmi la trentaine d’exposants français, un pavillon français avait été spécialement organisé sous l’égide d’UBIFrance. Il comportait douze entreprises de différents secteurs (alimentaires, semences, compléments alimentaires, cosmétiques…). Cette première participation fut relativement satisfaisantes pour la plupart d’entre elles, car elles ont pu faire connaissance avec un nouveau marché. Certaines ont même atteint leur objectif en trouvant un distributeur belge. Rappelons que le secteur des produits biologiques en Belgique avec un chiffre d’affaires de 304,6 millions d’euros en 2008, a connu une croissance de plus de 25 % par rapport à 2007, et ce, malgré des prix demeurant en moyenne un tiers plus élevés comparés à la gamme conventionnelle. L’édition 2010 est d’ores et déjà en préparation et une campagne de prospection aura lieu dès le mois de décembre. Avis aux amateurs…

Les entreprises présentes sur le pavillon français

Agrosemens, Acadie, Cosmetic Lab GERCAL, Laboratoire Science & Nature, Laboratoire SFB, La Mie Occitane, Minoterie Prunault, Mobil Wood, Mondolio, Nature & Aliments, S.A.P.A. Lazzartti et Sevene Pharma.

ECOCERT dévoile la nouvelle version de son référentiel « EQUITABLE, SOLIDAIRE, RESPONSABLE »

Ecocert, organisme de contrôle et de certification, renforce les exigences de son référentiel pour le commerce équitable en y intégrant une obligation de certification biologique. Les critères du référentiel « Equitable, Solidaire et Responsable » d’Ecocert s’appliquent aux produits agroalimentaires, cosmétiques et textiles. La nouvelle obligation de certification biologique pour ces produits s’inscrit en cohérence avec les activités et l’engagement d’Ecocert en faveur de l’homme et de l’environnement. Cette nouvelle version est le résultat d’une consultation d’acteurs représentatifs du secteur, et en particulier d’une collaboration étroite avec l’association Biopartenaire (anciennement Bioéquitable). Nous aurons l’occasion dans notre prochain numéro de présenter plus en détail ce nouveau référentiel.

Les meilleurs aliments pour les enfants

Tel est le titre du deuxième livre proposé par Angélique Houlbert qui participe à la rédaction de Bio Linéaires depuis plusieurs années. Comment faire en sorte que son enfant grandisse bien, sans carence ? Ce livre s’adresse à toutes les mamans soucieuses de l’équilibre nutritionnel de leur enfant et leur donne les clés pour bien comprendre les besoins nutritionnels de chaque tranche d’âge et mieux faire leurs courses. L’auteur, diététicienne, a classé les aliments pour enfants du commerce du Premier de la classe (à mettre dans le chariot) au Bonnet d’âne (à n’acheter qu’occasionnellement). Elle aborde aussi les questions de santé liées à l’alimentation : allaitement, allergies, hyperactivité, etc. L’originalité de cet ouvrage, c’est qu’il est un guide trois en un. Il fait à la fois une synthèse des connaissances en nutrition les plus récentes, donne des conseils alimentaires très détaillés et nous guide dans nos achats. Enfin, ce livre de 256 pages est parsemé de multiples informations utiles avec de nombreux tableaux de composition des aliments pour enfant.

Angélique Houlbert est aussi l’auteur de La Meilleure façon de manger, Thierry Souccar Éditions, 2008.
Prix : 18 € TTC Public – ISBN : 978-2-916878-36-2
Conditions magasin : minimum de commande : 10 exemplaires – Franco de port à partir de 130 € HT.
Pour tous renseignements :
– Tél. : 04 66 53 44 66

ERRATUM
Dans notre numéro 25 à la page 87, nous vous avions présenté les derniers chiffres des préparateurs et distributeurs Bio de Rhône-Alpes. Cet article fait suite à une étude réalisée par Bioconvergence Rhône-Alpes, structure qui fédère l’aval de la filière (et non Corabio).