NUMERO : mai-juin 2011

Février – mars 2011 : une reprise semble s’amorcer…

Protocole

Sur les plus de 150 réponses à notre questionnaires, 86 ont été exploitées. La répartition selon les surfaces des 86 magasins retenus est la suivante :

Cette répartition semble assez représentative par rapport à la typologie réelle des magasins bio que nous avons répertorié dans Bio Fichiers. Toutefois, on constate une légère sur représentativité des magasins de plus de 300 m².
1. indiquez l’évolution (en %) de votre chiffre d’affaires par rapport au même mois de l’année précédente : (seuls les magasins de plus de 12 mois sont à considérer)

2. Par rapport aux mois de février, mars 2010, quelle a été l’évolution de votre panier moyen

3. Par rapport aux mois de février, mars 2010, quelle a été l’évolution de votre fréquentation

4. Par rapport à février-mars 2010, estimez la tendance par famille de produits ci-dessous ? (en %)

5. Croissance du chiffre d’affaires des magasins observés par rapport

BIOPANEL :

Quels sont les objectifs de Bio Panel ?
Nous avons créé cette organisation dans le but de collecter des données au service des acteurs de la filière Bio. Trois axes d’application sont opérationnels.
Mieux connaître les attentes et les performances des consommateurs ?
Cette approche auprès des consommateurs est primordiale. Nous constatons à chaque enquête qu’ils sont très impliqués dans le monde du bio. Leurs connaissances, leurs convictions et leurs attentes sont bien définies. De l’originalité, de la fiabilité, des valeurs du produit, voire de l’élégance sont des demandes peut-être trop ignorées ces derniers temps. Vous pouvez dorénavant lire ces nombreuses études dans Bio Linéaires.
Définir les contours de l’activité en magasin ?
De manière surprenante, cette catégorie d’information est la plus demandée. Ce phénomène est lié à la croissance des surfaces de vente et à la diminution du «service clients». Les fabricants recherchent les outils pour conseiller les points de vente pour la présentation de leurs produits. Ces informations seront très précieuses aux vendeurs. Ceux qui constateront l’inadéquation de leurs ventes pourront réagir. Ainsi, les magasins participant aux enquêtes, en remerciement de leur implication, pourront, sous peu, avoir accès à différents services. Nous allons lancer très prochainement un observatoire sur le rayon cosmétique. Il semble aujourd’hui nécessaire d’analyser en détail ce rayon pour définir son positionnement en comparaison des autres canaux de distribution (et non l’inverse).
Tester des produits ?
Nous avons aujourd’hui 28 points de ventes partenaires de Bio Panel. Après une campagne d’ affichage, des clients magasin se sont inscrits sur le site bio-panel.fr. Nous sommes désormais en mesure de proposer des tests produits auprès de ces consommateurs. Le fonctionnement est le suivant :
1- le fabricant envoi un colis avec les échantillons à tester au magasin
2- nous informons les consommateurs de la mise à disposition de ces produits
3- une fois que ces derniers les ont collectés au magasin, les ont utilisés, ils répondent à un questionnaire.

Engagés auprès de la distribution spécialisée, nous réservons ces données stratégiques uniquement aux opérateurs partenaires de ce réseau. Enfin, les magasins bio n’ont pas à avoir de complexe visà- vis des autres canaux de distribution.