NUMERO : N°70 -Mars Avril 2017

Fraîche Découpe : une offre F&L qui séduit…

Dans son document « Le point sur » d’octobre dernier, le CTIFL a fait une analyse détaillée sur les fruits et légumes crus préparés sur le point de vente. Dénommée « Fraîche Découpe », cette offre, en pleine croissance, génère à la fois pour le magasin, un bénéfice client en améliorant l’accessibilité des produits ainsi qu’un bénéfice d’image en élargissant les services apportés aux clients tout en affirmant un positionnement différencié. Pour vous permettre de mieux apprécier l’opportunité de proposer une telle offre, nous reprenons ci-après quelques extraits de ce document sur l’évolution de ce marché ainsi que la perception du consommateur…

Origine et Historique

Les fruits et légumes frais lavés, pelés, découpés… prêts à consommer en l’état ou prêt à cuire étaient à l’origine exclusivement préparés dans des sites industriels (milieu des années 80). Ils étaient conditionnés en sachets et distribués sous chaîne du froid quasi-exclusivement en grandes surfaces. Cette offre est nommée IVe gamme. Depuis deux nouveaux types d’offre répondant à cette même définition sont venus enrichir les étals :

les produits « Fraîche Découpe » qui sont préparés quotidiennement sur le lieu de vente devant les clients dans un îlot dédié ou dans un laboratoire en réserve du magasin. Élaborés en petite série avec du matériel adapté, ils sont généralement conditionnés en barquettes, bols ou coupes et présentent une date limite de consommation plutôt courte (environ 2 à 5 jours).

les produits dits « Frais emballés » dont la préparation est externalisée auprès de plateformes d’approvisionnement (grossistes, entreprises spécialisées dans la découpe de F&L pour le détail ou la RHD…). Cette offre est très proche de la précédente dans sa diversité. Elle peut être conditionnée en sachets ou en barquettes, ses dates limites de consommation sont parfois un peu plus longues (jusqu’à 5-7 jours).

Un marché en hausse

En 2015, la proportion des achats de végétaux crus prêts à l’emploi (VCPE) représente en volume 1,3 % du marché global des fruits et légumes frais, hors pomme de terre et 4 % en termes de dépenses réalisées par les ménages.

La perception des acheteurs de Fraîche Découpe (FD)

  • Des achats hebdomadaires pour 5 adeptes de la FD sur 10 qui en achètent une à plusieurs fois par semaine.
  • Des achats peu saisonniers : une consommation répartie sur toute l’année pour 88 % des acheteurs et majoritairement pour une consommation à domicile.
  • Les 35-64 ans, les cadres, professions intellectuelles et libérales (acheteurs réguliers), les employés et les retraités (acheteurs occasionnels), les foyers sans enfants et les foyers de 2 à 3 personnes sont sur représentés parmi les acheteurs de produits FD.
  • Les moins de 25 ans achètent « plus souvent » des fruits, les plus de 65 ans plus de légumes.
  • 1 acheteur de FD sur 5 a découvert avec cette gamme l’utilisation de fruits et légumes qu’ils n’achetaient précédemment pas en vrac.
  • L’offre FD gagne des parts de marché sur les achats vrac notamment chez les acheteurs peu adeptes de 1ère gamme. Près d’un acheteur de FD sur 5 n’achète plus les produits vrac s’ils sont disponibles en FD.
  • Sans surprise, le gain de temps et la facilitation de la préparation sont les deux atouts majeurs de la FD.
  • La fraîcheur, le goût et la naturalité (absence d’additifs et de conservateurs) sont les caractéristiques de l’offre plébiscitées par les acheteurs.
  • Un attrait indéniable du rayon FD pour tous, acheteurs et non acheteurs, et un îlot avec préparation sur place qui séduit : 7 acheteurs de FD sur 10 qui le pratiquent seraient moins intéressés par une préparation en réserve ou par une offre externalisée.
  • Les principales raisons du non achat sont « préférer » et « avoir le temps de préparer soi-même » pour 8 personnes sur 10 et un « prix trop élevé » pour 6 personnes sur 10. La méfiance de la préparation de l’offre alerte 4 à 5 non acheteurs sur 10. En revanche, aucune critique des non acheteurs sur les références proposées.

Enquête menée en déc. 2015 auprès de 401 acheteurs de FD et 212 non acheteurs chez 3 primeurs et 3 GMS répartis sur le territoire – Les données complètes de l’étude ont été publiées dans le mensuel Infos Ctifl n° 323 juillet/août 2016.

Le « Point Sur » n°43 d’octobre 2016 présente les enjeux et les spécificités de ce marché porteur, les pratiques en termes de fabrication que ce soit fait sur le lieu de vente ou en amont dans un atelier déporté, au stade de gros ou de façon industrielle. Des informations nécessaires pour préparer les produits selon les procédures et réglementations en vigueur (dont les allergènes, l’emballage et l’étiquetage des produits), et les stratégies commerciales sur la structure d’une gamme de Fraîche Découpe et les critères de choix du type d’atelier de Fraîche Découpe sont aussi disponibles. Le Ctif propose également des formations inter et intra en fraîche découpe.      www.ctifl.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here