NUMERO : N°84 – Juillet/ Août 2019

GAYRAL-REYNIER : Trésors des Hautes-Alpes

Depuis presque 40 ans, la sève de bouleau Gayral est récoltée en altitude, dans la nature préservée des Hautes-Alpes.

Une marque née à 1 100 m d’altitude

Bernard et Christine Reynier.

C’est au début des années 1980 que Jean-Pierre Gayral crée l’entreprise qui porte son nom, dans un atelier situé à Champoléon, petit village de 140 habitants des Hautes-Alpes, dans la vallée du Champsaur, à 1 100 m d’altitude. Amoureux inconditionnel de la nature de cette région, il récolte et commercialise du jus d’argousier, pour les bienfaits de sa richesse en vitamine C, ainsi que de la sève de bouleau, connue pour ses propriétés drainantes et reminéralisantes. Il crée également une gamme de cosmétiques à la sève de bouleau.

En 2005, date à laquelle la société a conquis une clientèle fidèle dans toute la France, Christine Reynier, qui travaillait dans l’entreprise, la reprend avec son mari Bernard. La société Jean-Pierre Gayral devient la société Gayral-Reynier.

Sève, jus, cosmétiques et spiritueux

Lors de cette reprise, l’entreprise passe un cap : modernisation de l’outil de production, diversification des produits, développement de la gamme de cosmétiques, achat d’un nouvel alambic polyvalent, vente à l’export et sur Internet, etc.
L’élargissement de la gamme cosmétique se fait avec l’arrivée d’un shampoing, d’une crème pour le corps et de savons. Quant à la diversification, elle se fait par la distillation des plantes pour produire de la liqueur de génépi, la traditionnelle liqueur digestive des Alpes, et des eaux-de-vie. Christine et Bernard Reynier ont en effet pu récupérer l’outil de travail
– ainsi que les recettes – d’une ancienne distillerie familiale de la région. La qualité de cette distillerie traditionnelle peut ainsi continuer à vivre, de belle façon, comme en témoigne la Médaille de Bronze obtenue plus tard, en 2016, au Salon de l’Agriculture de Paris, pour la liqueur de génépi Grand Glaiza.

La notoriété de l’entreprise et ses ventes continuent de croître, obligeant à élargir la zone de récolte, celle-ci restant néanmoins purement locale.

Plantes bio et de cueillette sauvage

Cette croissance continue oblige ensuite la société Gayral-Reynier à déménager en 2009 dans de nouveaux locaux de plus de 350 m² situés au village du Pont-du-Fossé, le cœur de la commune de Saint-Jean-Saint-Nicolas, à quelques kilomètres de Champoléon.

Ces nouveaux locaux permettent à l’entreprise de se conformer aux normes les plus récentes et de mettre en place une démarche qualité HACCP complétant le label Bio et la mention Nature & Progrès que la société possédait déjà. L’équipe s’agrandit avec trois personnes qui rejoignent les époux Reynier dans cette belle aventure.

Gayral-Reynier, c’est certes une petite équipe, mais une équipe de passionnés, qui maîtrise totalement la chaîne de production, de la récolte au conditionnement et à la commercialisation : les produits vont directement du producteur au consommateur, même si bien sûr la gamme est aujourd’hui distribuée dans toute la France et en Belgique, entre autres via les magasins bio et des centrales d’achat, et même à l’étranger, la société étant aussi présente sur le marché export.

Les plantes sauvages, majoritairement utilisées, sont un gage certain de qualité et une promesse de produits sains et naturels.

La cueillette de l’argousier.

Une grande partie des matières premières est issue de la vallée du Champsaur ou des proches environs. Ce sont majoritairement des plantes sauvages, gage certain de qualité et promesse de produits sains et naturels.

« Côté Bien-être »

Aujourd’hui, Gayral-Reynier offre deux gammes, dont la plupart des emballages sont en papier, carton ou verre.

La sève de bouleau fraîche, non pasteurisée, certifiée bio et mention Nature & Progrès.

La première de ces gammes, « Côté Bien-être », vendue sous la marque Gayral-Reynier, est celle basée sur l’argousier et la sève de bouleau, dont les produits cosmétiques. L’entreprise récolte manuellement la sève de bouleau dans un rayon de 10 km autour de l’atelier, sur près de 500 arbres des Hautes-Alpes, ce qui autorise une production locale suffisante. Ces arbres sont situés à 1 100 m d’altitude dans une ancienne vallée glaciaire où les sols sont fertiles. Une partie de la production est consommée fraîche, l’autre est pasteurisée pour pouvoir être consommée toute l’année. Comme dit plus haut, cette sève est également utilisée comme ingrédient dans la gamme cosmétique, conçue pour répondre à des problèmes dermocosmétiques (santé du cheveu et du cuir chevelu et bien-être de la peau).

Pour ce qui concerne l’argousier, la cueillette est aussi effectuée manuellement, au bord de rivières des environs, le Drac et la Durance, ainsi que dans la vallée de l’Ubaye. Cette cueillette a lieu en automne lorsque les fruits sont gorgés de vitamines. Les baies sont ensuite pressées dans un pressoir vinicole, servant à élaborer de nombreux produits alimentaires : pur jus, jus sucré, vinaigre et pastilles à sucer. Le vinaigre d’argousier est une création 2018, produit apprécié en épicerie fine et dans les restaurants. Les baies non pressées sont proposées comme « Baies séchées d’argousier ».
Des extraits d’argousier sont également utilisés dans la gamme cosmétique, conjointement à la sève de bouleau (Shampooing, Lotion capillaire, Crème apaisante & tonifiante) ou isolément (Savon au jus d’argousier ou Savon à la sève de bouleau). Ces cosmétiques sont labellisés Cosmébio.

« Côté gourmet »

« Côté gourmet » est la seconde gamme, avec des jus et purées de fruits, ainsi que des spiritueux, vendus sous la marque « Distillerie du Champsaur ». Les fruits sauvages et les plantes pour ces alcools proviennent également pour partie du Champsaur.
Pour ses liqueurs de génépi, gamme certifiée bio, Gayral-Reynier opère une sélection rigoureuse des plantes, distillées et travaillées avec soin. La liqueur de génépi « Grand Glaiza », celle primée en 2016 par une médaille de bronze au Salon de l’Agriculture, est vieillie un an en fût de bois. Récemment est venue s’ajouter une nouvelle gamme de spiritueux, certifiée bio : crèmes (argousier, génépi), eaux-
de-vie (pomme, poire), liqueur (mélèze).

Les jus et purées, à base de pommes reinettes issues de vergers anciens locaux et de poires, ainsi que d’argousier, sont vendus à la marque « Distillerie du Champsaur », certifiés bio et avec la mention Nature & Progrès.

La nouvelle gamme de spiritueux récemment lancée.

Des produits signés « Hautes-Alpes »

Progrès, les productions Gayral-Reynier se distinguent par deux labels qui en soulignent leur origine géographique particulière et donc leur qualité.

Le premier est le label « Hautes-Alpes Naturellement », marque territoriale portée par la Chambre d’Agriculture des Hautes-Alpes et le second est le label « Esprit Parc National », la marque des parcs nationaux de France, qui signe entre autres les produits locaux authentiques et naturels, créés et imaginés dans les dix parcs nationaux français, dans le cas présent celui des Écrins.

En participant régulièrement à des salons bio, mais aussi grâce à son magasin de vente sur site, Gayral-Reynier est en contact direct avec les consommateurs, constatant combien il est important que ceux-ci puissent toucher, sentir et goûter les produits afin de mieux les découvrir. Ces rencontres confirment que ces consommateurs veulent de plus en plus de produits sains et naturels, raison qui encourage l’entreprise à continuer à innover et à proposer régulièrement de nouveaux produits.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here