NUMERO : jan-fev 2011

Interbio Franche-Comté : une jeune interprofession qui grandit

Une jeune interprofession qui grandit Interbio Franche-Conté s’organise autour de 4 collèges définis par ses statuts :

● Producteurs
● Transformateurs / distributeurs
● Association de consommateurs
● Partenaires institutionnels (chambres d’agriculture, lycées agricoles…) Sa présidence tourne tous les 3 ans entre un membre du collège producteur et membre du collège transformateur. Elle fédère une grande partie des opérateurs principaux engagés dans le développement des filières biologiques. Les collèges producteurs et transformateurs sont ceux les plus représentés et ceux qui ont le pouvoir de décision. Interbio regroupe à travers leurs adhésions dans les syndicats départementaux environ 200 producteurs et 35 transformateurs et distributeurs.

Une région des régions les plus denses en surfaces bio

En 2009 et 2010, les conversions ont été nombreuses. Les surfaces ont progressé de 40 % en 2 ans pour atteindre 31.500 ha et 450 producteurs. La production laitière est la plus présente avec 50 % de producteurs et 70 % des surfaces. La région produit 15 % du lait bio national. Jusqu’à 2009, la production de fromages AOC et notamment la production de Comté représentait plus de la moitié du volume de lait bio produit. Depuis 2010, les surfaces en agriculture biologique représentent 4,7 % des surfaces agricoles ce qui place la Franche Comté dans les 5 premières régions de France.

Des travaux à tous les niveaux des filières

Comme toute organisation interprofessionnelle, c’est une structure d’échange et de concertation. Sa mission est le développement des filières biologiques régionales. Pour cela des actions de communication, de promotion et de sensibilisation des partenaires institutionnels sont menées à tous les niveaux : production, transformation, distribution et consommation. Au début des années 2000, du fait de la situation des marchés, les actions de promotion sont prépondérantes. Fin 2007, une deuxième salariée est embauchée pour sensibiliser les producteurs à l’agriculture biologique en partenariat avec les entreprises de transformation. Depuis mai 2010, en partenariat avec l’Agence de l’Eau, une troisième salariée est chargée de susciter et d’accompagner la conversion des producteurs en système de grandes cultures.

Les principaux travaux menés par Interbio Structuration des filières :

● Travail avec les entreprises sur la situation des filières : enquêtes annuelles, situation des marchés et prospective sur les volumes
● Encouragement des entreprises pour le lancement de gammes biologiques
● Guide de la mise en place d’une transformation bio en fruitière à Comté
● Expérimentations et enquêtes pour le développement des produits bio en restauration collective. Sensibilisation et accompagnement des producteurs à l’agriculture biologique en partenariat avec les Chambres d’Agricultures :
● Brochure témoignages, fiches techniques sur les principes et techniques en agriculture bio ; journées techniques et portes ouvertes
● Projet «Céréales et Eau» : accompagnement technique des producteurs en système de grandes cultures
● Défense des intérêts des producteurs biologiques avec l’appui de la FNAB

Promotion et communication

● Guide des fournisseurs de produits bio pour professionnels et particuliers («J’achète bio en Franche-Comté»)
● Promotion des produits bio régionaux ; relais de la campagne du Printemps Bio, participation à diverses manifestations et salons non spécialisés.
● Organisation de la Fête du Printemps Bio (marché festif de 2 jours au centre de Besançon)

Le projet «Céréales et Eau»
Interbio a été retenu pour un projet dans le cadre d’un appel lancé par l’agence de l’eau. Cet appel concerne les projets qui visent à réduire les pesticides sur les zones à enjeux en y développant l’agriculture biologique. Le projet «Céréales et Eau» consiste :
● à sensibiliser les céréaliers de Franche- Comté à la culture Bio et à faciliter leur conversion.
● à valoriser les céréales bio produites avec un partenaire : la coopérative agricole Interval et notamment avec le futur moulin d’Aiserey. L’objectif est d’améliorer la qualité de l’eau des zones de captage en Franche-Comté.

Pour tous renseignements : Interbio Franche-Comté
Valparc-Espace Valentin Est 25048 BESANCON Cedex
Tél : 03 81 54 71 72 – Fax : 03 81 54 71 54
Email :