NUMERO : mars-avril 2013 – BL 45

L’alimentation macrobiotique, clé d’une longévité en bonne santé ? (suite)

Partagez cet article

Que conseiller pour une bonne transition : alimentation occidentale vers alimentation macrobiotique ?

Selon vos clients, certains pourront effectuer les changements quasiment d’une semaine sur l’autre tandis que d’autres mettront plus de temps pour changer radicalement leurs habitudes alimentaires et culinaires. Nous vous proposons donc pour chaque catégorie d’aliment, ceux à éliminer, ceux qui permettront la transition et enfin ceux répondant parfaitement au régime macrobiotique.
(source : www.lamacrobiotique.com.)

Bien choisir les végétaux

Autour du repas, de sa confection à sa dégustation, vous pouvez également conseiller :
● de ne manger que lorsque l’on a réellement faim,
● de bien mastiquer ses aliments,
● de ne pas boire en mangeant et modérément entre les repas,
● d’avoir une bonne position assise et décontractée lors du repas,
● d’aborder le repas en étant calme et serein, sans rancune, ni colère,
● d’éviter de manger ou de boire moins de 3 heures avant le coucher.

Ces principes macrobiotiques peuvent parfaitement être conseillés en « cure » limitée dans le temps chez des personnes ayant l’habitude de régimes trop carnés et trop raffinés pour soulager l’organisme et lui faire retrouver son énergie.

Quand vos clients suivent ce type de régime sur le long terme, il est toujours judicieux de veiller à des apports suffisants en certaines vitamines et certains minéraux, notamment la vitamine B12, la vitamine D, le calcium, le magnésium et en certains nutriments comme les acides gras oméga-3 et les acides aminés essentiels.

Le conseil de Bio Linéaires

En parallèle de vos conseils, nous vous recommandons d’avoir dans votre bibliothèque des livres de cuisine macrobiotique afin d’aider au mieux les personnes qui souhaitent modifier progressivement leurs habitudes alimentaires occidentales.

Partagez cet article