NUMERO : N°66 -Juillet Août 2016

La tendance des offres d’emplois

Depuis le début de l’année 2016, la grande tendance des offres d’emplois concerne la distribution. Les magasins recrutent…

Situation dans la distribution spécialisée

La majorité de ces offres concernent les ELS (Employés Libre Service) avec, parfois, une demande précise : rayon fruits et légumes ou encore cosmétiques.

Plusieurs raisons à cette demande croissante. La première, qui semble évidente, la constance des ouvertures de magasins. Il s’agit là de créations de postes. Certaines enseignes poursuivent leur développement en régions ou au niveau national et il faut constituer les équipes. Un directeur, un adjoint et des ELS qui auront des tâches polyvalentes (accueil, conseil de base, caisse, mise en rayon, etc.).

Ces postes attirent plus particulièrement des jeunes qui voient une opportunité de travail, certes, mais dans un environnement qui leur convient. Ces jeunes sont souvent, et heureusement, beaucoup plus conscients des bienfaits de l’alimentation bio, de l’écologie… Eux sont nés au moment où cette prise de conscience s’est généralisée et où internet leur a permis de réaliser encore davantage quels seront les enjeux de demain (d’aujourd’hui serais-je tenté d’écrire…).

Cependant, il y a un certain « turn over » dans ce type de postes. Difficile de pérenniser des postes sans pouvoir offrir de perspectives d’évolutions salariales ou en termes de responsabilités. Il y a donc toujours une grande demande sur ce type de profils…

Difficultés supplémentaires : recruter des personnes ayant des connaissances de base en bio, en phytothérapie, en cosmétique, en fruits et légumes ou autres en dehors des métropoles. Dans certaines villes moyennes ou reculées, il est compliqué de trouver aux alentours ces compétences et il est encore plus compliqué de les attirer sur place, la mobilité étant un frein réel.

Il en est de même pour tout ce qui concerne le service arrière (CF article page 41) Il est très difficile aujourd’hui de recruter une personne qui maîtrise la découpe (bouchers, charcutiers, fromagers…) et/ou qui soit en mesure de s’occuper du rayon traiteur…

Ces profils, très demandés, se font rares et sont peu mobiles…

Une annonce, même sur notre site et complétée, par ailleurs, par d’autres annonces s’avère souvent décevant. Cette demande est trop récente et ce poste n’existe pas réellement. Il faut, bien souvent, avoir une démarche plus active de recherche, en approchant des cuisiniers ou traiteurs qui auront le plaisir et l’imagination nécessaires à travailler les produits biologiques proposés dans les magasins. Ce type de demande devant s’accroitre à l’avenir, le syndicat Synadis Bio, conscient de la situation proposera à partir de la rentrée 2016 un nouveau programme de formations adaptées à ce type de poste et plus particulièrement aux nouveaux entrants.

Toujours dans la distribution, après les ELS, viennent s’ajouter les fonctions support (achat, logistique…). La distribution est clairement aujourd’hui, créatrice de nombreux d’emplois.

Situation dans la production et la transformation

Concernant la production ou la transformation, on peut noter une légère baisse. On ressent qu’une certaine restructuration a été faite (création de forces de vente terrain principalement) et que cela se tasse un peu. Des commerciaux sont toujours recherchés, mais en moins grand nombre. Très souvent la taille des secteurs à couvrir représente un frein.

Enfin, un constat qui nous laisse perplexe… Il y a peu d’annonces sur des postes d’un certain « calibre » (direction générale, commerciale,…) et lorsque ceux-ci sont publiés on constate qu’il y a peu de candidatures. Les candidats potentiels sont en poste, bien où ils sont ? Ils ne sont plus en veille ? Cette question fera l’objet d’une analyse plus approfondie dans un prochain numéro !

Pour le moment, savourons toujours le fait que la filière bio innove, créé des emplois, attire de plus en plus de monde venant du conventionnel et que le dynamisme de cette filière est toujours aussi présent !

Jean de Paredes
Tél. : 06 10 90 26 68

www.bio-emploi.com

Note de la rédaction.

Selon nos informations extraites de www.biofchiers.com, lors de ce 1er trimestre 2016, le cap des 10 000 personnes travaillant en magasin bio a été franchi. Entre janvier 2015 et fin mars 2016, 255 magasins ont ouvert et environ 1325 postes de travail ont été créé. Les nouveaux consommateurs sollicitent beaucoup de conseil, nous estimons que le personnel est en contact avec plus de 130 000 consommateurs par jour. Dans cette dynamique, le tirage et la diffusion de Bio Linéaires augmentent de manière significative.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here