NUMERO : Nov-Déc 2011

La bio en Basse-Normandie

Avant 1992, la Basse Normandie comptait 0,2 % de surfaces en bio. À partir de 1996, avec la crise de la vache folle, on compte plus de 100 conversions par an soit une augmentation des producteurs de 50 % tous les ans et des surfaces mutlipliées par 15 entre 1997 et 2001. En 2002, l’inorganisation des marchés à l’aval des producteurs freine le développement de la filière. Entre les années 2002 à 2007, l’agriculture bio en Basse Normandie stagne.
Depuis 2007, une nouvelle progression des surfaces en bio s’opère. Nous comptabilisons la conversion de 100 à 150 fermes par an ! Ainsi, plus de 4 % de ses agriculteurs sont en bio et 3 % de ses surfaces ont une orientation bio.

Une association au service direct des producteurs biologique bas-normands

Le GRAB BN est composé de tous les adhérents des groupements ou associations départementales ou régionales d’agriculteurs biologiques de Basse-Normandie. L’Association est administrée par un Conseil d’Administration composé de 6 producteurs désignés par les 3 GAB (2 producteurs par GAB) de 2 producteurs désignés par les organismes de producteurs, d’un producteur désigné par les producteurs transformateurs.
Ses objectifs sont d’assurer :
● la définition de l’éthique de la profession.
● la diffusion de la pertinence du mode de production biologique.
● le soutien au cahier des charges «Agriculture Biologique».
● la cohérence du développement.
● les relations entre les opérateurs et les intervenants de la filière.
● l’animation des G.A.B. départementaux.
● la promotion de la technicité auprès des producteurs. la représentation et la défense des intérêts de l’Agriculture Biologique.
Le GRAB n’est pas seul, et a su au cours des années, s’entourer d’un réseau fonctionnel.
Les missions centrales des acteurs du réseau bio de Basse-Normandie
Le GRAB : rôle de représentation politique de la bio régionale et de coordination régionale sur les différents dossiers en amont de la profession.
Les GAB : rôle d’animation départementale de l’agriculture biologique, défense et soutien des agrobiologistes de leur département. Inter Bio Normandie : rôle de coordination économique régionale, de fédération des différents acteurs de la filière biologique (agriculteurs, transformateurs, distributeurs).

Flash sur les filières de production en Bio

Un marché porteur pour la filière lait bio
● 95 % des producteurs bio de lait livrent à une laiterie distribuant une plus-value spécifique bio.
● Les 3 principaux collecteurs sont Lactalis, Triballat et le GIE de collecte Biolait
La filière viande bio est également sur un marché porteur
● La demande en races bouchères est non satisfaite ! (sauf pour les boeufs)
● Le débouché de broutard bio sous forme de baron bio, et les filières veau et ovin se développent

● Le développement est facilité par un outil régional Normandie Viande Bio (NVB) :
La filière céréales et protéagineux
2 filières peu développées en Normandie (3 500 ha)
La filière maraîchage bio
● Une demande non satisfaite à destination de la RHD, l’organisation des AMAP, le réseau régional des Biocoop
● Des atouts agronomiques en région mais une surface peu développée (410 ha ; 4,5 % de la production nationale),
● Des opérateurs d’aval quasi inexistants,
● Une prise de conscience de l’intérêt de produire des légumes bio qui s’éveille.
Le Marché de la RHD
Un marché très porteur en particulier pour la restauration scolaire

Les projets actuels de la Basse Normandie Bio

L’Observatoire Normand de l’Agriculture biologique.
Travail mené avec Inter Bio Normandie, les Groupements Régionaux d’Agriculture Biologique et les Chambres d’Agriculture de Normandie (1ere édition disponible auprès d’Inter Bio Normandie, 2e édition prévue pour début 2012).
Structuration de la filière lait bio :
● En 2010, à l’initiative des groupements bio de Basse-Normandie, 5 associations professionnelles de producteurs de lait bio ont été créées sur le territoire de la Normandie.
● Missions principales : Regrouper, informer et défendre l’intérêt des producteurs de lait bio.
Danone met le turbo sur le lait bio
● Le programme Reine Mathilde piloté par Stoniffield la filiale bio de Danone (financé par le fonds Ecosystème de Danone) ambitionne de faire de la Basse-Normandie une région pilote en terme de développement de la filière laitière bio en France (création d’une ferme vitrine en bio, accompagnement à la conversion des producteurs de lait, quelle que soit leur laiterie).
Le GRAB est acteur de ce projet qui accompagne les producteurs de lait vers la conversion bio.

Communication et promotion

● Guide des points de vente bio bas-normands qui répertorie une centaine de points de vente bio (vente à la ferme, marchés, magasins bio…)
● Organisation de la fête régionale annuelle « La fête de la Bio » 15è édition cette année les 23 et 24 juin à Cricqueville en Auge (14).
● Programme des formations qui recense plus de 60 sessions de formations en Basse-Normandie

Renseignements :
GRAB Basse-Normandie
6 rue des Roquemonts 14053 Caen cedex 4
Tél : 02 31 47 22 29 – Fax : 02 31 47 22 60
Mail :