15 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour le bio en Allemagne

Partagez cet article

En 2020, la filière bio allemande a battu des records à plusieurs niveaux : la production et la consommation bio ont progressé de façon notable, les opérateurs de la filière restent optimistes et de nouvelles formes de coopération et de commercialisation ont vu le jour comme le révèle notre partenaire Ecozept. 

La belle dynamique du secteur bio allemand se mesure à travers trois principaux indicateurs. Premièrement, une forte progression du chiffre d’affaires bio dans tous les circuits de distribution, en corrélation avec les futures intentions d’achats des consommateurs – également en augmentation.

Deuxièmement, une croissance des surfaces bio et enfin, des producteurs agricoles allemands toujours enclins à se convertir en bio. Tellement enclins qu’un responsable du syndicat des agriculteurs allemands, le DBV (Deutscher Bauernverband) constate : « Si le marché suit, il est possible d’atteindre l’objectif gouvernemental des 20 % bio en 2030 ». En effet, selon un sondage effectué en décembre 2020 parmi 1 500 agriculteurs allemands, 17,2 % des sondés peuvent s’imaginer, ou vont entamer, une conversion vers l’agriculture bio prochainement.

Dans le contexte particulier de 2020, le marché allemand des produits bio a vu son chiffre d’affaires augmenter de 22 % par rapport à 2019, pour atteindre environ les 15 milliards d’euros, hors Restauration Hors Foyer (RHF), secteur pour lequel manquent des informations solides. Toutefois, tous les circuits de distribution du bio n’ont pas connu les mêmes taux de progression, comme vous le découvrirez dans le prochain numéro de Bio Linéaires (n° 94 – Mars / avril 2021) – sortie papier prévue le 26 février 2021. Il est également commandable au numéro en version digitale : ICI.

Partagez cet article