NUMERO : sept -oct 2011

Le client face aux préparations à base de fruits…

 

Les habitudes d’achats

Les jus de fruits, confitures et compotes sont des produits d’achats réguliers.

67 % des acheteurs de jus de fruit bio sont clients réguliers.

Ils sont 52 % en ce qui concerne les confitures et 51 % pour les compotes.

Pour les autres produits les achats occasionnels l’emportent, seuls 11 % des clients coulis achètent régulièrement.

Le nombre d’acheteurs réguliers a été ramené en base 100 relativement à la plus forte vente, celle des jus de fruits.

Ainsi et pour exemple, les acheteurs réguliers de purée de fruits représentent 26 % des acheteurs de jus de fruits.

 

Les comportement d’achats

Plus de 60 % sont fidèles aux produits bio à l’exception des acheteurs de fruits au sirop. L’exclusivité d’achat en bio est particulièrement forte pour les petits pots pour bébé à 61 %

La fidélité aux magasins bio est la plus marquée pour la purée de fruits. D’une manière générale on constate une forte perméabilité entre les lieux d’achats, sur les jus de fruits. Par exemple, 23 % achètent le plus souvent en GMS et 31 % indifféremment dans l’un ou l’autre des espaces d’achats, 38 % le plus souvent en magasins spécialisés.

 

Les priorités clients

Nous avons mesuré l’importance des différents critères qui « construisent » la satisfaction. Les résultats sont différents selon que l’on prend en compte les déclarations des clients ou bien les influences calculées. Nous rappelons que les influences calculées expliquent de manière plus précise les comportements d’achats (souvent inconscients) des clients.

Les comportement d’achats

Nous constatons que les priorités des clients sont beaucoup plus hiérarchisées qu’elles ne paraissent au premier abord. Ainsi si l’écart entre la plus faible priorité et la plus forte en mode déclaratif va d’un facteur 1 à 2, on voit que cet écart est en fait de 1 à 4 en influences calculées. « La méthode de fabrication » a 4 fois plus d’influence dans la satisfaction du client que le « type d’emballage » de ces produits. « La présence d’un label bio » au deuxième rang des priorités clients déclarées n’apparait qu’au 16e rang en influences calculées. En fait en magasin bio tous les produits portent un label bio, aussi ce critère malgré son importance n’est pas un facteur de différenciation et n’intervient-il plus comme facteur d’influence décisif. Compte tenu de la qualité d’offre actuelle, il importe de travailler
l’offre pour apporter des réponses sur les facteurs décisifs pour la construction de la satisfaction clients. A cet égard l’ensemble des critères du rang 1 au rang 9 des « influences calculées » demande une prise en compte particulière. On constate une fois encore l’importance de l’information consommateurs. On ne redira jamais assez l’attention réellement suspicieuse que porte le client en magasin spécialisé à l’égard des caractéristiques périphériques au produit central. Les 3 facteurs liés à « la méthode de fabrication », « les conditions de cultures » et « l’origine géographique des matières premières » interviennent respectivement en premier, troisième et quatrième rang d’importance.

 

La satisfaction

Au palmarès : Premier les jus de fruits 72 % de satisfaction.
En second les compotes 72 % de satisfaction
également mais avec moins de « très satisfait ». En troisième les purée de fruits, 71 % de satisfaction.

 

Les axes de progrès prioritaires pour le client

Plus l’indice est fort, plus ce critère a actuellement une influence négative sur la satisfaction.
Si nous avons vu à la page précédente la hiérarchie des attentes consommateurs, il nous reste à la comparer aux performances de chacun des critères. Nous avons considéré ici l’offre en générale c’est-à-dire l’ensemble des produits « préparations de fruits ». Le graphique reporte sur un indice de 0 à 300 l’écart entre le niveau d’attente et le niveau de performance. 8 critères constituent autant d’axes prioritaires d’amélioration de l’offre. La perception du « prix » est le premier d’entre eux. Nous retrouvons ensuite les critères liés aux « conditions et modes de fabrication » ainsi que ceux liés à « la matière première ». Le consommateur fixe ainsi clairement le cap.
BIOPANEL :
Tests produits & enquêtes consommateurs