NUMERO : mars-avril 2006

Le goût du Bio – La chronique de Jean Bretagne

Le pain de Belledonne
A la recherche du temps passé et des goûts oubliés… En apparence, la donne est simple : un bon boulanger, un bon four, de la bonne farine, de la bonne eau, un bon levain. Pourtant, il faut le dire, le pain est plus difficile à réussir que la pâtisserie et la cuisine ! Un bon pain doit être bien cuit et « résonner » au toucher ; il ne doit pas comporter d’excès de farine (il faut le brosser) pour éviter qu’il ne moisisse, car le véritable pain bio au levain ne se jette pas. On le conserve facilement huit jours dans un sac en toile ou une boîte en bois. Et souvenons-nous que pour faire valoir le côté sucré de la nourriture, rien ne vaut un bon pain…
Goûtez aussi les produits de la gamme Douce Mie, dotés d’une mie de belle couleur, bien alvéolés, bien colorés et agrémentés, en toast, d’un bon petit goût de levain.
Mon avis : Mission réussie pour le pain Belledonne.

 

Les sirops Meneau
Le goût est là et bien là pour ces sirops à l’odeur douce, dont les couleurs ne sont pas agressives et qui se diluent parfaitement tant dans l’eau douce que dans l’eau gazeuse. Un heureux complément, mélangé aux salades de fruits (température idéale : 8°) ou nappé sur des fruits cuits à la vapeur. Et les enfants se régaleront de cubes glacés tout droit sortis du bac à glace du réfrigérateur.
Mon avis : une remarquable gourmandise qui, au-delà de ses vertus rafraîchissantes, se prête à de nombreuses compositions.

 

Bioflan NatAli
Cette gamme de desserts rapides en
sachet présente des produits bien
dosés qui permettent à la cuisinière d’innover très librement. Ne serait-ce qu’en choisissant son «sucrant» : sirop de céréales, fructose, sucre intégral, miel, caramel… Pour notre part, nous avons obtenu de bons résultats en diluant la poudre dans du lait de riz, d’avoine, d’amandes et de coco. Suggestion : vous pouvez parfaitement agrémenter l’ensemble de raisins secs, abricots secs hachés, fruits rouges de saison ou ajouter des biscuits à la cuillère et décorer à la crème chantilly.
Mon avis : une excellente base de flan et de crème pâtissière qui offre des variations infinies.

 

Les Algues Marinoë
Amateurs de produits de la mer, à vos casseroles pour étonner vos invités avec les trois tartares des Algues Marinoë : Atlantique, Pacifique et Arctique. Pour faire valoir ces superbes recettes, optez pour des sauces toute simples. Agrémentez au choix les terrines de crème fraîche, crème de soja, beurre fondu avec un filet de citron ou sauces de chef au naturel, par exemple une pointe d’algues et une cuillérée de miel sur du pain au levain grillé… Et si vous êtes amateur de cuisine japonaise, incorporez-les dans vos sushi, maki sushi, sauces de salades et salades de pâtes et de fruits de mer.
Mon avis : De superbes saveurs océanes à portée de bouche.

 

Le Kamut®
«Ame de la terre» et «blé des pharaons»

Avec ses arômes de noisette, cette
céréale, très riche en protéines (30 %),
magnésium, potassium, zinc et vitamines E et B, apporte une réelle plus-value gustative aux pâtisseries. Son grain de semoule imite remarquablement un sablage naturel. Elle se mélange idéalement à raison de 15 à 20 % avec des farines T 65 et T 80 et offre une couleur très séduisante à la cuisson.
Mon avis : Pré-germé en cuisine, le Kamut® donne de très belles recettes.