Les Comptoirs de la Bio déploient leur offre avec une gamme de glaces et de viandes

Partagez cet article

À travers sa marque exclusive Mes trésors Bio, l’enseigne Les Comptoirs de la Bio lance une gamme de glaces artisanales et une gamme de viandes françaises (35 références) pour confirmer son ancrage local 100 % bio.

Les viandes sont sourcées en direct de petits producteurs du Béarn qui s’attachent à promouvoir l’excellence de leur terroir tout comme le bien-être animal. 35 références de porc, bœuf, veau et agneau sont dorénavant proposées au sein de l’ensemble des magasins de l’enseigne. Pour ce faire, Les Comptoirs de la Bio ont mis en place de nombreux partenariats avec des petits producteurs Bio du Sud-Ouest, annonce le groupement. « En termes de maîtrise de la consommation d’énergie et d’eau, ces derniers ne pratiquent pas d’arrosage des cultures nourricières et seuls les animaux disposent d’un apport d’eau via des abreuvoirs. Certains éleveurs partenaires pratiquent également le séchage du foin en grange afin de gagner autonomie alimentaire tout en minimisant les besoins en énergie. La découpe des produits est effectuée par une entreprise familiale 100 % bio et située au cœur du Béarn. Guidée par l’excellente en matière de qualité, elle accorde également un intérêt particulier à la maîtrise de son impact environnemental, notamment en faisant le choix d’équipements plus économes en consommation d’eau et d’énergie, mais aussi de locaux mieux isolés. Enfin, les viandes Mes trésors Bio sont sans conservateur et emballées dans des films barquettes en matériaux majoritairement recyclés », détaille l’enseigne.

« Cette gamme de viandes bio et françaises est révélatrice d’une Bio d’avenir », Philippe Bramedie

Dans le cas de la viande de porc, chaque cochon a accès à l’extérieur et est nourri avec des céréales produites par les agriculteurs de la filière et de la coopérative. Tout est mis en œuvre pour limiter au maximum le stress et la souffrance des animaux : ils sont peu voire pas du tout transportés et aucune intervention n’est effectuée sur leurs dents ou leur queue. Pour ce qui est des viandes de bœuf, veau et agneau, les animaux sont élevés en plein air dès que les conditions le permettent pour qu’ils puissent aller pâturer et se dépenser. Les prairies sont naturelles et les haies d’arbres laissées, afin de permettre aux animaux de se protéger du soleil mais aussi du mauvais temps. À l’intérieur, les animaux disposent de grands espaces de couchage et d’exercice et les bâtiments sont isolés pour l’hiver.

« Je suis fier du développement de cette gamme de viandes bio et françaises : elle est parfaitement révélatrice d’une Bio d’avenir qui trouve sa raison d’être dans les racines des territoires et le savoir faire des hommes. Nous prouvons ainsi qu’il est possible de proposer un produit bio, de qualité supérieure mais qui reste accessible, garant du bien-être animal, tout en valorisant le travail de chacun des acteurs du champ à l’assiette ! », souligne Philippe Bramedie, président-fondateur du groupement Les Comptoirs de la Bio.

Des ingrédients rigoureusement sélectionnés dans les glaces

Fabriqués en France par un maître artisan glacier classé Entreprise du Patrimoine Vivant, les crèmes glacées et sorbets sont composés d’ingrédients sourcés avec soin et exigence. Les pots de glace sont biodégradables et composés à 100 % de résidus de sucre de canne. Les crèmes glacées sont produites à partir de crème fraîche et de lait cru français en direct du producteur. Le chocolat noir 71 % est un pur origine Haïti certifié équitable et la glace à la vanille est issue de gousses de vanille bourbon de Madagascar. Le caramel quant à lui est travaillé avec une fleur de sel de l’Île-de-Ré. Enfin, les bâtonnets sont enrobés à la main de façon traditionnelle et le chocolat au lait utilisé sur l’un des deux parfums est un 36 % pur origine Congo.
Du côté des sorbets, promesse est faite d’une haute teneur en fruit à la fois dans les bâtonnets (citron 20 %, framboise 40 %, mangue 40 %, pêche de vigne 45 %) et dans les pots (citron 25 %, framboise 45 %, mangue 45 %).

Partagez cet article