NUMERO : mai-juin 2008

Les jus de légumes


Pourquoi consommer des jus de légumes ?

Les jus sont une source importante de minéraux, oligo-éléments, vitamines dont la vitamine C, la provitamine A (bêta-carotène),  avonoïdes (tous trois jouant le rôle d’antioxydants), et vitamines du groupe B. Les jus issus de légumes racines ou bulbeux peuvent contenir jusqu’à 8 % de sucres simples, voire même 20 % de sucres complexes (amidon) pour les légumes tubercules. Débarrassés de leurs  bres, les jus conviennent tout particulièrement aux intestins fragiles.

Leurs actions

• Puissantes actions « apéritives vraies » : ils lancent les sécrétions digestives, ce que ne font pas les apéritifs alcoolisés classiques qui agressent les muqueuses.

• Dépuratifs généraux : draineurs hépato biliaires, rénaux, cutanés, pulmonaires, intestinaux.

• Revitalisants de tout premier ordre grâce aux principes nutritifs concentrés et à leur charge énergétique (aliment cru « vivant »). Les jus contribuent par leur apport en minéraux à maintenir l’équilibre acido-basique du corps.

Comment les consommer ?

Les jus se prêtent bien à la forme cure : • En cure de suppléance : ¼ à 1 verre de jus de légumes crus au réveil et 15 minutes avant les repas durant 2 à 3 semaines.

• En monodiète : de 1 jour par semaine à quelques jours. Boire lentement en « mâchant » chaque gorgée, de ¼ à 1 verre de jus de légumes, à température ambiante, 5 à 6 fois par jour soit 1 litre à 1 litre et demi. La monodiète (consommation d’un seul aliment sur un temps plus ou moins long) met le système digestif au repos et permet une revitalisation de l’organisme à la suite de fatigues, maladies, surcharges métaboliques… Ces cures peuvent se faire à di érents moments de l’année. Mais on évitera de les pratiquer par temps froid.

Présentation

1- Si l’on dispose d’une centrifugeuse ou d’un extracteur de jus, on extraira les jus au moment de les consommer pour éviter l’oxydation qui va détruire les principes vitaux. Pour les conserver, il faut les placer au réfrigérateur dans des bouteilles bouchées hermétiquement dans lesquelles on ajoutera 2 à 3 pastilles d’acérola écrasées et un jus de citron biologique.

2- Il existe sur le marché de très bons jus de légumes vendus en bouteilles. Certains sont pasteurisés, d’autres lacto-fermentés. Ce sont des produits de qualité qui permettent de diversi er ou de compléter la consommation des jus faits à la maison. Ils se prennent seuls ou en mélange.

 

Propriétés spécifiques de quelques jus de légumes

Idées gourmandes de jus à faire soi-même :

Carotte et/ou betterave servent de base pour la saveur sucrée. On peut même couper ces jus avec de la pomme. Selon les saisons et sa créativité, on compose des cocktails de plus en plus surprenants !

• 2 carottes, ½ betterave rouge, 3 brins de persil, 1 pomme,1cm de gingembre frais ou cannelle en poudre

• ½ concombre, 2 pommes, 1 tasse d’épinards, 1 cm de gingembre frais

• 2 carottes, 1 petit fenouil, 1 betterave rouge

• 1 morceau de céleri rave ou céleri branche, betterave rouge, 2 carottes

 

 

L’équilibre acido-basique est le rapport entre les substances acides
et basiques (ou alcalines) dans l’organisme. Il est mesuré par le
pH. Par convention, un pH égal à 7 est neutre, de 0 à 7 il indique
une acidité décroissante, de 7 à 14, une alcalinité croissante. Le
pH sanguin doit varier autour de 7,40. C’est cet équilibre qui règle
l’absorption puis l’élimination des déchets accumulés par notre
corps. Nos nouveaux modes d’alimentation et de vie tendent à
rompre cet équilibre au pro t d’une acidi cation de l’organisme,
ce qui altère notre santé. Les légumes sont pour la plupart alcalinisants.