NUMERO : mars-avril 2013 – BL 45

Les pains : dix questions – réponses…

Quel pain puis-je prendre au petit déjeuner ?

Pour bien démarrer la journée, il faut de préférence un pain qui apporte de l’énergie et des substances essentielles toute la matinée. Classiquement, le petit déjeuner est constitué d’aliments sucrés (miel, confiture, jus de fruits…) et il vaut mieux éviter de choisir des pains briochés sucrés que vous réserverez pour le goûter par exemple. Optez plutôt pour un pain aux noix ou au muesli qui permettra un apport supplémentaire en bonnes graisses végétales et en fibres. Vous pouvez aussi consommer des pains multi farines complètes et multi graines pour les différents éléments nutritifs qu’ils renferment (vitamines du groupe B, magnésium, zinc, fibres…).

Quel est l’intérêt du levain ?

Le levain est une pâte composée de farine de blé et/ou de seigle, et d’eau. Une fois soumise à une fermentation naturelle acidifiante à l’air libre, elle renferme une véritable microflore (bactéries lactiques et levures) qui « digère » l’acide phytique, un composé des céréales qui séquestre les minéraux (zinc et magnésium notamment) et réduit leur absorption. Les minéraux d’un pain complet au levain sont ainsi largement plus disponibles et donc mieux absorbés par l’organisme. De plus, la présence de levain permet de diminuer l’index glycémique du repas et donc de prolonger le sentiment de satiété.

 

J’ai les intestins sensibles, quel pain privilégier ?

En cas de sensibilité intestinale, il est plutôt conseillé de consommer un pain confectionné avec de la farine de blé type 65 mais pas au-delà. Ce pain peut aussi contenir d’autres céréales comme le seigle, l’orge ou l’avoine, mais de préférence être dépourvu de graines. En effet, il faut bien faire la différence entre les fibres insolubles, irritantes pour les intestins et majoritairement présentes dans le blé complet, et les fibres solubles retrouvées dans les autres céréales qui elles sont beaucoup plus douces pour les intestins. Les pains à éviter sont donc ceux confectionnés avec des farines de blé T110 ou T150.

Quels pains au goûter pour les enfants ?

Vous avez à votre disposition des pains briochés aux raisins par exemple ou encore aux fruits secs et oléagineux. Ces pains se suffisent à eux-mêmes et il n’est nul besoin d’ajouter du beurre, de la confiture ou toute autre purée d’oléagineux dessus. Ils peuvent être coupés en une ou deux tranches, préalablement mise dans un sachet congélation, et glissées dans le cartable des enfants. Ils existent aussi sous forme de petits pains individuels aux fruits secs et oléagineux, ou encore aux écorces d’orange ou éclats de chocolats pour éveiller toutes les papilles.

Je suis seul(e) et consomme très peu de pain tous les jours, comment faire ?

Deux solutions s’offrent à vous :
● Choisissez un pain que vous aimez consommer autant le matin qu’aux repas et faites-le trancher. Chez vous, placez 2 ou 3 tranches à chaque fois dans plusieurs sachets congélations. Tous les soirs, vous pourrez sortir un sachet pour votre consommation du lendemain.
● Ou préférez des pains déjà précuits, sous forme de pains entiers ou de pains individuels. Ces formes prêtes à dorer au four ou au grille-pain seront toujours les alliés des personnes seules, des personnes âgées ne pouvant se déplacer tous les jours ou encore pour celles en consommant très peu.

Je prépare un pique-nique, quel pain choisir ?

Choisissez des pains déjà tranchés. Ils se conservent dans leurs sacs d’origine pendant quatre jours et bien plus en les emballant dans un linge en coton. Plusieurs types existent pour satisfaire toute la famille, de la farine T65 à la farine T110, avec ou sans graines (sarrasin, sésame, tournesol, millet, lin brun, courge, lin doré…). Certains pains peuvent aussi être particulièrement intéressants pour les sandwichs ou pour grignoter à l’apéritif : paninis, pans bagnats, buns et fougasses aux olives.

Je suis sensible au gluten ou je ne désire pas en manger, que prendre ?

A côté des galettes de sarrasin et des pains spécifiques garantis sans gluten, vous pouvez consommer des pains réalisés à partir de farine de riz complet, farine de châtaignes, farine de sarrasin, fécule de pomme de terre… Et si vous êtes juste sensible au gluten, vous pouvez choisir certains pains confectionnés avec de la farine de blé khorasan Kamut®, une ancienne variété de blé dur facilement digestible, ou de grand épeautre, qui a eu moins de sélections que le blé. En effet, le gluten de ces deux céréales est plus facilement assimilable.

Je suis diabétique ou je surveille ma ligne, quel pain favoriser ?

Vous avez désormais à votre disposition des pains avec un index Glycémique très bas, à base de farine de blé et de seigle, permettant de ne pas perturber votre glycémie et ainsi ne provoquant pas de sécrétion insulinique défavorable chez un diabétique ou une personne qui souhaite perdre du poids.

Je souhaite préparer des toasts à l’apéritif, quel pain choisir ?

Pour préparer des toasts de pâtés végétaux, de fromage de chèvre, d’houmous ou de tapenade, optez pour des baguettes aux graines ou des pains confectionnés à partir d’épeautre. Epatez vos invités avec les pains aux noix ou aux olives découpés en petits morceaux et piqués d’un cure-dent.

Je choisis quel pain pour accompagner mon plateau de fruits de mer et de crustacés ?

Pour les huîtres et autres coquillages de mer, rien ne vaut un pain confectionné avec de la farine de seigle pour son goût puissant et inégalable, que vous accompagnerez d’un beurre au lait cru.