NUMERO : mars-avr 2009

Les principes actifs : dans les cosmétiques

Le consommateur est souvent désemparé devant un rayon de produits cosmétiques: face à une telle surenchère de principes actifs affichés sur les boîtes, qui dit vrai? Les principes actifs sont-ils aussi efficaces que promis? Y a-t-il des différences de qualité? Il faut d’abord bien avoir en tête que le rôle de tout produit cosmétique, c’est d’apporter de la graisse et de l’eau pour constituer le film hydrolipidique qui garantit une belle peau. La base de chaque cosmétique appelée excipient se résume à la formule invariable: eau+ huile+ émulsifiant. Lorsque ces trois ingrédients sont de qualité, comme c’est le cas pour les cosmétiques labellisés Cosmébio ou BDIH, par exemple, on dispose déjà d’un produit efficace. En effet, les huiles, les cires contiennent dans leur partie insaponifiable des principes actifs qui fixent l’eau et favorisent l’absorption des autres principes actifs. On considère qu’un excipient de qualité permet d’atteindre 80% de la performance recherchée. Donc, certains excipients sont une mine de principes actifs alors que d’autres n’apportent rien à la peau(ceux issus de la pétrochimie ou de la synthèse). Tour d’horizon non exhaustif des principes actifs utilisés en cosmétique.
Pour accéder à cette publication, vous devez acheter un de nos abonnements.