NUMERO : Nov-Dec 2012

Motivations et comportements des acheteurs en magasins spécialisés de surgelés bio

L’offre est mal adaptée aux attentes des consommateurs et produit beaucoup d’insatisfaction. Ce décalage entre qualité d’offre et demande tient pour une bonne part à l’évolution de la clientèle des magasins. Aux clients historiques, s’ajoutent au fil des nouvelles générations les ménages avec jeunes enfants. Ces foyers sont plus demandeurs de produits surgelés que les autres pour les légumes et fruits, les produits à base de pomme de terre, les viandes, volailles, pizzas et tartes salées. L’offre surgelé n’a pas suivi cette évolution et reste calée sur les premières analyses de la demande, adaptées sur le moment mais qui se révèlent maintenant dépassées.

À noter que, s’agissant des produits de la mer et des glaces et crèmes glacées, un surgelé non bio est majoritairement choisi. Sur ces produits, les arguments du bio peinent à s’affirmer.

Parmi 9 critères créateurs d’insatisfaction, les plus marqués sont ceux de la diversité du choix en rayon, du prix, des caractéristiques liées aux matières premières et à l’origine de la fabrication.

Un rayon critiqué par les consommateurs

Globalement êtes-vous satisfait de l’offre en produits surgelés dans votre magasin bio ?
71 %
des clients concernés sont insatisfaits par l’offre qu’il trouve en magasin bio dont 38 % de « très insatisfait » La note de satisfaction moyenne est de 5.2/10 soit la plus mauvaise note relevée dans nos différentes enquêtes de satisfaction

Les produits achetés en surgelés bio et non bio tous lieux d’achat confondus

Part des consommateurs bio qui achètent « assez souvent » ou « fréquemment + de 20 fois dans l’année »

 

Les produits achetés en surgelés bio et non bio tous lieux d’achat confondus

Sources et méthode d’enquête
L’analyse des attentes et de la perception des consommateurs présentée dans le présent dossier est basée sur une enquête réalisée auprès de 210 foyers d’acheteurs dans plus de 100 magasins spécialisés bio dotés d’un rayon surgelé Les échanges et l’administration d’un questionnaire d’enquête ont été réalisés en septembre 2012.
Les participants à l’enquête sont représentatifs des gros contributeurs à l’activité des magasins bio puisque la part des aliments bio dans leur alimentation est supérieure ou égale à 50 % pour 78 % des participants. 100 % des personnes enquêtées sont clientes régulières des magasins spécialisés bio