NUMERO : juil-août 2007

Natexpo, le salon professionnel – Pourquoi venir à Natexpo ?

Bio Linéaires : Vous êtes président de la Fédération Française de la Diététique, pourquoi selon vous, le salon NATEXPO est il devenu au fil des années incontournable pour la profession ?
Roger Serrault : Après de longs efforts, les pionniers ont fait reconnaître peu à peu que la bio pouvait être la réponse aux dysfonctionnements alimentaires entraînés par une recherche boulimique de la consommation-plaisir. Progressivement, la consommation de produits bio s’est accrue et l’offre s’est développée dans les circuits alimentaires. Les « éducateurs » de santé ont , peut être aussi, à propos de ces dysfonctionnements, réussi à faire comprendre les relations de causes à effets entre alimentation et santé. Enfin, l’Union Européenne a progressivement ouvert la voie vers une mondialisation . L’offre est devenue de plus en plus industrielle et donc différente de ce que nous proposons. Chaque étape de ces évolutions mérite d’être accompagnée et encouragée et c’est pourquoi, depuis 1989, NATEXPO (anciennement Dietexpo), au-delà d’une confrontation de l’offre, cherche à apporter des réponses concrètes.
Bio Linéaires :  Quelles sont les grandes évolutions de NATEXPO 2007 ?
Roger Serrault : Les enquêtes auprès des visiteurs et des exposants ont mis en évidence des attentes précises. La FFD a entendu les messages et a adapté le cadre du salon. Les trois souhaits exprimés étaient : une internationalisation plus large tant en matière d’offres que de visites, l’élargissement de l’offre des produits « bien être » et le respect en faveur d’une économie respectueuse de l’environnement.
Bio Linéaires :  Pourquoi avoir choisi un nouveau lieu d’exposition ?
Roger Serrault : Nous avons retenu le parc expo de Villepinte au nord de Paris qui est disponible à nos dates habituelles. Le parc d’exposition de la porte de Versailles n’a pu nous offrir un hall en conformité à nos aspirations. Nous avons étudié toutes les possibilités et seul le site de Villepinte répondait à nos attentes.
Bio Linéaires :  Pour ce qui est de l’objectif même du salon, c’est-à-dire les rencontres des acteurs de la filière, la découvertes des nouveautés produits, les inquiétudes du secteur, son évolution, etc. Comment allez vous procéder ?
Roger Serrault : Je confirme  que l’objectif prioritaire de Natexpo est que le visiteur rencontre le maximum d’acteurs de ce marché en pleine évolution. Dans ce hall aéré, exclusivement disponible  pour notre profession, le parcours a été organisé pour être le plus efficace possible et pour faire le maximum de contacts. Il en est de même pour les 500 exposants français et étrangers. Certains viennent pour conquérir le marché français, d’autres pour présenter leur nouvelle gamme. Grâce à une grande salle de conférence, vous pourrez écouter des conférenciers de renom sur des sujets importants : développement durable, commerce équitable, etc.  Différents ateliers seront ouverts pour vous informer sur l’évolution réglementaire et sur la connaissance de certains produits spécifiques. Un point tout particulier sera fait sur des sujets sensibles comme les compléments alimentaires et le décret 2006-352, les dossiers de notification avant commercialisation, les ingrédients autorisés,…sans oublier les plantes. Rassurez-vous, pour garder la forme et éviter les « coups de fatigue » un restaurant BIO de 500 m² et des bars « bio » seront disponibles.
Bio Linéaires : Les trophées Natexpo seront-ils reconduits cette année ?
Roger Serrault : Bien sûr, vu le succès de la précédente édition, un jury de journalistes décernera aussi cette année des trophées aux meilleurs produits mis sur le marché en 2007 par les exposants. Il y aura quatre catégories  : diététique et compléments, alimentation bio, cosmétique naturelle, produits écologiques.
Bio Linéaires : D’autres évènements particuliers sont ils prévus ?
Roger Serrault : Oui, pour la première fois, nous accueillons des espaces spécifiques et à thèmes : nous aurons le plaisir d’avoir des artisans et des viticulteurs biologiques. Mais à quelques mois de l’ouverture, la liste des nouveautés n’est pas close. Elle pourrait encore s’enrichir et ferait ainsi l’objet de prochaines communications…
Bio Linéaires : Alors, pour conclure, pourquoi venir à Natexpo ?
Roger Serrault : Vous viendrez à Natexpo pour de multiples raisons mais pour être bref, j’en retiendrais quatre qui me semblent incontournables :
•  Être à l’affût des nouvelles offres produits et services pour mieux servir les clients.
•  Répondre aux attentes du marché et se mobiliser dans cet univers commercial où l’essor de la bio et notamment des produits frais, pourrait donner un avantage aux GMS. Certaines questions se posent : quels seront  la place et le rôle des magasins spécialisés  ? Quelles sont les forces et les faiblesses du spécialiste  ?
•  Suivre l’actualité et découvrir les nouveautés. Le programme des conférences et les ateliers ont été étudié pour faire le point autour de questions importantes et précises, notamment d’actualité règlementaire.   
•  Améliorer ses connaissances et être plus professionnel en découvrant les offres de formation.