NUMERO : mars-avril 2013 – BL 45

Pet food bio : repères et produits…

 

Quelques repères

Les tendances du marché du pet food bio semble assez proche de celui du conventionnel. En effet, les fabricants bio constatent que les aliments humides après avoir connu une forte demande commencent à diminuer au profit des aliments secs (surtout pour les chats). La plus grande progression, comme dans le conventionnel, reste le snack. Même si les gammes sont encore peu développées, ces produits semblent de plus en plus demandés. C’est pourquoi, les fabricants vont proposer très prochainement des produits de snacking bio très innovants. Enfin, les litières pour chat (minérales et/ou végétales) continuent de séduire de plus en plus de consommateurs bio.

Évolution du rayon conventionnel pet food en grande distribution (source SymphonyIRI)

Informations produits

Les croquettes (ou produits secs)
La fabrication des croquettes met en oeuvre des matières premières (origine animale, végétale) et ingrédients (agents de texture, vitamines, compléments minéraux) sous forme sèche (farines, matières déshydratées). Selon la formule, elles sont dosées, broyées, mélangées et envoyées vers un cuiseur-extrudeur où elles sont additionnées d’eau, de matière grasse et autres ingrédients. A la sortie, les croquettes encore humides sont découpées à la dimension voulue, séchées et refroidies afin d’obtenir un produit contenant un taux d’humidité adequate. Les croquettes sont enrobées de matière grasse et de produits élaborés permettant de les amener à un niveau d’appétence satisfaisant. (En bio, les appétents d’origine de synthèse sont interdits. C’est la teneur et la qualité de la viande utilisée qui crée l’appétence.) Elles sont ensuite conditionnées en étui carton ou en sac.

Les croquettes biologiques végétariennes

Elles ne contiennent ni de viande ni de sous-produits d’origine animale. Elles sont recommandées pour les chiens qui ont du mal à digérer les protéines animales. Elles évitent certaines maladies de la peau, des problèmes gastriques et intestinaux, ainsi que l’hyperactivité pouvant être due à la consommation de viande.

Les conserves (ou produits humides)

Comme pour les croquettes, la fabrication des produits en conserve, met en oeuvre différents types matières premières (origine animale, végétale) et ingrédients (agents de texture, vitamines, compléments minéraux). Les matières premières d’origine animale (viande fraîche, ou congelée selon les cas) sont broyées puis mélangées avec d’autres composants de la formule (céréales, vitamines, compléments minéraux, agents texturants). Le mélange obtenu sert de base pour élaborer les pâtés et les bouchées en sauce ou en gelée
● les pâtés
peuvent être additionnés de morceaux de viandes et le mélange est ensuite conditionné hermétiquement en boîtes métalliques, en barquettes ou en sachets puis stérilisés.
● pour les bouchées en sauce ou en gelée, le mélange se présentant sous forme d’une pâte qui est mis en forme (genres de saucisses continues). Après la découpe en morceaux (exemple : boulettes), ils sont mis à cuire lentement dans une sauce pour en retenir tous les arômes et les saveurs naturelles. Celles-ci sont dosées en boite, barquette ou sachet, additionnées de sauce ou de gelée.

Le marché du pet food générerait plus 1,5 milliard
d’euros TTC de chiffre d’affaires. À titre de comparaison,
il correspond au CA alimentaire de tous les magasins bio
réunis ! (Le CA total de l’animalerie serait équivalent à
celui du bio en France soit plus de 4 milliards d’euros