NUMERO : mars-avril 2013 – BL 45

Pet food, pet care : une offre à développer

Pourquoi une gamme animale ?

Les chiffres montrent actuellement que le secteur de l’alimentation et du soin animal se portent plutôt bien. Le marché connait aussi une nouvelle orientation depuis peu vers des références « bien-être et santé ». C’est donc là une opportunité à saisir pour le magasin spécialisé bio qui connaît déjà ce secteur ! De plus, le magasin bio a une vocation alimentaire humaine, c’est pourquoi, il parait logique de proposer des aliments pour animaux. Toutefois, pour répondre à un maximum de demande et être cohérent dans son assortiment, il doit aussi être en mesure de proposer une offre complète, c’est-à-dire : du pet food et du pet care.

Le consommateur de produits bio et écologiques « doit » l’être aussi pour ses animaux. Il consomme tout bio ou en partie et utilise des produits d’hygiène bio, alors pourquoi pas pour son animal préféré ! Rappelons que les produits proposés dans le conventionnel sont majoritairement élaborés avec des produits chimiques de synthèse. Tous les vétérinaires le conseillent : la bonne santé de l’animal passe par une bonne alimentation et une bonne hygiène. Une bonne propreté est la meilleure des préventions. En utilisant des produits d’hygiène naturelle, le propriétaire protège son animal mais aussi sa propre santé.

Originalité : c’est un moyen aussi d’attirer une clientèle qui ne cherche que ce type de produits car il n’y a pas d’équivalent dans d’autres réseaux de distribution.

Fidélisation : proposer une offre représentative permet de fidéliser la clientèle et évite ainsi qu’elle aille dans d’autres points de vente spécialisés comme les animaleries ou les vétérinaires.

Environ 15 % du volume de l’épicerie salée dans le conventionnel Selon les experts, le rayon pet food est un rayon stratégique en grande distribution car il peut représenter jusqu’à 15 % (en volume) de l’épicerie salée et qu’il draine un flux important d’acheteurs.

Pet food / Pet care un marché qui ne connaît pas la crise dans le conventionnel

Selon SymphoniIri, on note que le marché de l’alimentation et du bien-être des animaux de compagnie est valorisé (+3,5 %) et stable en unité (-0,5 %). Quelques tendances se distinguent. Les aliments secs sont dynamiques tandis que les aliments humides souffrent tant pour le chien que pour le chat. On observe un engouement pour les snacks pour chien et chat +11,6 % en valeur et +4,6 % en unité pour les snacks chien et +21,4 % en valeur et +26,4 % en unité pour les snacks chat. De leur côté, les litières affichent une croissance en valeur (+7,5 %) et en unité (+4,9 %). Ceci est dû à la poussée de la litière végétale qui connait une croissance à 2 chiffres en valeur et en unité. Ces informations seront certainement à prendre en considération dans vos assortiments