NUMERO : mars-avr 2007

Pour une agriculture Biologique et des relations d’équité durables

En créant l’Association, quel sens vouliez-vous donner à la démarche BIO EQUITABLE ?

L’Association BIO EQUITABLE est née en 2002, d’un constat mais aussi de notre volonté d’œuvrer dans le développement de programmes de production biologique.

Nous étions plusieurs à penser que le concept de l’Agriculture Biologique ne devait pas être rattaché uniquement à des allégations «santé» mais bien plus à une notion de protection de l’environnement au sens large du terme. Nous voulions inscrire l’Agriculture Biologique dans une véritable
logique de développement durable fondée sur le respect de la planète, de
tout ce qui y vit, y compris les hommes.

Il nous paraissait donc indispensable d’appréhender l’Agriculture Biologique dans une notion de durabilité, essentielle pour s’engager dans des partenariats directs et durables avec les producteurs. La démarche BIO EQUITABLE
repose ainsi sur : 

La protection de l’environnement au travers de pratiques culturales durables

Le respect des conditions sociales et de travail des producteurs par la mise en place de partenariats durables, ces deux paramètres devant s’inscrire dans une approche de qualité globale des productions et des produits.

L’Association BIO EQUITABLE a défini dans un référentiel, les critères de ces nouvelles pratiques commerciales qui visent à revaloriser la qualité des relations humaines, sociales et économiques. Au travers de la marque BIO EQUITABLE, notre objectif est de réaffirmer le caractère originel de l’Agriculture Biologique et tenter d’éviter tout risque de glissement de la réglementation vers une démarche minimaliste. 

Quelle est la place de l’entreprise dans ce processus de Commerce Equitable ?

En faisant le choix de BIO EQUITABLE, nous cherchons avant tout à faire évoluer les termes des échanges économiques,
replaçant le producteur au cœur d’une relation commerciale durable. Dans la démarche BIO EQUITABLE, les entreprises
s’investissent dans cette relation de partenariat et d’un appui technique pour garantir la pérennité de la filière. L’association BIO EQUITABLE quant à elle, veille à ce que le Cahier des Charges soit bien respecté. Notre engagement d’acteurs économiques diffère en cela de toute logique de développement de type ONG, caritatif ou humanitaire. C’est là notre spécificité par
rapport aux principaux mouvements historiques du Commerce Equitable où il n’y a pas d’obligations pour les entreprises d’être investies sur le terrain.

Concrètement, il s’agit pour nous de travailler avec les
producteurs par contrat et sur des programmes pluriannuels qui garantissent des volumes d’achat significatifs, un prix
minimum de référence garanti pour les organisations de producteurs et les producteurs et un accompagnement technique permanent. 

Selon vous la démarche s’applique-t-elle aussi bien dans des échanges Nord/Sud que Nord/Nord ?

Bien sûr. Dès la création de l’Association, nous avons défendu la notion d’universalité, convaincus de la nécessité de
réunir les producteurs, transformateurs et distributeurs locaux autour d’un partenariat économique et social durable. 

La logique de globalisation des échanges que nous connaissons touche également les producteurs Bio locaux qui sont aujourd’hui confrontés à une concurrence extrêmement importante. Sur un marché ou l’offre est mondialement plus importante, et ou bon nombre d’acteurs tirent le marché vers le bas, les producteurs de nos pays subissent la crise et se retrouvent avec des coûts de production trop chers par rapport aux prix de vente. La pression de l’offre et de la demande est telle qu’ils ne sont plus compétitifs face aux acteurs des pays émergents et ne parviennent plus à trouver de débouchés pour leurs produits de qualité.

Nous travaillons donc à décliner le
référentiel BIO EQUITABLE sur des échanges «BIO SOLIDAIRE»,
véritable projet de territoire dont l’objectif est le développement économique et solidaire des filières agricoles biologiques
locales.

MEMBRES DE L’ASSOCIATION BIO EQUITABLE

ARCADIE : Thé, épices GAIA : Fonio

ARGANDIA : Argan GOLGEMMA : Vanille

BAO : Coton HERBAL HEALTH : Thé

CHOCOLAT CEMOI : Chocolat HYDRA : Coton

CELNAT : Fonio KAOKA : Cacao

EMILE NOEL : Sésame SABLE VERT : Dattes

EURO-NAT : Quinoa

 

Pour toute information ou support de communication : 

BIO EQUITABLE

Ineed Rovaltain TGV – 1 rue Marc Seguin – BP 11 114 Alixan – 26958 Valence cedex 9

Tél : + 33 (0)4 75 61 94 43 – 
www.bioequitable.com