27 000 consommateurs ont participé à la co-création de la MDD La Fourche

Lancés il y a un an, les produits à marque propre de La Fourche sont issus de la co-création avec ses adhérents. Le pure player annonce près de 27 000 contributeurs à la création de son offre MDD, via une plateforme collaborative (« La Fabrique ») qui permet aux consommateurs d’élaborer eux-mêmes le cahier des charges et de voir évoluer l’impact carbone mais aussi le prix du produit.

“Nous sommes convaincus que, bien informés, les consommateurs sont les plus à même de décider ce qui est meilleur. Pour la première fois en France, nous leur confions les rênes de la création d’un produit bio et leur ouvrons les coulisses de la variation du prix final : sourcing des matières premières, quantité, empreinte carbone : c’est à eux de décider ce qui sera fabriqué”, témoigne Lucas Lefebvre, co-fondateur de La Fourche.

“Les consommateurs, dans l’immense majorité des cas, votent pour l’origine France”

À titre d’exemple, La Fourche annonce que plus de 3 000 consommateurs se sont mobilisés pour co-créer son huile d’olive : “origine, type d’exploitation et de culture, emballage mais aussi saveur : ils ont pu voter pour de multiples critères et ainsi évaluer, en temps réel, le prix et l’impact carbone du produit. Avec le concours de ces milliers de contributeurs, La Fourche a sélectionné une huile d’olive produite en Calabre (Italie) par une entreprise familiale centenaire maîtrisant l’ensemble de la production, de la récolte à la mise en bouteille. Un exemple emblématique qui démontre que les Français sont clairement à la recherche du meilleur rapport engagement-prix. Si pour l’huile d’olive, une production italienne a été choisie par les consommateurs, dans l’immense majorité des cas, ils votent pour l’origine France. Pour le pesto, les adhérents ont sélectionné un basilic français, ce qui est particulièrement rare mais qui permet de soutenir la filière française”.

300 000 produits La Fourche commandés depuis un an

Et dans les prochains produits proposés en co-création ? “Il y aura les essentiels de l’épicerie : sauces tomate, jus de citron, céréales muesli, moutarde, mayonnaise, lait, vinaigre balsamique, confiture, etc. Ils seront tous disponibles d’ici juin 2022.” La Fourche, qui annonce 300 000 produits sous sa marque propre commandés depuis son lancement il y a un an, souhaite à moyen terme élargir son offre aux rayons hygiène, beauté, droguerie.

Parmi les projets à venir, La Fourche compte lancer des questionnaires de suggestion de produits – pour faire remonter les besoins de ses adhérents de façon plus directe – et proposer de participer au re-design participatif des étiquettes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here