NUMERO : mai-juin 2008

Réglementation et étiquetage 2


Les catégories de jus de fruits

1 – les pur jus de fruits Ils sont identi és par la mention «100 % pur jus de fruits». Dans cette catégorie, il y a les «pur jus de fruits frais», sans pasteurisation et les «pur jus» pasteurisés après extraction (ou pressage). Ils ne contiennent aucun ajout, aucun additif et n’ont pas d’adjonction de sucre.

2 – les jus à base de jus concentré (ABC) Ils sont identi és par la mention «à base de jus concentré» et par le logo «teneur en fruits 100 % » . Ils sont obtenus à partir du jus concentré auquel on réincorpore la même quantité d’eau que celle évaporée lors de l’opération de concentration. La réglementation autorise un ajout de sucre dans la limite de 1,5 % mais cette pratique est peu courante et doit être indiquée sur l’emballage.

Fabrication des jus concentrés : Le jus est concentré très rapidement, de 5 à 7 minutes dans un concentrateur thermique. Cette opération, e ectuée sous vide, élimine par vaporisation et condensation une partie de l’eau de constitution du fruit. La température d’évaporation assure en même temps la pasteurisation du jus. Le concentré est soit refroidi à -10°C puis stocké dans des citernes, soit congelé en fûts de 250 kg à -18°C.

3 – les nectars Ils sont composés de jus, de purée ou de pulpe de fruits avec un minimum de 25 à 50 % selon le fruit, auxquels on ajoute de l’eau et un maximum de 20 % de sucre. Ces ajouts d’eau ou de sucre sont e ectués du fait de la forte acidité de certains fruits ou de leur viscosité (purée de fruit).

Les colorants et les conservateurs sont interdits dans les jus et les nectars.

 

Étiquetage et Jus de fruits

«A teneur garantie en vitamines et/ou minéraux» Il y a eu rajout au jus de fruits ou au nectar de vitamines et/ou de minéraux. Cette opération réglementée consiste à rétablir la perte de certains éléments lors de la fabrication ou de l’entreposage. Les quantités doivent être au moins égales à celles présentes dans l’aliment avant la fabrication ou l’entreposage. Les vitamines ajoutées dans ces jus ont le même potentiel protecteur que celles contenues dans les fruits. Seule l’absorption par l’organisme peut être di érente si elles sont de synthèses.

«A teneur garantie en vitamine C» La teneur en vitamine C dans le jus est identique à celle du fruit. «Naturellement richeen…» Le jus de fruits, le jus à base de jus concentré ou le nectar contiennent naturellement plus de 15 % des AJR (Apports Journaliers Recommandés) du nutriment (Vitamines ou Minéraux) concerné.

«Sans sucre ajouté» Les purs jus sont «sans sucre ajouté» conformément à la législation. Seuls, les jus à base de jus concentrés peuvent contenir du sucre ajouté mais sous certaines conditions. Ceci pour des raisons gustatives. Il doit y avoir un rapport sucre/acide équilibré.

• à hauteur de 15 g/ L dans les jus pour corriger l’acidité. Cet ajout doit  gurer dans la liste des ingrédients.

• à hauteur de 150 g/L dans les jus à des fi ns d’édulcoration. La dénomination de vente doit, dans ce cas, être complétée par la mention « sucré à… »

«A faible teneur en calories» Seuls les nectars sont concernés par cette allégation «à faible teneur en calories» dans le cas où les sucres sont totalement ou partiellement remplacés par des édulcorants.

Conservation

Comme tous produits frais, les jus de fruits évoluent dès leur ouverture. Pour garder tous leurs composants nutritionnels, certaines préconisation s’imposent. Les jus de fruits frais «réfrigérés» sont à maintenir au froid et à stocker rapidement au réfrigérateur. La date limite de consommation, sur l’emballage, doit être respectée.

Les jus de fruits qui se conservent à température ambiante (brick UHT – Ultra Haute Température, bouteilles), ont une DLUO de 12 mois dans un lieu frais et sec. Une fois entamés, tous les jus de fruits se conservent environ 3 à 5 jours au frais.

Les Smoothies : nouvelle tendance Bio Les Smoothies sont tout simplement des mélanges de fruits entiers mixés avec des jus de fruits frais. Très répandus dans les pays anglo-saxons, ils sont composés généralement d’une multitude de parfums différents. Sur le plan nutritionnel, ils sont donc riches en vitamines, en anti-oxydants, en oligo-éléments et sont très complémentaires d’un jus et/ou d’un fruit frais. Ils ont l’avantage d’être plus onctueux, doux et sans sucre ajouté. Enfin, côté pratique, ils sont présentés en petit conditionnement.

 

 

Certains fabricants bio proposent des jus de fruits pressés non pasteurisés et lacto-fermentés qui se conservent grâce à l’ajout de ferments lactiques
de culture. Au moment de la fermentation, des lactobacilles dextrogyres et lévogyres se développent. La part des lactobacilles dextrogyres
est particulièrement élevée. La particularité de ces dextrogyres appelés aussi ferments lactiques L(+) est d’être béné ques pour l’assimilation des
substances nutritives. Ils préservent les vitamines et les minéraux qui seraient détruits par d’autres moyens de conservation. En n, ils améliorent
la digestion des protéines dans l’estomac et ont une incidence favorable sur la  ore intestinale.