NUMERO : sept-oct 2013

Salons, mode d’emploi

Cependant, il ne faut pas oublier que du côté des exposants, leur présence première est toute autre. Cette présence a un coût (stand, matériel, présence des équipes, hébergement…) et obéit par conséquent à un besoin de retour sur investissement. L’exposant est là pour rencontrer des clients, des acheteurs et rentabiliser son stand. Il n’est donc pas aisé pour un chercheur d’emploi de rencontrer un décideur, discuter avec lui et laisser son CV.

Qu’ils soient grand public ou réservés aux professionnels, ces salons sont l’occasion pour les démarcheurs en tous genres d’avoir un grand nombre de sociétés réunies dans un même espace pendant plusieurs heures, voire plusieurs jours, sans porte à franchir, sans prise de rendez-vous, sans barrages divers… une aubaine !

Et ils sont facilement reconnaissables ces démarcheurs ! ils déambulent dans les allées, en général sur leur 31, une petite sacoche à la main garni de CV fraichement imprimés ou de plaquettes de présentation qu’il faut à tout prix écouler.

Ils rodent dans les allées, observent, passent et repassent devant les stands, guettant le bon moment où celui qui a été identifié comme étant « le décideur » ne soit pas en discussion pour lui sauter dessus et en quelques minutes lui laisser une image positive et mémorable afin qu’il vous rappelle une fois le salon terminé.

 

Un salon se prépare !

Avant de vous rendre sur un salon, la liste des exposants se retrouve, en général, sur le site internet de l’organisateur, ou sur un catalogue. Préparez votre visite.

Ciblez les entreprises présentes qui sont susceptibles de vous intéresser. Préparez votre visite : qui rencontrer (le grand chef, le directeur commercial, le directeur marketing…), son nom, son parcours, les produits…

Comme pour un véritable entretien, votre visite sur le stand doit être préparée. Évitez les visites furtives sur un stand « bonjour, je cherche du travail, voilà mon CV, au revoir ».

Votre CV sera peut être gardé, transmis au DRH et vous serez peut être rappelé…

Peut être…

Ou plus probablement, votre CV finira au fond d’une poubelle, avec les autres. Pour être efficace, demandez à une hôtesse sur le stand, à un ou une commerciale présente, qui est le décideur ? Est-il présent sur le stand ? Quand sera t il le plus disponible ?

Un conseil pour obtenir un entretien rapide ? Peaufinez votre préparation sur place. Avec un peu de chance, vous pourrez le rencontrer tout de suite et il faudra être percutant et rapide (le décideur sait, lui, en général, combien coûte le salon !).

La plupart du temps, on vous répondra qu’il est occupé, en rendez-vous… Il vous faudra donc repasser.

Si vous n’obtenez pas de rendez-vous tout de suite, demandez combien de temps il sera présent sur le salon, à quel moment il est préférable de venir pour avoir une chance de lui parler… Lors de votre rencontre, une fois obtenue, il faut être bref. Cela implique d’avoir bien préparer sa présentation et de bien montrer que vous connaissez tout, ou presque, de la société exposante et de ses produits. Voire de ses besoins ! « je sais que vous recherchez un commercial pour le secteur Nord, j’ai vu votre annonce sur l’excellent site bio-emploi.com ! (NDLR : merci de nous faire de la pub au passage !) et je tenais à vous laisser mon CV en main propre car… »

Et là, en 2 minutes, vous devez laisser une image inoubliable de vous. Côté exposants, vous aussi préparez-vous ! Vous êtes, normalement au top pour recevoir vos clients, acheteurs… Mais un salon est aussi une aubaine pour vous pour rencontrer vos futurs collaborateurs. Visiteurs/demandeurs ou bien sur les stands de vos concurrents et néanmoins amis…

C’est aussi le moment de boire un café avec le commercial de telle entreprise, dont vous savez qu’il a envie de changer de structure, de prendre des contacts, des informations…

Un salon est un moment intense, concentré, coûteux et important… pour les affaires, mais aussi pour les rencontres.

Alors, pour conclure, regardez bien ma photo en signature de cet article ! Vous me verrez aussi déambuler dans les allées, des magazines biolineaires à la main et prêt à vous bondir dessus pour vous parler du site bio-emploi.com et de recrutements !

Vous voyez ? moi aussi je me prépare !

À très bientôt donc, sur votre stand et bon salon !

À quand un Salon de l’Emploi dans la filière bio ? en voilà une !