NUMERO : nov-dec 2005

saumon bio – Saumon Bio De l’élevage à la transformation

Selon la FAO, 47% des stocks maritimes mondiaux commercialisés sont exploités à leur maximum, 15% sont surexploités et 10% sont épuisés ou en repeuplement. Pour arrêter cette hécatombe, la FAO a donc pris des mesures pour une pêche «plus responsable» respectueuse de l’environnement. De son côté, la filière bio a développé l’aquaculture dans une démarche qualitative, officielle, contrôlée et certifiée. Trois années d’élaboration ont été nécessaires pour aboutir au cahier des charges de l’aquaculture biologique. Son homologation a été établie par arrêté ministériel le 30 août 2000 et il répond à des règles très strictes en tenant compte du respect de l’environnement, du bien être animal et, bien sûr, du consommateur. Reprenons ci-après les grands principes de ce type d’élevage…
Pour accéder à cette publication, vous devez acheter un de nos abonnements.