Triballat Noyal se confie sur la gestion de la crise et offre 100 000 yaourts à plus de 20 hôpitaux

Dans un article paru dans le Journal de Vitré, Olivier Clanchin, président du groupe Triballat Noyal, se confie sur la gestion de la crise du covid-19, anticipée dès le 26 février avec la création d’une cellule de crise : “Nous avons un peu d’activité en Chine. Nous étions donc déjà en veille et dans l’analyse de ce qui se passait sur leur marché. Cela nous a permis de nous préparer à ce qui allait nous arriver”.
Après l’annonce du confinement, “certaines activités du groupe se sont retrouvées « complètement à l’arrêt ». Comme la restauration hors domicile et « tout ce qui touche aux produits haut de gamme principalement vendus dans les rayons à la coupe ». En y ajoutant l’équipe commerciale, le groupe a été contraint de mettre en place rapidement du chômage partiel”, apprend-on. “Triballat Noyal a aussi mis en place le télétravail pour environ 15 % de ses collaborateurs”. Au total, “25 % des effectifs ne travaillent pas”. Parallèlement, Triballat a également dû faire face à une forte demande en lait, beurre ou yaourts.
Source : https://actu.fr/bretagne/noyal-sur-vilaine_35207/coronavirus-double-objectif-triballat-noyal-nourrir-francais-proteger-salaries_32708366.html
Par ailleurs, sur son compte LinkedIn, Triballat Noyal indique avoir offert près de 100 000 yaourts à plus de 20 centres hospitaliers, pour le personnel soignant et d’entretien. Il y a une semaine, Triballat avait communiqué sur un don à destination du CHU de Rennes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here