Anticipons le monde de demain : des réponses dans le webinar Natexpo

Partagez cet article

Mardi 28 septembre était organisé un webinar Natexpo dont le thème était « Anticipons le monde de demain ». « Un webinar riche en échanges avec des profils différents mais qui vont tous dans la même direction », dixit Florence Roublot, directrice du salon Natexpo, qui co-animait ce webinar avec Philippe Delran, directeur de la publication de Bio Linéaires.

Les consommateurs « plus en avance que les distributeurs »

À la question « l’anti-gaspillage, est-il pour vous une tendance ou est-ce votre « offre » qui crée un marché ? », Vincent Justin, co-fondateur de l’enseigne Nous – Épicerie Anti-Gaspi (réseau de 20 magasins) à la 13 :10 minutes du replay répond : « les consommateurs sont bien plus en avance dans leurs mentalités, leurs évolutions des usages que ne le sont les distributeurs ». Un témoignage qui offre une vision de la distribution réaliste et efficace, l’écouter est s’enrichir… Ce dernier indique également que les magasins de son enseigne, proposent en région parisienne 100 % de fruits et légumes bio et un minimum de 30 % dans les autres points de vente.

Vincent Ricordeau, co-fondateur et PDG de KissKissBankBank nous apprend (19 :17) que les projets « d’entreprenariat for good » (bio, commerce équitable, recyclage, et en général qui cherchent à avoir un impact positif sur la société…), s’ils ne représentaient que « quelques dizaine de projet en 2016 », sont « plus de mille en 2021″… « Ca va représenter 5 ou 6 millions d’euros collectés pour ces entrepreneurs », annonce-t-il. Vincent Ricordeau précise également que « le bio est une catégorie sur-représentée » sur KissKissBankBank (rubrique dédiée au Bio sur KissKissBankBank).

Le financement participatif pour tester un produit

Notez à la 46 :29 minutes, l’utilisation du financement participatif « pour lancer un produit et le tester auprès des consommateurs » pour les entreprises existantes (soit dans le fond une étude de marché !). Réaction immédiate de Didier Perréol, président du Synabio, (47 :55) : « c’est très intéressant, je diffuserai l’info lors de notre assemblée générale à nos adhérents, il y a des partenariats à envisager ! ».

Didier Perréol a également abordé (52 :44) le sujet des négociations commerciales annuelles, la question était de savoir comment les entreprises adhérentes au Synabio vivent cette tension en fabricants et distributeurs.

Enfin, cher lecteur, vous comprendrez que ce webinar a été riche et ouvre des perspectives nouvelles, nous ne pouvons que vous encourager à prendre un peu de votre temps pour le visionner.

Tous les webinars Natexpo

Partagez cet article