[Exclu BL] Une baisse significative des fermetures de magasins bio en 2020

[Exclu BioLinéaires] Comme déjà évoqué dans notre numéro 91 (septembre 2020), la situation des fermetures de magasins bio a été, en 2020, différente de 2019. En effet, à mi-décembre 2020 celles-ci sont en net recul. Elles passent de 130 en 2019 à 69. Notons qu’une réactualisation sera faite au premier trimestre 2021, on peut donc s’attendre à quelques fermetures supplémentaires.

Côté fermetures, la tendance observée depuis 2016 s’est inversée en 2020 avec seulement 69 fermetures contre 130 en 2019. Toutefois, le changement de typologie des fermetures continue à évoluer. Elle ne concernent plus que les magasins de petites tailles (inférieur ou égal à 150 m²). Ces derniers résistent bien car ils ne représentent plus que 38 % des fermetures contre 47 % en 2019 (jusqu’à 71 % en 2017). En revanche, le nombre de fermetures de magasins de plus de 300 m² continue d’augmenter depuis plusieurs années : 32 % des fermetures en 2020 contre 25 % en 2019 (3 % en 2016).

Les indépendants résistent mieux 

Côté statut, les tendances observées depuis 2016 sur la baisse des fermetures chez les indépendants se confirme encore en 2020. Après avoir atteint jusqu’à 74 % des fermetures en 2015, en 2020, leur part n’est plus que de 31 %. Logiquement, le report s’est fait en partie sur les enseignes nationales qui représentent 49 % de ces fermetures en 2020. La quinzaine de fermetures chez Bio c’ Bon a bien-sûr amplifié ce phénomène. Enfin, signalons qu’un tiers des points vente qui ont baissé leurs rideaux en 2020 avaient moins de trois ans d’activité et que 70 % d’entre eux appartenaient à une enseigne nationale ou à un groupement.

Retrouvez tout le détail des ouvertures et fermetures de magasins bio en 2020 (ouvertures et fermetures par enseigne, indépendant et groupement, selon les régions, évolution sur 10 ans, surface moyenne…) dans Bio Linéaires n° 93 consultable en ligne pour nos abonnés (ici) ou à acheter au numéro pour les non-abonnés (ici). 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here