NUMERO : juil-août 2009

une structure régionale intégrée à un réseau national

Ses missions

● identifier et accompagner les besoins des agriculteurs bio d’Ile de France,
● représenter et défendre les intérêts des agriculteurs bio auprès des pouvoirs publics et des organisations professionnelles ;
● définir et coordonner, au niveau régional, des programmes de développement du bio ; accompagner les agriculteurs ou futurs agriculteurs souhaitant s’installer en bio ou passer en bio ;
● suivre des projets de territoires destinés à installer des agriculteurs bio ou à faire évoluer les pratiques des agriculteurs locaux vers une agriculture biologique ;
● structurer les filières (grandes cultures, élevage, maraîchage, …) afin d’assurer aux agriculteurs bio de la région des débouchés stables et, de préférence, locaux ;
● conseiller les établissements qui souhaitent utiliser des produits bio locaux dans leur restauration ; expliquer et promouvoir l’agriculture biologique auprès de tous.

Le PARC Bio

Le Plan d’Action Régional Concerté pour le développement de l’Agriculture Biologique a pour objectif de développer l’agriculture biologique en Ile de France. Ce programme, financé majoritairement par le Conseil Régional et coordonné par le GAB, est mis en oeuvre avec les Chambres d’Agriculture de Seine et Marne et Interdépartementale d’Ile de France, ainsi que la Maison de l’Elevage.

Le contrat eau

La pression polluante sur les eaux souterraines de la région Ile-de-France est particulièrement forte, ce qui a conduit au mauvais état qualitatif de ces masses d’eau. Le diagnostic est sans appel pour toutes les masses d’eau affleurantes d’Ile-de-France. Les responsables de ce mauvais état systématique étant notamment les nitrates et les pesticides. La mise en place de mesures pour réduire, voire supprimer ces pollutions diffuses est donc indispensable notamment via le développement de systèmes d’exploitation agricoles respectueux de la ressource en eau. Les techniques développées par le Bio sont une des solutions pour tenter de stopper la dégradation et inverser les tendances actuelles d’évolutions des teneurs en pesticides et nitrates dans les eaux. C’est pourquoi, l’Agence de l’Eau Seine-Normandie apporte son soutien financier et technique au GAB d’Ile-de-France dans le cadre d’un « contrat d’animation et d’assistance techniques pour l’eau » sur les territoires prioritaires « eau ».

Des produits bio dans les établissements scolaires d’Ile de France

Le GAB IdF accompagne les gestionnaires de certains établissements scolaires (lycées surtout) dans leur volonté d’intégrer des produits bio dans leurs repas en les conseillant, notamment, sur les manières d’atténuer le surcoût. Dans l’incapacité de suivre tous les établissements scolaires qui le souhaiteraient, le GAB a édité une série d’outils dont 2 guides de 100 p., l’un destiné aux gestionnaires et cuisiniers, l’autre destinés aux enseignants. Par ailleurs, une réflexion est menée de façon à coupler l’intégration d’aliments bio dans les cantines au développement local de la production. Il s’agit là d’éviter l’importation des produits bio intégrés dans les repas.

Le Pain Bio Ile de France

ou comment manger du pain traditionnel semi-complet produit localement.
Le blé est cultivé en Ile de France selon les règles de l’agriculture biologique. La farine est moulue sur une meule de pierre de 2 moulins franciliens et le pain est pétri de façon traditionnelle. Tout a été pensé pour optimiser les qualités nutritionnelles de cet élément fondamental de notre alimentation (meule de pierre , farine semi-complète). Tout cela libre de produits chimiques grâce au mode de production biologique. Autre caractéristique du pain bio d’Ile de France : impliquant des acteurs locaux, cette filière n’implique que très peu de transport ; elle préserve ainsi l’environnement.

La Bio en chiffres en Ile de France

(Chiffres à mi 2008)

● 4397 ha (AB et conversion) et 0,78 % de la SAU
● 84 structures certifiées et environ 1,3 % des exploitations.
●10 % environ des maraîchers franciliens sont BIO, tout comme environ 18 % des producteurs vendant en direct. La superficie a été multipliée par douze depuis 1996 où la Région comptait 350 ha en bio dont 90 ha en conversion. Entre 1998 et 2007, on a assisté à une multiplication par 2,6 du nombre des producteurs. La Région a voté l’objectif d’agir pour obtenir la multiplication des surfaces cultivées en bio par 3 en trois ans.

GAB Région Ile de France
10, rue des frères Lumière – 77100
Meaux
Tél. : 01 60 24 71 84
Fax : 01 60 44 09 88
/ www.bioiledefrance.fr