Vin : quelle complémentarité entre les labels bio et HVE ?

Devant l’émergence de nombreux labels et certifications en agriculture et dans l’alimentaire, l’acheteur et le consommateur n’y voient plus très clair. Focus sur deux labels très présents en viticulture : AB et HVE.

Les labels Agriculture Biologique (AB) et Haute Valeur Environnementale (HVE), portent tous deux sur une meilleure prise en compte du respect de l’environnement dans les pratiques agricoles. Cependant, ils apportent des garanties très différentes, souvent complémentaires. Alors que l’AB porte sur un produit, de la matière première jusqu’au produit fini, la HVE certifie une exploitation agricole dans une approche systémique. Les critères évalués et la méthodologie d’évaluation diffèrent, la bio est issue d’une réglementation européenne là où la HVE concerne exclusivement la France.

A lire aussi -> Bio Linéaires Nouvelle-Aquitaine n°7 met le vrac régional bio à l’honneur

Les critères de certification d’un vin bio

L’évaluation porte sur quatre types de règles :

  • De productions végétales et animales :
    – interdiction des produits phytosanitaires et intrants chimiques de synthèse ;
    – autorisation uniquement du désherbage manuel, mécanique ou thermique ;
    – utilisation exclusive de la liste positive de matières actives utilisables en bio ;
    – interdiction de mixité bio/non bio hormis en vigne sur des couleurs de raisins distinguables, etc.
  • De transformations :
    – matières premières (raisins) 100 % bio, transformation assurant le maintien des qualités nutritionnelles ;
    – interdiction des colorants ou arômes chimiques de synthèse ;
    – réglementation sur les ferments, levures, acidifiants utilisables en vinification bio ;
    – ajout de sulfites autorisé mais avec des valeurs maximales ;
    – enrichissement des vins interdit, etc.
  • D’étiquetage :
    – mentions conformément au cahier des charges européen sur l’origine des denrées.
  • De suivi, traçabilité et contrôle des denrées.

Les critères de certification d’une exploitation viticole HVE

Il existe deux procédures de certification.
Option A :
Système de points en fonction du respect des quatre thématiques : préservation de la biodiversité, stratégie phytosanitaire, gestion de la fertilisation, gestion de la ressource en eau.
Chaque indicateur est composé de plusieurs items évalués en vue d’établir une note globale. La note de chaque indicateur doit être supérieur à 10 afin d’obtenir la certification.
Option B :
Mesure du degré d’autonomie de l’exploitation vis-à-vis des intrants à travers deux indicateurs :
– la part des infrastructures agroécologiques (type haies, etc.) doit être supérieure à 10 % de la surface agricole, ou les prairies permanentes > 50 % de la surface agricole ;
– le poids des intrants < 30 % du chiffre d’affaires.
Le respect des deux indicateurs est la condition pour obtenir la certification.

Cet article provient de la nouvelle édition de Bio Linéaires Nouvelle-Aquitaine disponible en version digitale. Consultation offerte -> ICI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here