NUMERO : Sept-Oct 2006

Les produits de la ruche – Le pollen

Partagez cet article

Le pollen, c’est quoi ?

Le pollen c’est la semence mâle qui recouvre les étamines de la fleur. On l’appelle le « sperme végétal ». En venant butiner le nectar qui deviendra le miel, l’abeille récolte sur ses pattes le pollen. En allant de fleur en fleur, elle permettra la fécondation des organes femelles des végétaux, le pistil. L’abeille transforme le pollen en pelotes auxquelles elle mélange des enzymes qui vont permettre de dissoudre la solide enveloppe qui enferme les éléments nutritifs à l’intérieur de chaque minuscule grain de pollen. Le pollen constitue la nourriture des larves et des abeilles. Il est stocké dans des cellules bouchées hermétiquement par de la propolis pour garantir une fermentation anaérobie. L’apiculteur installe des trappes à pollen à l’entrée de la ruche. Il en prélève environ 2 à 4 kg par ruche soit 10 % de la récolte des abeilles.

Ses composants

Le pollen est composé de 30 à 55 % de glucides, de 25 à 30 % de protéines, de 1 à 20 % de lipides. Pour le reste, il s’agit de vitamines, dont principalement la vitamine E et celles du groupe B, des minéraux. A noter la présence de zinc, co-facteur enzymatique et de sélénium, anti-oxydants des lipides.
Le pollen est riche en :
Lactoferments : bactéries dont elle imprègne le pollen lorsqu’elle confectionne une pelote. Elles sont indispensables au bon fonctionnement de la flore intestinale ;
Phytonutriments :

  • des polyphénols
    • flavonoïdes, antioxydants et substituts des oestrogènes
    • caroténoïdes (lutéine, zéaxanthine), antioxydants puissants dans la prévention de la dégénérescence maculaire
  • des phytostérols, composants naturels rencontrés dans les huiles. Ils diminuent l’absorption du cholestérol.

 

Ses propriétés

Elles sont dues à la diversité des nutriments en concentration élevée pour peu de calories.
On lui reconnaît les actions suivantes :
dynamisante et tonifiante, quand l’organisme a besoin d’être « boosté » : à tous les âges de la vie
régulatrice des fonctions intestinales par l’apport de ferments protectrice de la prostate

Consommation

Mieux vaut choisir le pollen frais au rayon des surgelés car sec, il a perdu beaucoup de ses vertus (vitamines et lactoferments). Le pollen se prend en cure de 3 à 6 semaines, à renouveler au printemps et à l’automne. La consommation standard est de 1 cuillère à soupe bombée (15g) accompagnée de fruits frais afin de renforcer l’action enzymatique.
En accompagnement de problèmes de santé ou chez la personne âgée, le pollen peut être pris tout au long de l’année en doublant les doses.

Les bienfaits de quelques pollens frais

Pollen

Composants

Indications

Ciste

Ferments, fibres
Richesse en vitamine E, B3
Caroténoïdes
Phytostérols

– Diminue réactions allergiques
– Défenses immunitaires
– Protection muqueuse intestinale
– Vision
– Elimination des graisses

Châtaignier
Ferments, fibres
Polyphénols
Vitamine B6
phytostérols
– Protection vasculaire et cérébrale
– Femmes de plus de 40 ans
– Hygiène digestive
Saule

Ferments, fibres
B9, B6, E
Lutéine, Zéaxanthine
Zinc, sélénium
Phytostérols

– Protection de la prostate, du vieillissement oculaire
– Défenses immunitaires
– Femmes enceintes

 

 

 

Réglementation

La certification du pollen est soumise au respect du CC-REPAB-F comme les autres produits de la ruche. Pour la préparation du pollen sec, le séchage doit être effectué à une température inférieure à 40°. Pour son transfert et son conditionnement, le pollen réclame les mêmes matériaux que le miel. Le stockage est conseillé à des températures de 4 à 5°.

Les personnes allergiques aux pollens anémophiles (transportés par le vent) peuvent consommer les pollens entomophiles (récoltés par les abeilles). Cependant, il faut qu’elles soient prudentes si elles sont allergiques à plus de 8 à 10 allergènes. Elles feront un test en plaçant 2 ou 3 pelotes dans la bouche. S’il y a inflammation de la muqueuse buccale, elles ne doivent pas en consommer. Sinon, elles en tireront le plus grand bénéfice.

Partagez cet article