NUMERO : jan-fev 2011

Média sociaux et produits biologiques : Facebook, Youtube, et les autres…

Partagez cet article

Préliminaire

Une fois votre marque protégée sur les principaux réseaux sociaux, et votre structure marketing & communication prête à accueillir le nouveau bébé 2.0 (Voir 2e partie), vous allez enfin bâtir votre espace virtuel de relation sociale. Voici un carnet de bord opérationnel pour démarrer sous les meilleurs auspices.

1- Pensez « hub communicant ».

Une stratégie juste de réseaux sociaux repose sur une zone d’expansion diffuse où la marque s’invite sur des réseaux tels que Facebook, YouTube etc…, de façon plus ou moins discrète. L’Internaute la rencontrera le plus souvent fortuitement au détour d’une réponse de forum, d’une recherche sur des vidéos, etc.
Le moyeu central est votre site Internet qui reste la plaque tournante de votre communication 2.0, un lieu virtuel où vous êtes clairement identifié, et où l’internaute, immanquablement finira par arriver. L’ensemble forme un hub communicant :

Véritable écosystème interdépendant, chaque partie de votre hub doit assurer la promotion de l’ensemble et en particulier du site Web mère.

2- Un site Internet socialisé

Profitez d’une refonte de votre site (dans l’idéal tous les 2-3 ans) pour veiller à le socialiser. Comment ?
● Des boutons sociaux : ces petits pictogrammes, appelés aussi Widgets, et placés idéalement dans toutes les pages du site (y compris la newsletter et la e-boutique !), ont pour vocation d’inciter les visiteurs ou clients à visiter vos territoires sociaux extérieurs, où la marque exprime à chaque fois une facette de sa personnalité.

● Le blog, voix de la marque : dépoussiérez votre rubrique Actualité avec un blog : quelle est la différence ? L’internaute peut y laisser ses commentaires, un système d’archivage automatisé permet de retrouver facilement vos billets, et la mise en relation avec Facebook, etc. est facilitée. Notons que le moteur de recherche Google aime les blogs conçus avec une solution logiciel dédiée (WordPress Drupal, Joomla…).
Mettez votre blog en avant en le plaçant directement dans la barre de menu principale, et non dans les sous menus.

Animé par le community manager, le blog est le roi du social media. Vous pouvez vous y exprimer librement sans contrainte de place ou de ton, et surtout parler d’autre chose que seulement la sortie d’un nouveau produit ou la dernière promotion commerciale. Dans cet espace de libre expression, utilisez un langage journalistique vrai et convivial pour donner votre avis d’expert sur votre secteur d’activité, commenter l’actualité, la vie quotidienne de votre entreprise, relayer un article de presse, etc.
Voici 3 exemples de blogs de marques : http://blog.veja.fr/ – http://www.thecleanestline.com/ – http://blog. lafraise.com/fr/
Une tendance à suivre : les chefs d’entreprises qui s’expriment euxmêmes sur leur blog (exemple : www.nicolasbordas.fr).
● De la e-boutique au social commerce : avant toute chose, favorisez le plus possible un dialogue direct avec vos clients pour une vraie relation (numéro de téléphone, et lien nous écrire sur chaque fiche produit). Étoffez votre offre Cadeaux à offrir pour jouer sur la fibre sociale de vos clients.
Placez au minimum des boutons sociaux et le fameux bouton « Like » ou « Recommand » de Facebook qui permet à votre client d’informer les amis de sa page Facebok de l’achat effectué sur votre site. Intégrer aussi les avis des consommateurs directement sur la fiche produit : près de 80 % des internautes lisent les critiques d’autres utilisateurs, et les dernières études montrent que des avis mêmes négatifs augmentent très sensiblement les ventes.

mais près de 20 % de la vente totale des mobiles. Ils sont de plus en plus utilisés par une frange avertie ou aisée de la population, souvent celle qui consomme le plus bio… Demander au concepteur du site Web un site qui s’adapte automatiquement aux petits écrans de ces nouveaux téléphones.

2- Quels réseaux sociaux choisir ?

Les réseaux sociaux sont les satellites de votre site Internet. Il existe des dizaines, voire des centaines de médias sociaux ! A l’heure actuelle, seule une poignée compte vraiment, avec, pour chacun, un usage spécifique. Voici la sélection du moment (Internet bouge vite !). Avant de se lancer, observer les initiatives des confrères déjà présents est recommandé… Rappelons que ces réseaux, gratuits et faciles à installer, demandent toutefois une animation régulière pour porter tous leurs fruits. Pour une cohérence de communication vos présentations de marque doivent y être identiques.
● Facebook : avec plus de 500 millions d’usagers, ce réseau social vedette permet d’établir des liens directs avec ses clients pour engager la conversation et faire des annonces. Les marques doivent créer une fan page, qui permet à chacun de déposer des messages sur un espace appelé mur. Attention, la fan page n’est pas une simple copie de votre site. Vous pouvez poster des billets issus de votre blog, répondre aux questions des fans, encourager à des discussions communes, demander des avis pour le lancement d’un nouveau produit, inciter vos fans à publier leur photos personnelles… Comme le blog, le ton éditorial est convivial et non publicitaire.
Des annonces commerciales peuvent êtres posées, mais sans abus. Privilégier dans ce cas des offres personnalisées, des bons de réductions à durée limitée, pour donner un sentiment d’exclusivité.

Pour augmenter rapidement le nombre d’adhésions à votre fan page, assurez vous même sa promotion avec les boutons sociaux mis sur votre site. Placez aussi une invitation du style Rejoignez notre communauté sur www.facebook/mafanpage dans la signature de vos mails.
● YouTube : ce réseau permet de poster des vidéos en ligne. C’est un excellent moyen moderne et ludique de vanter vos gammes, vos services, ou les points remarquables de votre société. Le format doit être court (2-4 minutes). Diffusez des témoignages, des méthodes de fabrications, des modes d’emploi ou suggestions d’utilisations de produits. Pensez aussi à votre communauté en publiant les meilleures vidéos de vos fans, issues par exemple d’un concours placé sur votre fan page. Ne postez pas directement les vidéos sur votre site : publiez les sur YouTube avec un lien vers votre site, pour augmenter le référencement, et donc votre visibilité sur la toile.
De plus en plus de sociétés proposent des réalisations 2.0 peu coûteuses. Il est même bénéfique de former un salarié, pour diminuer les coûts et travailler rapidement avec un matériel économique.
● Twitter : bienvenue sur le « micro-blogging ». Ce réseau impose de poster des messages très courts de moins de 140 signes ! Twitter est plus un media sophistiqué d’information interactive immédiate qu’un réseau de convivialité comme Facebook.

Moins démocratique que ce dernier, Twitter est d’abord une communauté de leaders d’opinion et prescripteurs, composée de journalistes, professionnels de la communication, responsables marketing, blogueurs, etc.
Utilisez au début ce média comme un outil efficace de veille sur votre marque, vos produits, vos confrères. Émettez ensuite vos propres « Tweets » (messages courts). Vu la cible visée les tweets doivent être informatifs, de qualité, attractifs et sans abus d’annonces commerciales. Pensez aussi à converser avec les autres membres, et à citer vos « followers » (personnes abonnées).
La tendance est d’utiliser aussi Twitter pour les offres d’emplois, et comme plate-forme de relation client pour conseiller, dépanner.
● Viadeo/Linkedin : ces deux espaces communautaires BtoB sont surtout dédiés aux parties prenantes : investisseurs, fournisseurs, distributeurs, etc. Linkedin à une visée internationale, Viadeo étant plutôt pour l’Europe et la France. Le chef d’entreprise devrait au minimum y avoir sa fiche informative. Linkedin propose depuis peu ses «pages entreprises», très complètes (salariés, produits, etc). Ces sites ne sont pas que de simples dépôts de CV en ligne ; là aussi, échanger et bâtir un réseau est important.
● Wikipedia : voici une grande encyclopédie virtuelle et libre fondée sur la participation bénévole des Internautes. C’est aussi un million d’articles en ligne en français très bien référencés par Google. Décrivez votre entreprise en des termes neutres et journalistiques, en prohibant un ton publicitaire (nous sommes la meilleure marque du marché…). Un exemple : http://fr.wikipedia.org/wiki/Biocoop
● Réseaux sectoriels : complétez ces réseaux généralistes en identifiant les blogs, forums, réseaux spécialisés, etc, traitant de votre secteur (alimentation, cosmétique, santé, cosmétique, etc.).

3- Et l’année prochaine ?

Les recommandations données ici reposent sur des retours d’expériences éprouvés. Cependant Internet évolue très vite. 2011-2012 verront arriver la démocratisation de l’internet mobile (smartphones, tablettes tactiles), la géolocalisation (Google Maps, Foursquare…),… et les débuts de la google TV !
Il est donc important de maintenir une veille constante sur les réseaux sociaux et Internet. Plongez surtout avec passion dans les nouveaux territoires virtuels, qui, rappelons-le, par leur approche sociale et collaborative correspondent tout à fait aux valeurs éthiques de la bio !

M. Sauveur Fernandez est expert indépendant en marketing vert et innovation responsable. Fondateur de l’Éconovateur en 2000, pionnier français des principes de la communication responsable, il décrypte les tendances à venir, et aide les entreprises à la création de produits et services éthiques.
4 rue de Chaffoy – 30 000 Nîmes – Tél. : 06 11 40 19 91
Mail :
Site : www.econovateur.com
Twitter : twitter.com/econovateur
Viadeo : www.viadeo.com/fr/profile/sauveur.fernandez

Partagez cet article