NUMERO : Nov-Dec 2012

Soupes prêtes à l’emploi …

Une gamme de produits à développer sans modération !
De nombreux avantages poussent à développer l’offre des soupes en magasin.

Sur le plan nutritionnel :
● elles participent à l’hydratation du corps : un bol de soupe apporte environ 250 à 300 ml d’eau nécessaire à chaque organisme pour éliminer les toxines et toxiques, éloigner les calculs rénaux, les infections urinaires, la constipation et les maladies coronariennes.
● elles ont un effet satiétogène et sont les alliés de la minceur : les soupes possèdent une faible densité calorique (env. 30 calories au 100 ml soit moins de 75 calories pour un bol complet). Prises en tout début de repas, elles sont donc un bon moyen pour être rassasié plus rapidement. Leur consommation quotidienne est donc à conseiller à toutes les personnes qui désirent perdre du poids.
● elles ont une forte teneur nutritionnelle Quand les soupes sont faites à la maison ou fabriquées artisanalement et que les aliments qui les composent sont cuits à la vapeur douce, tous les nutriments essentiels (vitamines, potassium) et surtout les antioxydants qui luttent contre l’excès de radicaux libres responsables du vieillissement et de certaines maladies, restent préservés.
● elles contiennent des fibres Les fibres améliorent le transit et permettent d’augmenter le sentiment de satiété. Ils participent aussi à lutter contre les maladies cardiovasculaires en diminuant l’absorption du cholestérol. Pour que les soupes contiennent des teneurs en fibres plus importantes, laissez le maximum de morceaux en mixant le moins possible.
● elles permettent de rétablir l’équilibre acidobasique Quand elles ne sont constituées que de légumes, leur consommation quotidienne permet de rétablir l’équilibre acide-base, c’est-à-dire qu’elles diminuent l’acidité provoquée par un excès de protéines d’origine animale comme la viande mais aussi le poisson, les oeufs ou encore le fromage. (sources : Bio Linéaires n°20 – Angélique Houlbert)

Sur le plan de la gestion du rayon
Selon les types de soupes « prêtes à l’emploi », certaines se conservent à température ambiantes et d’autres au rayon frais. Celles qui n’ont pas subi de traitement thermique se conservent entre 0° et 4°. La gestion des dates est donc facilitée. La diversité de l’offre permet d’agencer son rayon avec plus d’aisance et de répondre à de nombreuses demandes du consommateur (bouteille en verre, brick, sachet souple (doypack), pot, grande, moyenne ou mini portion).

Les soupes « prêtes à l’emploi » bio : le + des ingrédients Pour garantir au produit fini, saveurs, goût et qualité nutritionnelle, une soupe bio, c’est avant tout :
des légumes issus de l’AB sans résidus de pesticides. La teneur en légumes des potages est souvent plus importante en bio : elle peut varier de 15 % à + de 50 % dans le conventionnel, et ce, au détriment de la quantité en fibres.
l’eau est selon les fabricants purifiée ou de source.
● moins de sel (non raffin
é)
● peu ou pas de sucre (non raffiné). Contrairement au conventionnel ou l’ajout est parfois excessif, les glucides peuvent atteindre 6 g pour 10 centilitres, dont un tiers de sucres. La difficulté est de savoir s’ils proviennent des légumes, de l’amidon des féculents ou s’ils ont été ajoutés pour neutraliser l’acidité ou pour caraméliser les légumes avant la cuisson. ● pas de matières grasses végétales hydrogénées qui servent à améliorer le goût et la texture.
● sans colorant, ni conservateur. La mention «sans colorant ni conservateur » figure souvent sur l’emballage. Il faut savoir qu’ils sont interdits par la législation.
des additifs en bio uniquement autorisés dans la liste officielle (ex : épaississant comme liant – les gommes (xanthane) sont privilégiées aux amidons modifiés, dextrose pour éviter tous risques OGM .

Repartition des différents segment -soupes-bio

À retenir
● environ 70 % des soupes sont achetés entre octobre et mars.
● marché total des soupes (bio et conventionnel) de 428,1 millions d’euros en 2010
● plus de 78 % des français consomment de la soupe industrielle
● taux de croissance : + 20 % en valeur en 5 ans
● pour 82 % des consommateurs de soupes toutes prêtes, la praticité et la rapidité de préparation sont les principales raisons de consommation
● 79 % des consommateurs trouvent que les soupes toutes prêtes présentent de nombreuses nouveautés
● près de 2/3 des consommateurs pensent que les soupes toutes prêtes sont une bonne façon de faire consommer des légumes aux enfants

Sources : Etude IPSOS – 09/2011 – Syndicat National des Fabricants de Bouillons et Potages et journaldunet.com