NUMERO : N°70 -Mars Avril 2017

Tea-Time, les bienfaits du thé

Partagez cet article

Après l’eau, le thé est la boisson la plus consommée au monde et également la plus étudiée scientifiquement. Thé noir, thé vert, thé blanc, thé oolong… Quelles différences y a t’il entre ces différents thés et quels bienfaits nutritionnels et santé vos clients peuvent-ils en retirer ?

Une seule et même espèce de plante est à la base de tous les thés : Camellia sinensis. Le terrain, l’altitude, l’environnement (pluie, température…) mais également les différents modes de préparation, expliquent les différences d’appellations des thés.

Qu’ils soient du Japon, de Chine, d’Inde… tous les thés possèdent des saveurs distinctes et des teneurs en théine et en substances actives différentes.

N’hésitez donc pas à faire goûter vos multiples thés en magasin car bien souvent certaines personnes pensent ne pas aimer le thé, or elles ne les ont généralement pas tous goûté !

Le thé noir

Ce thé fermenté est le plus couramment consommé par les anglais. Il résulte d’une cascade de procédés après la cueillette : séchage à l’air chaud, roulage des feuilles pour débuter la fermentation, et de nouveau séchage puis criblage, c’est-à-dire triage.

La fermentation est un processus, tout à fait naturel, très important puisque de cette étape dépendront les qualités organoleptiques du thé : arôme, odeur, couleur…

Il peut être fumé par des bois odorants, assortis de fruits séchés, de fleurs comme le jasmin, d’épices ou encore d’huiles essentielles comme le thé à la bergamote : Earl grey.

Il peut également être compressé, c’est le cas du thé Pu Erh et en particulier du Tuo Cha.

Le thé noir, de manière générale, ne contient qu’un tiers des substances antioxydantes du thé vert, mais il apporte d’autres composés qui pourraient avoir un rôle bien spécifique sur l’organisme. Sa teneur en tannins étant plus faible que celle du thé vert, la théine se trouve sous forme libre. Elle agit donc plus rapidement sur l’organisme et c’est la raison pour laquelle le thé noir a un effet plus «  excitant » que le thé vert.

Le thé Oolong

Ce type de thé se situe entre le thé noir fermenté et le thé vert non transformé. On dit alors que c’est un thé semi ou partiellement fermenté. Appelé bleu-vert par les chinois, il est moins astringent que le thé vert et son goût se rapproche plus du thé noir, ce qui en fait un excellent compromis pour les novices qui ne sont pas habitués au goût particulier du thé vert mais qui veulent profiter de tous ses bienfaits.

Le thé vert

Les feuilles récoltées sont uniquement traitées à la vapeur et séchées. Il n’y a pas de processus de fermentation comme pour le thé noir. Les thés verts conservent ainsi la totalité de leurs substances antioxydantes protectrices, les polyphénols dont les trois principaux sont les catéchines, les théaflavines et les théarubigines. Dans le thé noir, une partie des cathéchines sont transformées en théaflavines et théarubigines.

La teneur en polyphénols est très variable d’un thé vert à un autre (les thés japonais en contiendraient davantage que les thés chinois). Plus il est infusé longtemps et plus sa teneur en antioxydants est importante. Ces thés verts seraient donc parmi ceux qui auraient le plus de vertus.

Le thé blanc

Il s’agit d’un thé rare, d’une excellente qualité, peu riche en tanins. Seuls les bourgeons blancs et les pointes des très jeunes feuilles servent à sa fabrication. Il provient essentiellement de Chine et d’Inde mais sa faible production lui vaut un prix généralement plus élevé.

Quels sont ses bénéfices santé scientifiquement prouvés  ?

La consommation de thé au quotidien confère une protection santé, bien étayée par de nombreuses études scientifiques.

Il augmente la vigilance tout en restant zen

Même s’il contient moins de caféine que le café, le thé améliore la vigilance en augmentant le taux de dopamine et de noradrénaline au niveau du cerveau. Et comme ses feuilles apportent un acide aminé spécifique, la L-théanine, il améliore l’humeur et régularise le rythme cardiaque en augmentant légèrement la concentration de gaba dans le cerveau, un autre neurotransmetteur qui a lui plutôt une action relaxante et zen.

Il est riche en flavonoïdes antioxydants

Un tiers de la matière sèche du thé est constitué d’un sous-groupe appartenant à la famille des flavonoïdes : les catéchines dont l’EGCG (épigallocatéchine gallate).

Près de 80 % de ces substances sont libérées dans l’eau dans laquelle le thé est infusé en moins de quatre minutes.

Le thé vert renferme beaucoup plus de catéchines que le thé noir. D’un tiers de la matière sèche pour le thé vert, on passe à seulement 3 à 10 % pour le thé noir. La consommation régulière de thé est ainsi associée à un risque réduit de maladies chroniques (maladies cardiovasculaires et certains cancers : sein, prostate, poumon et cancers digestifs : côlon, œsophage, estomac, pancréas). L’EGCG limiterait non seulement les dommages causés par les radicaux libres mais aurait aussi la capacité de diminuer l’angiogenèse, c’est-à-dire la formation de nouveaux vaisseaux.

Il est neuroprotecteur

La consommation régulière de thé vert pourrait ralentir le déclin cognitif lié à l’âge et réduirait le risque de maladies neurodégénératives comme celle d’Alzheimer et de Parkinson. Les catéchines sont en effet capables de passer la barrière hémato-encéphalique, de limiter l’oxydation des lipides au niveau du cerveau et d’empêcher la dégradation de l’acétylcholine, le messager de la mémoire. Sa consommation a donc des effets protecteurs sur les neurones et la mémoire.

Il diminue les facteurs de risques cardiovasculaires

Il inhibe l’agrégation des plaquettes et empêche donc la formation anormale de caillots sanguins dans les vaisseaux. Il est aussi capable d’éviter l’oxydation des lipoprotéines qui transportent le cholestérol (LDL et HDL), un facteur de risque bien connu des maladies cardiovasculaires. De plus, en diminuant une enzyme clef, l’ACE (enzyme de conversion de l’angiotensine), il limite la tension artérielle.

Il pourrait être un atout en cas de diabète de type 2

Il pourrait diminuer modérément la glycémie en inhibant l’amylase (une enzyme qui dégrade l’amidon en sucres simples) et en améliorant la sensibilité des cellules à l’insuline. Il limiterait donc le risque de développer un diabète de type 2 sur le long terme.

Il pourrait aider dans un objectif minceur

Comme le thé augmente légèrement la combustion des graisses et le métabolisme de base (les dépenses énergétiques) et qu’il draine l’eau excédentaire hors de l’organisme, il est un bon allié de la minceur en complément des autres mesures hygiéno-diététiques mises en place.

Il a un effet anti-bactérien

En inhibant la croissance de certains virus (grippe) et certaines bactéries buccales, les catéchines réduisent le risque d’infections et améliorent la santé buccodentaire avec un moindre risque de caries et une réduction de la mauvaise haleine.

La théine : Excitante ou stimulante ?

La théine et la caféine sont une seule et même substance, un alcaloïde, mais comme leur environnement est différent, la théine qui est encerclée de tanins forme un complexe et diffusera donc moins vite. Son action sur le système nerveux est donc plus douce et progressive.

La théine est une des premières substances qui passe dans l’eau pendant une infusion. Ensuite, les flavonoïdes ne diffusent que progressivement. Plus le thé sera infusé et moins il sera excitant.

Si vraiment vos clients supportent mal la théine, dites-leur de jeter le premier bain d’eau et de ne boire que la seconde infusion.

Vos chiffres clés à retenir pour bien conseiller :

2 grammes de thé pour 100 ml d’eau.

λ une infusion libre (pas forcément avec des boules à thé) et longue (8-10 minutes) afin d’extraire le maximum de catéchines.

De 1 à 10 tasses par jour.

Les thés biologiques garantissent à vos clients une absence de pesticides et donc une totale sécurité d’emploi au quotidien car les études montrent qu’ils contiennent moins de fluor et d’aluminium que les thés bas de gamme du conventionnel.

Angélique Houlbert

Nutritionniste

Partagez cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here